INSTITUTS DE SONDAGES

Facebook Twitter
Communiqués À l’heure de la multiplication des écrans, les internautes exploitent cette diversité pour jouer en ligne. L’étude WEB Observatoire révèle qu’au 3ème trimestre 2013 plus d’1 internaute sur 2 a joué sur internet au cours du dernier mois, que ce soit sur ordinateur, téléphone mobile, tablette ou TV connectée. Les joueurs privilégient l’ordinateur : 2 internautes sur 5 (42%) jouent sur cet écran alors que 17 % jouent sur mobile, et 8% sur tablette.

Médiamétrie, Mesure d'audience Télévision, Radio, Cinéma, Internet, études médias audiovisuels

Médiamétrie, Mesure d'audience Télévision, Radio, Cinéma, Internet, études médias audiovisuels
GfK ISL - Institut de sondage Lavialle
LH2
Faire défiler vers l'élément précédentFaire défiler vers l'élément suivant 27 Mars 2014 FORUM NETEXPLO 2014 L'Ifop est partenaire de la 7ème édition du Forum Netexplo, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2014 à Paris. 25 Novembre 2013 OU VA LE LUXE ? POINTS CARDINAUX D’UNE ECONOMIE DESIRABLE Stéphane Truchi interviendra lors du 12ème Sommet du Luxe et de la Création. En savoir plus... 07 Novembre 2013 Journée OFF dédiée aux Stratégies Gagnantes du DD 2013 sur Twitter Découvrez en exclusivité les Stratégies Gagnantes des acteurs les plus engagés en termes de DD/RSE. En savoir plus... 23 Octobre 2013 LUXE PACK 2013 : DU IN STORE AU WEB STORE, LES ENJEUX DE LA MUTATION Stéphane Truchi interviendra dans le cadre du salon Luxe Pack 2013, du 23 au 25 octobre à Monaco. En savoir plus... Connection creates value Connection creates value
2014 : une bonne année ? 2014 : Une année de bonnes résolutions... Classement Romans & Essais - Semaine du 6 au... Comment rebondir après un échec professionnel ?

Sondages, enquêtes, portail d'information,banque de sondages,tendances d'opinion et de consommation

Sondages, enquêtes, portail d'information,banque de sondages,tendances d'opinion et de consommation
FAQ sondage FAQ sondage En théorie, on ne peut pas connaître scientifiquement la marge d’erreur d’un sondage réalisé par quotas (voir question 2). En pratique, on estime que cette marge est du même ordre que celle que la loi de Gauss permet de calculer dans le cas des sondages aléatoires. La marge d’erreur d’une enquête dépend d’abord du nombre de personnes interrogées. Par exemple, elle est d’un maximum de plus ou moins 3,2% pour 1000 sondés. Concrètement, cela signifie que si 50% d’un échantillon de 1000 personnes a répondu A à une question, il y a 95% chances sur 100 pour que cette même réponse A soit effectivement donnée dans l’ensemble de la population par un pourcentage situé entre 46,8% et 53,2%. Le plus probable est cependant que la réponse se situe très près de 50%.
FAQ sondage