Personal branding

Facebook Twitter

Réputation, influence… et monétisation. Par Hubert Guillaud le 17/02/11 | 8 commentaires | 2,368 lectures | Impression “Quand les communautés étaient petites, tout le monde se connaissait.

Réputation, influence… et monétisation

Il n’y avait pas de problème de réputation. Si on ne connaissait pas quelqu’un, le plus souvent, il représentait alors une menace. Toutes les informations sur les gens tenaient dans notre tête, à l’image du nombre de Dunbar, notre potentiel cognitif d’ami qu’évoquait l’anthropologue britannique Robin Dunbar. Mais nous ne vivons plus dans ce monde !” La réputation est-elle le ciment des communautés ? “Nous vivons dans un monde hyperconnecté avec 5 milliards de téléphones mobiles, avec plus de 500 millions de personnes sur Facebook.” “Les marchés financiers fonctionnent de la même manière, avec des interactions assez anonymes, autour d’intérêt plus ou moins commun. Image : Azeem Azhar sur la scène de Lift, photographié par Ivo Näpflin. “Google a inventé un algorithme pour classer la confiance qu’on pouvait porter sur les pages web. Emploi : les bases d'une présence en ligne efficace. On parle beaucoup des réseaux sociaux dans le recrutement, souvent pour dire tout et n’importe quoi.

Emploi : les bases d'une présence en ligne efficace

Leur intérêt est réel mais ne s’applique qu’à une certaine couche de la population. Et l’adoption du recrutement 2.0, censée exploser depuis deux ans, est timide. Alors que certains vendent du vent à partir de chiffres bidons et de communiqués de presse chocs (aaaaah c’est beau de vouloir baisser le chômage de 10%, encore faut-il connaître un peu le secteur que l’on aborde), il convient de relativiser les choses et de faire un bilan objectif. Oui, les réseaux sociaux ne sont qu’une ressource complémentaire en la matière, pas un outil cannibalisant les autres.

Et ce n’est pas près de changer. On ne peut tirer de bénéfices des traces professionnelles que l’on laisse que si notre stratégie sert nos objectifs et si nous tirons parti au mieux des outils. La base : la présence dans les CVthèques Vous cherchez un emploi ? La suite logique : vos profils en ligne Le sourcing Les fondations : le blog. Le Blog du Personal Branding.

Le personal branding pour se positionner sur un marché porteur. J’aimerais répondre à un billet intéressant découvert grâce à un post de Fadhila Brahimi.

Le personal branding pour se positionner sur un marché porteur

De ce billet, deux affirmations soulignées(et la conclusion) par l’auteur m’interpellent : « S’il n’y a plus de modèle économique pour payer des journalistes, alors vous pouvez vous brander tout ce que vous voulez, il n’en ressortira pas grand chose.Il n’y a pas de place pour tout le monde. Le personal branding est un appel à l’élitisme, puisqu’il faut être le meilleur pour sortir du lot.Le personal branding est loin de sauver une population en difficulté. Tout au plus fait-il émerger quelques têtes plus opportunistes que les autres. » Voici mon analyse : Un marché représente un lieu (parfois virtuel) où se rencontrent l’offre et la demande. 1-. Voici le graphique du cycle de vie d’un produit : cycle de vie Il peut être utile de reprendre certains concepts du cycle de vie d’un produit pour vous brander.

Prenons l’exemple de la profession de personal brander : 2-. Swot personnelle 3-. Locus of control 4-. Notre réputation numérique. Tout d’abord, nous avons choisi d’étudier cette question, car nous trouvons épatant de constater comment la technologie prend une place immense dans notre monde d’aujourd’hui.

Notre réputation numérique

Avant de développer davantage, nous tenons à préciser que nous sommes conscientes que plusieurs sujets porteront sur l’identité numérique. En ce sens, nous trouvons intéressant de s’arrêter sur la réputation numérique engendrée par celle-ci, puisque cet aspect nous touche particulièrement considérant l’importance de cette réputation dans notre future carrière. Nous croyons que si nous apprenons à connaître et à utiliser les technologies de la bonne façon, elles peuvent permettre à l’homme de gagner un temps précieux et par le fait même, elles donnent l’accès à un plus grand développement et un meilleur rendement de l’évolution humaine.

Voici maintenant les brèves définitions des termes qui seront abordées lors du présent travail. Références L’impact de notre vie numérique sur notre identité et notre réputation (1)