background preloader

Influences du web et d'Internet sur la société

Facebook Twitter

La société forme les technologies, mais les technologies forment les sociétés. Qelles sont les changements induits par la création et l'accès à un internet libre et neutre par la grande majorité de l'humanité ?

Comment sauver une démarche RSE ? En luttant contre le greenwhashing ! Novethic : La Fabrique écologique vient de publier une note "Comment dépasser le greenwashing ? ". Le sujet n’est pas nouveau ; pourquoi maintenant ? Alexandre Pasche : Le greenwashing recule dans ses formes les plus visibles. Aujourd’hui, il est rare de voir les entreprises communiquer sur des mensonges caractérisés.

L’internet 2.0, avec les réseaux sociaux, a libéré la parole et implique une communication responsable de la part des marques. L’arrivée d’émissions de télévision comme Cash Investigation a aussi changé la donne. Le retour de bâton est dévastateur pour l’entreprise. Le greenwashing, cela peut mettre à mal tous les efforts, parfois réels, d’une entreprise en matière d’environnement et de RSE.

Réformer la régulation de la publicité Comment lutter efficacement ? Il faut d’abord faire valider par un tiers de confiance les arguments écologiques avancés par les entreprises. Il faut aussi réformer l’ARPP. Des Khmers verts En théorie, oui. Les métiers du numérique explosent, les candidatures ne suivent pas. « On a de la peine à vendre nos métiers, de la difficulté à attirer les jeunes. En fait comme nous n'avons pas vrais référentiels de métiers personne ne comprend vraiment ce que l'on propose».

Stéphane Distinguin, patron de Fabernovel et président de Cap Digital, révèle une situation totalement paradoxale : la demande de développeurs informatique a progressé de 19% en 2014, ce sont des métiers bien payés dans un secteur en croissance ou dans la plupart des cas on est contacté 4 mois avant même la sortie de sa formation. Et dans pratiquement tous les cas c'est un CDI. Et pourtant on manque de candidats. On en manque également d'administrateurs alors que les offres ont progressé de 28% en un an. Seuls dans les métiers d'analyse de l'information, ceux des megadonnées (30% de demandes en plus) arrivent à trouver suffisamment de candidats.

Ne pas laisser s'échapper les talents Le numérique ne sait pas se vendre. Pew Internet: Social Networking (full detail) Highlights of the Pew Internet Project’s research related to social networking. (Note: This page will be updated whenever new data is available.) As of January 2014, 74% of online adults use social networking sites. As of September 2014: 71% of online adults use Facebook23% of online adults use Twitter26% use Instagram28% use Pinterest28% use LinkedIn For a detailed demographic portrait of users of various social networking sites from September 2014, please see our recent report, Social Media Update 2014.

In May 2013, 74% of women were users of social networking sites, compared with 62% of men. Between February 2005 and August 2006, the use of social networking sites among young adult internet users ages 18-29 jumped from 9% to 49%. Mobile The growing ubiquity of cell phones, especially the rise of smartphones, has made social networking just a finger tap away. Social impact Do social networking sites isolate people and truncate their relationships?

Creators and curators As of August 2012: De la société. Ohmdesbois. Geofeedia: Next Generation Crisis Mapping Technology? Originally published by Patrick Meier on iRevolution.net on 3 June 2012. This article is republished with permission. My colleague Jeannine Lemaire from the Core Team of the Standby Volunteer Task Force (SBTF) recently pointed me to Geofeedia, which may very well be the next generation in crisis mapping technology. So I spent over an hour talking with GeoFeedia’s CEO, Phil Harris, to learn more about the platform and discuss potential applications for humanitarian response. The short version: I’m impressed; not just with the technology itself and potential, but also by Phil’s deep intuition and genuine interest in building a platform that enables others to scale positive social impact. Situational awareness is absolutely key to emergency response, hence the rise of crisis mapping.

The challenge? There have been several attempts at creating automated live maps. The geo-tagging happens on the smartphone, laptop/desktop when an image or Tweet is generated. Portrait de la France des consommateurs d’informations. Comment, en 2012, s’informe-t-on? C’est sur cette question que s’est penché le Reuters Institute Study of Journalism, en analysant la façon dont les Américains, les Anglais, les Allemands, les Danois et les Français sont en contact avec l’actualité.

Cette étude (en PDF), publiée le 9 juillet 2012, montre que Facebook joue désormais un rôle clé dans le partage d’informations, supplantant les emails et Twitter, que les plus jeunes (16-24 ans) s’informent sur les réseaux sociaux plutôt qu’en cherchant dans des moteurs de recherche et que les smartphones sont de plus en plus utilisés pour accéder à l’actualité – 28% des Anglais et des Américains et 32% des Danois disent utiliser leur mobile chaque semaine pour ce faire. La France s’y révèle très active: elle est en effet prolixe en matière de participation aux sondages en ligne et de production de commentaires, pas tant dans l’impasse que cela. Crédit : Reuters Institute for the Study of Journalism Conclusion? Alice Antheaume. Is it time for password-less login? Logging in to web sites is ironically one of the most difficult tasks put before our users. Usernames and passwords are hard to remember, and harder than ever to type on the tiny on-screen keyboards of mobile devices.

Even large, successful websites report that they receive an outsized number of support requests pertaining to login problems. We need something better.As multi-device software developers, we’re interested in making these login processes as simple as possible. If you want to access our products on multiple devices, why should you be required to login with a username and password on each device? What a pain! Combined with @lukew’s suggestion of pre-populating the username field, this design would allow existing users to login with only a few clicks and no typing - select an account from a list, click a link, and they’re done. - La revue de web de la semaine (28 juillet) Le zoom de la semaine : le Guardian Ce sera l'un des sites les plus consultés dans les semaines qui viennent, JO de Londres obligent, et c'est également le zomm de la semaine : Le Guardian. A tout seigneur, tout honneur, le quotidien britannique a en effet annoncé cette semaine le premier site d'infos d'un journal en anglais, devant ses concurrents The Times, The Telegraph, The Independant et le Financial Times.

Ce qui ne l'empêche pas pour autant d'être dans une situation économique difficile, puisqu'il a annoncé plus de 50 millions € de pertes cette semaine et la suppression de 100 postes sur 650. Mais pour La Croix, pas de doute, malgré ces pertes, le quotidien britannique va continuer à investir sur le numérique. Va-t-il devoir lui aussi installer un paywall ? En attendant, le Guardian continue d'étonner et lance cette semaine un petit jeu en ligne diablement bien fait à l'occasion des JO : "Could you be a medalist ?

". Vie et mort des médias "How to bring agile into the newsroom ? " - La revue de web de la semaine (28 juillet) Caritas in Veritate. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Caritas in veritate (en latin : l'amour dans la vérité) est le titre de la troisième encyclique du pape Benoît XVI. Venant après les deux premières encycliques Deus caritas est et Spe salvi, Caritas in veritate est la première encyclique sociale du pape. La dernière encyclique sociale remonte à 1991 avec Centesimus annus de Jean-Paul II. Initialement annoncée pour le 1er mai 2008, le jour de la fête de saint Joseph, saint patron des travailleurs, sa publication a été plusieurs fois reportée. Finalement signée le 29 juin 2009, jour de la fête des saints apôtres Pierre et Paul[1], elle a été publiée le 7 juillet.

Ce report est lié à la crise financière, qui semble avoir poussé le pape « à agir ainsi et, peut-être, à retravailler et à infléchir le texte lui-même. Cette encyclique, la première depuis 18 ans dans ce domaine, intervient en effet à un moment clé de l'évolution sociale mondiale »[2]. Résumé[modifier | modifier le code] Specimen_libres_savoirs. Créer avec les gens, vraiment ! Nous avons tout à apprendre des consommateurs, expliquait le consultant Steve Portigal sur la scène de la conférence Lift à Genève. Pour cela, nous disposons de nombreuses méthodes, mais ce n’est pas la méthode qui est importante, expliquait-il dans sa présentation. L’important c’est d’avoir des cadres pour examiner les gens, notamment en se rendant dans leur environnement, en récoltant leurs histoires et en analysant ce qu’ils font et ce que cela signifie. C’est là que se situe la synthèse créative des designers : qui consiste à rassembler ce matériel pour en faire quelque chose de neuf, en y tissant des connexions nouvelles. « Enfin, il faut agir.

Appliquer ces connexions pour leur ajouter de la valeur. Le but n’est pas de produire des rapports, mais bien de créer des changements dans les produits ou services que nous proposons… » Le design participatif… C’est pourtant bien sur les méthodes que revient Steve Portigal. . … à la cocréation Créer des espaces pour l’innovation ouverte. Kom.post | La Fabrique du Commun. The “Shared Factory” is a framework inspired by the desire to allow different practices and different cultural workers (artists, theoreticians, but also the audience) to meet, by means of a format that encourages this exchange : not a conference, not a tribune or a speech in front of a passive audience, not an artist’s talk, but an open and horizontal space where the different languages and sensitivities can really meet, exchange, and nourish each other.

{*style:<i> </i>*} {*style:<i>Gathered around tables of 4 or 5, the participants are encouraged to share and exchange knowledge sparked by a first inaugurating question, formulated according to the essential issues and themes proposed by the host structure. A microphone is placed at the centre of each table, and the voices are transmitted (via headphones) to the kom.post team, who become the vector of the global content by projecting successive layers of transcribed speech onto a screen which follows the development of the discussions. INNOVATION. Géolocalisation. Quand votre visage devient une clef d’accès à votre vie privée. Les avancées en matière de reconnaissance faciale permettent désormais, en combinant celle-ci avec d’autres technologies récentes, tels le Cloud ou les réseaux sociaux, d’accéder aisément aux informations d’une personne. Cela met une fois de plus en lumière les problématiques sécuritaires liées.

Les logiciels de reconnaissance faciale représenteraient une menace pour les données personnelles. C’est la conclusion à laquelle est parvenu Alessandro Acquisti, chercheur à l’université de Carnegie Mellon, qui affirme ainsi que « le visage d’une personne constitue un véritable lien entre ses identités réelles et virtuelles ». Pour mener à bien cette étude, Acquisti et son équipe ont combiné l’emploi de trois éléments, tous accessibles à n’importe quel utilisateur internet : un logiciel de reconnaissance faciale «prêt à l’emploi», des technologies de Cloud Computing, et enfin des données personnelles rendues publiques par les réseaux sociaux Une simple photo suffit à la prise d’informations.

High-tech.

Suppression des intermédiaires

Décentralisation. TECHNIQUES Hacking Reseaux. Documents et points de vues. 01net informatique high-tech : actu, produits, téléchargement logiciels et jeux. Outils à découvrir. Revue du web : BIEN COMMUN. Sites de référence. Trends Misc. To be stored. Mindmapping. Browsing the web of data. Web sémantique. Petite histoire du Web sémantique.

J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...). Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog.

Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la première : Si le Web sémantique commence à être médiatisé aujourd'hui, ses fondements sont plus anciens, ils remontent aux origines même du Web et ont connu plusieurs évolutions dont l'histoire permet de mieux appréhender les enjeux. Diapo de la présentation de Tim Berners-Lee à WWW94 Le premier « Layer cake » Retour sur le Web de données. J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...).

Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog. Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la troisième et dernière : Ainsi, elle a constitué le point de départ d'une renaissance du Web sémantique avec le projet du W3C « Linking Open Data » visant à placer sur le Web des données structurées en RDF et à offrir des cas d'utilisation réels et simples des technologies du Web sémantique. Les technologies du Web sémantique. J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...).

Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog. Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la seconde : Le Web sémantique désigne, en premier lieu, une activité du W3C, l'organisme de normalisation du Web, visant au développement de technologies de mise à disposition des données structurées en vue de leur traitement par les machines sur le Web.

L'architecture du Web par Christian Fauré Les triplets pour décrire et exprimer <! Banque en ligne. Banque en Ligne. Partenaires Banque et assurance. BankParis7. Banque finance. Banque finance. Banque-finance. Must read. Hadopi. Doit-on préserver notre identité numérique ou bien l’embellir. Depuis l’avènement du Web 2.0, il y a eu un engouement pour les réseaux sociaux.

Tous ou presque se sont fait prendre… au piège ou au jeu? Je me demande alors si les réseaux sociaux sont néfastes pour notre identité numérique en tant que future enseignante. Je me suis longuement demandé si je devais fermer mon compte Facebook, mais notre professeur de TIC nous a justement dit que c’était trop tard: nous devions en profiter pour embellir notre image sur le Web. Par contre, doit-on réellement l’embellir ou bien la préserver? C’est la question à laquelle je m’attarderai dans ce texte. Identité numérique C’est l’avènement de la propagation de l’informatique qui a amené le terme d’identité numérique. Alors, lorsqu’on veut bien gérer notre identité numérique, selon l’ISIQ, il faut gérer toutes les composantes énumérées ci-dessus. Portfolio numérique Les effets négatifs qu’elle a eus chez une personne Pensez-vous que le Web n’a que des bons côtés? Mon opinion • Des réflexions Références TERRANOVA. How to use Google Alerts.

Trier /classer ?