background preloader

HSBC / Hervé Falciani

Facebook Twitter

"Swissleaks" : entretien avec Hervé Falciani. HSBC paie 38 millions d’euros pour échapper à un long procès. L'argent caché de Jean-Marie Le Pen en Suisse. Affaire HSBC : ce que Hervé Falciani n’a jamais dit.

Récupération citoyenne ("vol") des chaises HSBC puis BNP

Demandez la transparence des paradis fiscaux. HSBC a « honte » du scandale SwissLeaks. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Eric Albert (Londres, correspondance) Deux semaines après Swissleaks, qui révélait comment la filiale suisse de HSBC aidait ses clients à pratiquer l'évasion fiscale à grande échelle, les dirigeants de la banque britannique ont passé une matinée douloureuse, lundi 23 février.

HSBC a « honte » du scandale SwissLeaks

Rompant leur silence à l'occasion de la publication des résultats annuels, qui ont montré une baisse de 15 % du bénéfice net en 2014 à cause d'une série d'amendes versées aux autorités de régulation, ils ont présenté une nouvelle fois leurs excuses. Stuart Gulliver, son directeur général, a même avoué sa « honte » face au comportement de HSBC Suisse au début des années 2000. « C'est une leçon d'humilité », a expliqué Douglas Flint, le président exécutif du groupe. Selon eux, la banque avait grandi beaucoup trop vite et ne maîtrisait pas ce qu'il se passait dans les cent cinquante pays où elle était présente.

Lire aussi tout notre dossier sur l'affaire Swissleaks. HSBC : l'emblématique procès des héritières de Nina Ricci. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Isabelle Rey-Lefebvre C'est le premier procès emblématique de l'affaire HSBC, née de la divulgation au fisc, en 2009, d'une liste comportant, notamment, les noms de 3 000 clients français de la filiale suisse de cette banque qui auraient dissimulé des avoirs.

HSBC : l'emblématique procès des héritières de Nina Ricci

Lundi 16 février, Arlette Ricci, héritière de la société Nina Ricci et petite-fille de la célèbre couturière, et sa fille, Margot Vignat, comparaissaient devant la 32e chambre du tribunal correctionnel, soupçonnées de fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. Au premier jour de leur procès qui doit durer jusqu'au jeudi 19, elles étaient bien là toutes les deux, face aux juges, séparées par une chaise vide, ne se regardant pas, ne s'adressant pas la parole, mais faisant tout de même avocat commun. Lire (édition abonnés) : « SwissLeaks » : la famille Ricci, « Nestor » et le tribunal Lire : Gad Elmaleh, Jacques Dessange, Arlette Ricci : trois visages de la fraude fiscale. Twitter. La petite histoire de Youtube en 10 vidéos-clés. Face à Swissleaks, une initiative citoyenne européenne contre les sociétés écrans - Basta ! Les sociétés écrans, ces instruments qui permettent de cacher l’identité du propriétaire réel d’un compte ou des actionnaires d’une société, sont au cœur du scandale du Swissleaks.

Face à Swissleaks, une initiative citoyenne européenne contre les sociétés écrans - Basta !

La Plateforme Paradis fiscaux et judiciaires, qui regroupe des organisations indépendantes, a lancé le 11 février une initiative citoyenne européenne pour demander à l’Union Européenne de les interdire. Un million de signatures doivent être rassemblées. Après l’OffshoreLeaks, le LuxLeaks et bien d’autres scandales fiscaux, le Swissleaks est venu rappeler le rôle central de l’opacité dans les stratégies visant à éviter l’impôt. Login on Twitter. How did HSBC help its clients hide millions from tax authorities ? SwissLeaks : l’impératif de la justice fiscale. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gilles van Kote C’est à une plongée saisissante dans un univers opaque que vous convie Le Monde aujourd’hui.

SwissLeaks : l’impératif de la justice fiscale

Données cryptées, secret bancaire, rendez-vous discrets, sociétés offshore : de ce système mis en place par la filiale suisse de la banque britannique HSBC, rien n’aurait dû sortir au grand jour si un informaticien n’avait mis la main sur des listings qui ont accouché d’une liste de 100 000 détenteurs de comptes. Bienvenue au royaume de l’évasion fiscale ! Lire aussi : « SwissLeaks » : révélations sur un système international de fraude fiscale Moins de six mois après les révélations du « LuxLeaks » sur les pratiques fiscales du Luxembourg, voici donc qu’éclate aujourd’hui le « SwissLeaks ».

SwissLeaks : valises de billets et pseudo-femmes au foyer parmi les astuces de HSBC. HSBC à Genève.

SwissLeaks : valises de billets et pseudo-femmes au foyer parmi les astuces de HSBC

(AFP / FABRICE COFFRINI) Quand les journalistes du Monde ont mis la main sur les listings de la banque HSBC, ils ont décidé, au printemps 2014, de partager ces documents avec des médias internationaux grâce à l’ICIJ – acronyme d'International Consortium of Investigative Journalists (Consortium international pour le journalisme d'investigation) – un consortium de journalistes d’investigation sis aux Etats-Unis. Dans la plus grande discrétion, 154 journalistes de 47 pays, travaillant pour 55 médias, ont été mobilisés afin d’assurer le traitement le plus exhaustif possible de ces informations.

Dimanche 8 février à 22 heures, heure de Paris, tous ont dévoilé les résultats de leurs investigations. A la banque HSBC, de l’importance d’être discret. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Alexandre Léchenet Lire aussi : HSBC a prévenu par lettre ses clients de l’imminence des révélations Siège de HSBC Private Bank, Genève.

A la banque HSBC, de l’importance d’être discret

Un ingénieur français à la retraite fait tourner entre ses doigts une boîte d’allumettes pour occuper ses mains. Comment nous avons travaillé avec les données de SwissLeaks. Hassân Al Mohtasib/SZ La collaboration entre différents médias autour d'une base de données n'est pas une première.

Comment nous avons travaillé avec les données de SwissLeaks

OffshoreLeaks, les documents sur la NSA d'Edward Snowden ou encore Wikileaks sont tout autant d'exemples où la collaboration a permis une meilleure couverture. Dans un rapport publié par le Reuters Institute for the Study of Journalism, intitulé « Global database investigations », je m'étais penché sur les raisons de telles réussites, que nous avons voulu reproduire au mieux dans le cadre de « SwissLeaks ». Le 8 févier 2015, Le Monde associé à une cinquantaine de médias pour cette opération, a commencer à révéler un vaste système de fraude fiscale encouragé par une banque suisse. Grâce aux données récupérées auprès du fisc français et construites à partir des données de la filiale suisse de HSBC, plus de 150 journalistes ont pu comprendre comment fonctionnait l'évasion fiscale et comment elle était encouragée.

Le Sénat fait revenir en force le nucléaire dans la loi de transition énergétique. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Chassez le nucléaire, il revient au galop… Mis en veilleuse dans le « projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte » adopté en première lecture par les députés, en octobre 2014, l’atome fait un retour en force dans le texte que les sénateurs examinent à leur tour, du mardi 10 au jeudi 19 février, avant un vote solennel prévu le 3 mars.

Le Sénat fait revenir en force le nucléaire dans la loi de transition énergétique

Cette « renucléarisation » ne constitue pas une surprise, l’opposition – majoritaire au Sénat – en ayant fait son principal axe de bataille. Mais elle vide très largement de sa substance le projet de loi, mettant à mal l’ambition de la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, d’engager la France vers « un nouveau modèle énergétique ». Lire aussi : Que contient la loi sur la transition énergétique ? Accroître la production nucléaire. HSBC a prévenu ses clients par lettre de l’imminence des révélations. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Simon Piel Quelques jours avant la publication de l’enquête du Monde et du Consortium international des journalistes d’investigations (ICIJ) sur les données de la filiale suisse de la banque HSBC, celle-ci a tenu à prendre les devants auprès de ses clients.

HSBC a prévenu ses clients par lettre de l’imminence des révélations

Le 29 janvier, Andreas von Planta et Franco Morra, respectivement président du directoire et PDG de HSBC Private Banking, ont prévenu de l’imminence de la publication de données confidentielles pouvant les concerner. Les courriers ont été adressés aux clients qui ont ouvert un compte avant avril 2007. Soit le moment où les listes ont été dérobées par Hervé Falciani. Ce courrier a été récupéré par l’ICIJ. « Nous avons appris que certains médias, notamment le Consortium international des journalistes d’investigations, ont eu accès à des informations volées concernant nos clients par l’intermédiaire d’un tiers non identifié », écrivent les deux dirigeants. Twitter. « SwissLeaks » : révélations sur un système international de fraude fiscale.

« Le Monde » a eu accès aux données bancaires de plus de 100 000 clients de la filiale suisse d’HSBC.

« SwissLeaks » : révélations sur un système international de fraude fiscale

Elles révèlent l’étendue d’un système de fraude fiscale encouragé par la banque. Des personnalités étrangères et françaises sont impliquées. Les chiffres donnent le vertige. Le Monde publie le premier volet d’une enquête à la fois spectaculaire et inédite. Fruit d’investigations hors norme, menées entre Paris, Washington, Bruxelles ou Genève, elle dévoile les dessous d’un vaste système d’évasion fiscale accepté, et même encouragé, par l’établissement britannique HSBC, deuxième groupe bancaire mondial, par l’intermédiaire de sa filiale suisse HSBC Private Bank. Les 1001 visages des évadés fiscaux. Récupérées par l’administration fiscale en 2009, les bases de données dérobées par Hervé Falciani sont anonymes au premier coup d’œil.

Entre secret bancaire et ayant-droits dissimulés derrière des sociétés écrans au Panama et aux îles Vierges britanniques, les clients français pouvaient se sentir protégés. La banque elle-même ne semblait pas plus préoccupée que cela, assurant ces derniers que ces montages fiscaux les rendaient invisibles. Après plusieurs coups de tamis, les 120 000 lignes du fichier révèlent un peu moins de 3 000 noms français. Adresses en France, indicatifs téléphoniques, numéros de passeport : ces données contiennent de multiples critères pour rattacher de potentiels fraudeurs. Plus de 6 000 personnes physiques et morales sont identifiées par les enquêteurs, dont la moitié seulement est exploitable. Ces clients de la banque genevoise ne sont pas tous des fraudeurs mais une bonne partie l'est. Devoir d’exemplarité. « SwissLeaks » : des patrons allergiques aux taxes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne Michel Qu’ont en commun le coiffeur Jacques Dessange, la famille Ouaki (propriétaire de Tati jusqu’en 2004), le PDG des Grands Moulins de Strasbourg, Bertrand-Charles Leary, et Gilberte Beaux, figure du capitalisme français des années 1980 et 1990, qui fut associée en affaires avec le flamboyant financier franco-britannique Jimmy Goldsmith (mort en 1997) et Bernard Tapie ?

Ou bien encore cette plus jeune génération d’entrepreneurs, Gérard Depagniat, le fondateur de l’enseigne de vêtements Jennyfer, et Simon Benharrous, le créateur de la marque pour enfants Du pareil au même, reconverti dans l’immobilier ? Tous sont détenteurs de comptes numérotés dans la filiale suisse de HSBC et de sociétés écrans dans les Caraïbes. Qui sont les Français de la liste HSBC ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Léchenet Dans les 125 000 lignes de fichiers soustraits à la filiale suisse de HSBC, plusieurs milliers concernent des personnes vivant en France ou de nationalité française. Si posséder un compte en Suisse n'est pas illégal en soi – il suffit de le déclarer –, nombreux sont ceux qui l'utilisent pour frauder le fisc. Combien de résidents français sont dans les fichiers ? « SwissLeaks » : la réponse de la banque HSBC. Mercredi 18 juin: «Notre adversaire c'est la finance» Hervé Falciani (photo), à l'origine du scandale de la banque HSBC, sera l'un des nombreux invités d'une émission exceptionnelle d'«En direct de Mediapart», diffusée en streaming et en accès libre sur notre site mercredi 18 juin.

Au menu: les lanceurs d'alerte, la toute-puissance préservée des banques sur fond d'évasion fiscale et de paradis offshore. Deuxième temps fort de cette soirée: Bygmalion et l'argent caché de la campagne Sarkozy. Ci-dessous, le détail du programme. Pour cette dernière émission de la saison, «En direct de Mediapart» vous propose dès 17 heures: 17h/18h. Economie. Affaire HSBC : les zones d'ombre de la liste Falciani - Page 2. Affaire HSBC: de nouvelles personnalités apparaissent dans les listings - Page 3. Fichiers de la banque HSBC : les preuves de la manipulation. C'est un rapport très technique de 17 pages, rédigé le 25 août 2010 par les divisions Enquêtes, forensique, informatique et Enquêtes, protection de l'État de la police judiciaire fédérale de Suisse.

Resté jusqu'à présent dans les tiroirs du Département fédéral de justice et police à Berne, Le Point.fr a pu se le procurer. Un rapport explosif qui révèle noir sur blanc que les autorités françaises ont modifié les fameux listings dérobés à la banque HSBC à Genève et qu'il s'agit d'"une manipulation volontaire dont le mobile nous échappe". (Cf. les fac-similés ci-dessous.) Evasion fiscale : les secrets des fichiers suisses de HSBC. Canada, états-unis et Mexique. Scandale HSBC: Falciani, le témoin-clé, raconte - Page 2. «Tout a été fait pour étouffer l’affaire des évadés fiscaux HSBC» Hervé Falciani, ancien salarié de la Hong Kong and Shangaï Bank (HSBC) à Genève, est très demandé. Après l’Espagne et l’Italie, il vient d’être auditionné à plusieurs reprises en France : deux fois à l’Assemblée nationale, quatre fois devant le juge Van Ruymbeke.

En 2008, il avait fui la Suisse pour la France, avec des fichiers bancaires dérobés à son employeur. Parmi ceux-ci, les noms de plusieurs milliers d'évadés fiscaux français, une liste dont le fisc avait fait bon usage en récupérant près de 1,2 milliard d'euros auprès des intéressés. Hervé Falciani aimerait pourtant que ses fichiers ne servent pas seulement à lister des noms de fraudeurs ou évadés fiscaux, mais plutôt à lutter plus efficacement contre la finance offshore.

Interview. Quel est votre statut actuel ? Les banques françaises épinglées par les députés pour leur rôle dans l'évasion fiscale. Evasion fiscale : Hervé Falciani auditionné à l'Assemblée. HSBC: comment Jérôme Cahuzac a protégé la banque de son frère - Page 3. Scandale HSBC: Falciani, le témoin-clé, raconte. Fraude fiscale : Athènes redemande à la France la "liste Lagarde"

Le ministre grec des Finances, Yannis Stournaras, a indiqué mercredi avoir "redemandé" à la France de lui communiquer une liste d'exilés fiscaux grecs en Suisse fournie en 2010, et égarée entre-temps par Athènes. "J'ai redemandé la liste Lagarde", du nom donné par les Grecs à ces données, transmises au gouvernement grec par l'actuelle patronne du FMI Christine Lagarde lorsqu'elle était ministre des Finances en France, a annoncé Yannis Stournaras au cours d'un débat parlementaire.

Il a indiqué être "dans l'attente" d'une réponse française. Yannis Stournaras tentait ainsi de clore le vaudeville auquel a tourné en Grèce l'affaire de ces données, après que l'ex-ministre des Finances, Georges Papaconstantinou, eut reconnu ne pas savoir ce qu'était devenu le document originel, une clé USB. HSBC : Cahuzac a emporté la liste des exilés fiscaux ! Dimanche 9 juin 2013 7 09 /06 /Juin /2013 21:57. Spanish court refuses extradition request against HSBC whistleblower Falciani. Spain’s High Court has turned down Switzerland’s request to extradite Hervé Falciani, the former HSBC Private Bank employee whose tax-evasion whistleblowing activities have become a cause célèbre.

Argent sale: Un rapport parlementaire américain dénonce la banque HSBC. La banque britannique HSBC a fait prendre des risques au système financier américain en l'exposant à de possibles activités de blanchiment d'argent lié au trafic de drogue ou au financement du terrorisme, a indiqué lundi un rapport du Sénat américain. Lutte antiblanchiment : HSBC reconnaît des "défaillances" Arrestation en Espagne d'Hervé Falciani qui avait vendu des noms de clients français au fisc. L'homme des fichiers HSBC arrêté en Espagne. Hervé Falciani : « Le message de la justice espagnole à HSBC est clair » - Page 2. Hervé Falciani, l'informaticien de HSBC : « J’aurais pu aider à enterrer l’affaire » - Page 3.