background preloader

Les inaptes au travail David Olère

Facebook Twitter

Histoire des Arts 2010-2011 - cdisoustons. L'oral de l'histoire des arts au brevet des collèges 2010-2011, avec Netvibes , projet interdisciplinaire : lettres, histoire, arts plastiques, musique, documentation.

Histoire des Arts 2010-2011 - cdisoustons

Nous souhaitons donner aux élèves gourmands d'utilisation technologiques la possibilité d'exploiter le web 2,0 Une visée pédagogique : Une formation est offerte aux élèves à l'emploi de ce nouvel outil afin de faciliter leur autonomisation lors de leurs futures recherches documentaires. Ne pas être tenté de copier de remplir des pages de notes dans les widgets notes mais de laisser de côté l'insignifiant pour ne s'intéresser qu'au sujet à traiter. Pour cela, les élèves devront pour chaque widget répondre très succintement à une question. Les élèves iront chercher la matière première informationnelle sur le net, la musique à intégrer dans une playlist chez Deezer. Analyse de départ qui a motivé le projet : -utiliser la présentation assistée par ordinateur pour restituer et présenter son travail Objectifs du projet : -arts visuel.

L'art et les camps. Dernière modification de cette page : 01/19/2012 21:39:40 Pour répondre aux demandes sur l'art et les camps, voici quelques oeuvres réalisées à propos des camps, souvent par des témoins directs.

L'art et les camps

Prémonitions Des oeuvres d'avant la guerre montrent que les artistes sont déjà très inquiets sur le respect de l'homme. Ainsi, ce tableau de Karl Hofer qui date de 1933, année des premiers camps en Allemagne : Karl Hofer, Prisonniers, 1933. Petite explication, en réponse à Raphaël (octobre 2011) En fait, nous y voyons quelque chose de plus que ce que voyaient les gens qui regardaient ce tableau en 1933. Nous, par contre, nous savons : nous voyons autre chose : nous avons dans la tête ces photos de déportés décharnés, crâne rasé, maigres... qui sortiront des camps (pour ceux qui en sortiront) et donc, cette image des survivants des camps se superpose dans notre tête au tableau. . * Vocabulaire : Une prémonition désigne le sentiment de savoir ce qui va arriver dans le futur.

Le ghetto. David Olère, témoin du camp d’Auschwitz. David Olère, Inaptes au travail, sans date.

David Olère, témoin du camp d’Auschwitz

Il y a quelques mois déjà, nous avons étudié en Histoire des arts l’oeuvre de David Olère, peintre français d’origine polonaise qui a survécu à deux ans d’internement dans le camp d’Auschwitz. Il a tiré de cette expérience des dessins et des peintures qui nous restituent l’enfer du camp dans son implacable réalité. Pour réviser ce travail à l’approche de l’épreuve orale d’Histoire des arts fixée à la fin mai, voici tout d’abord le diaporama qui a servi de support à l’étude en classe. Il est l’oeuvre de mon ancien collègue de Signy-l’Abbaye Frédéric Dauphin qui m’autorise à le publier ici. En cliquant ici, vous pouvez télécharger la fiche vierge distribuée en classe. Une bonne partie du texte du diaporama est tirée de l’article de wikipedia, à retrouver ici.

Un site en Anglais avec d’autres oeuvres de David Olère, ici. Enfin, un site très complet qui raconte la vie dans le camp à l’aide des différentes oeuvres de David Olère. L’art et la Shoah. Introduction La Shoah est sûrement l'événement le plus catastrophique du XXème siècle.

L’art et la Shoah

Après la montée en puissance du nazisme et l'entrée dans la seconde guerre mondiale, les juifs devinrent les principales victimes. C'est ainsi qu'en 1945 on dénombra environ 6 millions de juifs tués dans les camps, dans les ghettos et par fusillades. Pour illustrer et extérioriser la souffrance vécue, et parfois même pour témoigner lors des procès, l'art a été un moyen d'expression répandu. 1 - L’art et la Shoah, un sujet difficile La Shoah, catastrophe en hébreu, est le terme pour désigner le génocide juif commis durant la seconde Guerre Mondiale.

Nous allons particulièrement nous pencher sur le rapport entre l’art et la Shoah. Quelques rescapés ont produit des esquisses, des dessins, des peintures… pour rendre compte de ce qu’ils avaient vécu. Croquis réalisés dans les ghettos et les camps Léon Delarbre, Misère 1945. Dessins et tableaux réalisés après la découverte des camps 2 - Étude de trois artistes.

David Olère. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

David Olère

Biographie[modifier | modifier le code] David Olère naît en janvier 1902(le 14 ou le 19 janvier selon les sources[1],[2]) dans une famille juive de Varsovie, d'un père médecin et d'une mère sage-femme. Il montre un talent précoce envers la peinture et entre à 13 ans à l'école des Beaux Arts de Varsovie, en dépit de son jeune âge et du numerus clausus à l'encontre des Juifs. Il obtient une bourse et quitte la Pologne pour Berlin, trois ans plus tard. Il y est engagé par Ernst Lubitsch à l'Europäische Film Allianz (Alliance européenne du Film) comme peintre, maquettiste et décorateur de studio.