background preloader

Séquence 3 : Parole et action

Facebook Twitter

Parler/agir, séance 1. Dalida, Alain Delon - Paroles, paroles. Soolking - Dalida. Saussure. Romane. cours philosophie 18 janv 2021. Magritte, ceci n'est pas une pipe. L'absente de tout bouquet. Cyrano De Bergerac Acte 3 Scene 5. Cyrano, III, 5. Cyrano Balcony Scene. Dom Juan sur Tinder – Episode 1 : Done Elvire. Dom Juan sur Tinder – Episode 2 : Charlotte. «Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais» Libération.webarchive. Faites ce que je dis, pas ce que je fais. François Noudelmann - Le génie du mensonge. 1. John Searle : notre parole a-t-elle un pouvoir magique? 2. Quand dire, c'est faire : Mr Bean 4 mariages et un enterrement. 3. John Austin : le pouvoir performatif de la parole. 4. A quelles condition une parole est-elle efficace? 5. la parole n'est pas nécessaire à la communication.

6. Tout ce qui est dit dans un acte de parole n'est pas énoncé : Ruys Blas. 7. C'est parce que tout acte de parole a deux sens : le sens de l'énoncé, et le sens de l'acte de parole. 8. Comment de l'implicite peut-il être dit? 9. Nous ne sommes pas socialement égaux dans l'accès à la parole. 10. Prendre la parole, c'est faire entendre sa voix.

Le pouvoir de la parole. Le pouvoir de la parole (1 4) Parler, est ce agir 1. Exercices. Rhétorique. Les 5 parties du discours (extrait du documentaire "A Voix Haute") La structure d'un discours : la "dispositio" L'inventio dans la rhétorique classique. Hommage émouvant à Xavier Jugelé par son conjoint. Débat assemblée nationale sur peine de mort : Badinter. Enseigner l'éloquence pour redonner la parole. Qui ne rêve pas d’être un bon orateur… de pouvoir, en parlant, intéresser et même captiver son auditoire… de partager ses idées ou d’exprimer ce qu’il a sur le cœur ? L’histoire nous apprend que ce qui est considéré de nos jours comme un talent (on parle bien de "talent oratoire") fut pendant des siècles une discipline, une discipline scolaire, et peut-être même la principale discipline.

Nous nous arrêterons dans cette émission sur les différentes techniques, d’hier et d'aujourd’hui, qui peuvent permettre à chacun de travailler sa prise de parole et même sa voix… Mais la France renoue avec l’oral ! Depuis le succès du film A voix haute, en 2016, qui montrait le processus de préparation à un concours d’éloquence, les ouvrages de méthode rhétorique et les guides sur la prise de parole se multiplient, et on a vu d’autres films, notamment de fiction, sur le sujet… Cet engouement est-il une mode ou un vrai changement ? Avec : La leçon de chose de Sophie Bober : Pour aller plus loin : Manuel d'autodéfense intellectuelle.

Que peut-on lire sur les chèques bancaires? Qui me connaît mieux que personne? Où faut-il respecter la laïcité? Propaganda la fabrique du consentement. Angela Davis : faire entendre sa voix. Depuis 2 ans, le mouvement de libération des femmes avec Metoo a pris la forme d’une libération... de la parole.

Angela Davis : faire entendre sa voix

Parler est devenu un phénomène politique, performatif, actif en tant que tel. Et le témoignage de l’actrice Adèle Haenel en a été la preuve ces derniers jours. C’est dans cet esprit que j’aimerais m’intéresser à la prise de parole, pas forcément féministe, mais en tout cas féminine dans l’histoire de la philosophie et des questions que cela soulève. Une question que je me pose de plus en plus, notamment, c'est : quand j’écris, quand je parle de philosophie, de philosophes, de problèmes, de concepts ou de livres qui paraissent, qu’est-ce que ça change d’être une femme pour le faire, c'est-à-dire pour dire, pour parler ? Iris Murdoch : parler en son nom. Un problème pour prendre la parole Alors que la parole des femmes se libère dans l’espace public, on peut espérer qu’elle se libère aussi dans l’espace philosophique… Je dois dire que dans mon parcours scolaire et universitaire, je n’ai jamais travaillé sur une seule femme philosophe, pas même les plus connues comme Simone de Beauvoir ou Hannah Arendt… Personne, rien… pourquoi ?

Iris Murdoch : parler en son nom

Question de programmes ? Question de corpus ? Choix du professeur ? Il y a toujours cet argument qui consiste à dire qu’on ne va pas évoquer un texte écrit par une philosophe seulement parce qu’il a été écrit par une femme, c’est l’éternel débat de la discrimination positive, du quota, que l’on retrouve dans les palmarès culturels, les festivals de cinéma ou la politique. Parler à quel titre ? Une question toute simple : comment prendre la parole ? Ce n’est donc pas qu’une question de parole, c’est aussi une question de "prise", c’est le fait de s’emparer, de se saisir. Le nom d'Iris Murdoch. Donna Haraway : libérer la parole. Cette semaine, j’ai eu le plaisir de vous parler d’Angela Davis, d’Ayn Rand et d’Iris Murdoch, et à chaque fois pour interroger un aspect de la prise de parole des femmes philosophes : quelle part du sexe apparaît dans une parole ?

Donna Haraway : libérer la parole

En quel nom prendre la parole ? Ou encore comment donner la parole à des philosophes dont le discours ne laisse pas parler les autres ? J’aimerais aujourd’hui conclure avec une philosophe que j’aime tout particulièrement, Donna Haraway.