background preloader

La 18ème Dynastie

Facebook Twitter

Les guerres des pharaons Part 1 (1 sur 4) - une vidéo High-tech et Science. Les guerres des pharaons Part 1 (2 sur 4) - une vidéo High-tech et Science. Les guerres des pharaons Part 1 (3 sur 4) - une vidéo High-tech et Science. Les guerres des pharaons Part 1 (4 sur 4) - une vidéo High-tech et Science. Ay ; KV 23 ; WV 23 ; tombe Egypte. Kheperkheperourê-Ay est le 14ème pharaon de la XVIIIème dynastie, et succède pour un bref règne de 3 ou 4 ans (1346-1343 environ avant J.

Ay ; KV 23 ; WV 23 ; tombe Egypte

-C.) au jeune Toutankhamaon prématurément décédé. Avec lui va se clore ce qu'on a coutume d'appeler "la période amarnienne". La réforme religieuse initiée par Akhénaton, "l'hérétique", n'a pas résisté à la disparition de celui-ci et les traditions millénaires, qui n'avaient jamais disparu, ont été remises à l'honneur. La succession d'Akhénaton reste un domaine confus ; on sait qu'elle fait intervenir un certain Smenkarê et une femme au moins, qui sont d'ailleurs peut-être la même personne. Il faut attendre l'accession au trône de l'héritier légitime, Toutankhamon, pour que les choses s'éclaircissent.Malgré son absence de connexion biologique avec la famille régnante et le fait qu'il organisa le retour à l'orthodoxie, Ay était trop lié à l'épisode amarnien.

Mais qui était Ay ? Dans cette affaire, le rôle du général Nakhtmin reste peu clair. Tombe Ay. Tombeau de Toutânkhamon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tombeau de Toutânkhamon

Hypothèses sur la sépulture[modifier | modifier le code] Bien que la porte du tombeau ait été forcée dans l'Antiquité, le contenu est resté quasi intact. Plusieurs indices ont convaincu Carter que le tombeau reçut par deux fois la visite de voleurs de sépulture, la première aussitôt les cérémonies funéraires achevées. La tombe renfermait de nombreux objets de la vie quotidienne et sa découverte a ainsi aidé à mieux comprendre la vie des Égyptiens de l'Antiquité.

Les mystères de Toutankhamon dévoilés. Que ce soit pour les touristes ou les passionnés d’histoire antique, l’Egypte des pharaons comptent parmi ses souverains deux stars championnes toutes catégories confondues : Ramsès II, pour son long et fastueux règne et ses innombrables et splendides monuments, et Toutankhamon pour sa tombe, mise à jour en 1922 par Carter, et qui est aujourd’hui encore la plus fabuleuse découverte de l’archéologie.

Les mystères de Toutankhamon dévoilés

Si on connaît presque tout de la vie du premier, on ne sait pas grand-chose de celle du second, tant ses successeurs se sont acharnés à effacer toute trace de son règne comme de celles de son prédécesseur Akhenaton. Une partie du mystère qui entoure les origines et la mort prématurée de Toutankhamon vient d’être dévoilée par une équipe égyptienne, avec le concours de procédés scientifiques dernier cri. Une demeure d'éternité usurpée Et pour cause, cette tombe n’est probablement pas celle que le jeune roi s’était destiné. Une mort prématurée qui pose bien des questions. La Malédiction du Pharaon. Views inside Tutankhamen's tomb‬‏ Toutankhamon : résurrection‬‏ La Verite Sur Toutankhamon. Akhénaton. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Akhénaton

Akhénaton - une vidéo Cinéma. Akhénaton 2 - une vidéo Cinéma. Akhénaton / Amenhotep IV  (Aménophis IV) Akhenaton tombe Egypte. La tombe royale a été découverte dans les années 1890.

Akhenaton tombe Egypte

Cette découverte relativement tardive est due à sa situation, très loin (environ 6 kms) du site d'Akhetaton, au bout du "Ouadi Royal" dont l'entrée se situe dans une échancrure de la falaise entre les groupes de tombes privées nord et sud. Akhenaton et Néfertiti - EP1 PART1/2 - une vidéo Actu et Politique. Akhenaton et Néfertiti - EP1 PART 2 /2 - une vidéo Actu et Politique. Thoutmôsis IV. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le pharaon Thoutmôsis IV Thoutmôsis IV ou Djéhoutymès IV, fils d'Amenhotep II et de la reine Tiâa, est le huitième pharaon de la XVIIIe dynastie. Manéthon l’appelle Thutmosis[1] et lui attribue un règne de neuf ans et huit mois, ce que semblent confirmer les documents retrouvés, dont la date n'excède pas l'an 9.

On situe son règne aux alentours de -1401/-1400 à -1390 (Malek, Arnold, Shaw, Grimal, Krauss, Murnane)[2]. Généalogie[modifier | modifier le code] Thoutmôsis IV représenté à l'entrée d'une chapelle de Karnak. Il épouse Néfertary et Iaret[3], toutes les deux grandes épouses royales. La mère de l’héritier, Moutemouia, n’est mentionnée dans aucun document du règne. Thoutmosis IV ; Thoutmosis 4 ; KV43 ; KV 43 ; tombe égypte. Huitième roi de la XVIIIème Dynastie, Thoutmosis IV a eu un règne court, d'environ 9 ans (vers 1419-1410 avant JC).

Thoutmosis IV ; Thoutmosis 4 ; KV43 ; KV 43 ; tombe égypte

Il a hérité d'un pays dont ses deux prédécesseurs, son grand père Thoutmosis III et son père Amenhotep II ont fait un vaste empire solidement contrôlé. Le roi lui même va rompre avec cette tradition guerrière en préférant une politique diplomatique d'alliance. C'est ainsi qu'il va épouser une princesse Mitanienne et instaurer une période de paix avec cet ennemi ancien de l'égypte en épousant une princesse Mitanienne. Le roi semble s'être plus que ses prédécesseurs investi dans les questions religieuses et en particulier les rapports entre la royauté et la divinité solaire. On pense ainsi qu'il a pu être un précurseur du renouveau de la théologie solaire que ses successeurs Amenhotep III et Amenhotep IV-Akhénaton développeront encore.

La pièce était décorée de scènes identiques à celles du puits, avec en plus deux inscriptions en hiératique sur le mur de droite. Thoutmôsis III. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thoutmôsis III

Thoutmôsis III ou Djehoutymès III était le cinquième pharaon de la XVIIIe dynastie. Manéthon l’appelle Misphragmuthosis[1]. Les avis sont partagés sur les dates de son règne[2] ; il ne régna seul qu'à partir de -1458 / -1457. Tombe de Thoutmôsis III. L'hypogée est situé à l'extrémité sud de l'un des oueds, dans une anfractuosité de la montagne.

Tombe de Thoutmôsis III

On y accède en emprutant un escalier métallique assez raide, puis en franchissant un court fossé. Le long corridor, très étroit et grossièrement taillé, donne accès à une première salle décorée qui constitue l'antichambre. Les parois sont recouvertes de la représentation de 741 divinités du panthéon égyptien. La vallée des rois KV34. Tombe de Thoutmosis III , XVIII e dynastie . Historique des fouilles. Inspector Hosni Découverte, revendiquer par Victor Loret Loret , Victor.

Valley of the Kings‬‏ Hatchepsout. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hatchepsout

Hatchepsout[1] est reine-pharaon, le cinquième souverain de la XVIIIe dynastie de l'Égypte antique. Généalogie[modifier | modifier le code] Son demi-frère, Thoutmôsis II, qu'elle avait épousé pour assurer la légitimité de ce dernier, monte sur le trône après le décès de son père ; mais, sans doute d'une santé fragile, il disparaît jeune.

La vallée des rois KV20. Tombe d' Hatchepsout , XVIII e dynastie, prévue pour la dépouille de Thoutmosis I er .

la vallée des rois KV20

Carter fouille sérieusement, en deux campagnes 1903 et 1904, cette tombe et y découvre des fragments de vases et deux sarcophages en quartzite. Historique des fouilles. L'Egypte antique. La prise du pouvoir Quand Thoutmosis Ier meurt, il n'a que pour héritier une fille, Hatshepsout. Le pouvoir échoit à Thoutmosis II, un bâtard sans envergure que Thoutmosis Ier avait eu avec une concubine (Iset). On oblige Hatshepsout à épouser le nouveau pharaon à qui elle donne une fille Néfrourê. A vingt-cinq ans, elle se retrouve veuve et devient régente et tutrice d'un enfant illégitime de son époux, le futur Thoutmosis III marié pour la circonstance à Néfrourê. Mais Hatshepsout, ambitieuse, ne se contente pas de la régence. Un peu avant l'an VII (elle a 31 ans), elle institutionnalise une corégence et se fait couronner comme un vrai pharaon dont elle porte tous les attributs : titulature complète, couronnes, barbe postiche, queue de taureau.

Son œuvre politique Hatshepsout arrive au pouvoir quand l'Egypte commence à sortir d'une longue période de troubles. Egypte - Hatshepsout, le mystère de la femme pharaon 1/5 - une vidéo Expression Libre. Hatshepsout, le mystère de la femme pharaon 2/5 - une vidéo Expression Libre. Egypte - Hatshepsout, le mystère de la femme pharaon 3/5 - une vidéo Expression Libre. Hatshepsout, le mystère de la femme pharaon 4/5 - une vidéo Expression Libre. Egypte - Hatshepsout, le mystère de la femme pharaon 5/5 - une vidéo Expression Libre. Hatshepsout. La reine mystérieuse Son nom a été exclu des listes officielles des souverains égyptiens, son image effacée des monuments. On a voulu y voir une vengeance du pharaon Thoutmosis III, victime des agissements de sa redoutable tante Hatshepsout l'"usurpatrice" qui avait régné à l'aide d'une coterie de courtisans et sous l'emprise du dangereux grand intendant du domaine d'Amon, Sénènmout.

L'égyptologue Christiane Desroches Noblecourt, dans son livre La reine mystérieuse Hatshepsout (éd. Pygmalion), le conteste avec de solides arguments et fait porter la responsabilité du saccage par les prêtres d'Osiris, dont le dieu avait été remis à sa juste place par la dévote d'Amon. Sa jeunesse Hatshepsout naît en Haute-Egypte vers 1495 avant notre ère. Amenhotep Ier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Tête d'Amenhotep Ier conservée au Museum of Fine Arts de Boston Amenhotep Ier, « Amon est satisfait » (ou Aménophis selon le nom grec) est le deuxième souverain de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire).

Fils cadet d’Ahmôsis Ier et d’Ahmès-Néfertary, il n'est pas destiné au trône. Mais le décès de son frère aîné, Ahmosé-Ânkh, durant les huit dernières années du règne d’Ahmôsis Ier, fait de lui le prince héritier[1]. Après son accession au trône, il règne pendant environ vingt-et-un ans. Manéthon, tel que rapporté par Flavius Josèphe, l’appelle Amenophis et lui compte vingt ans et sept mois de règne, ce qui semble effectivement en avoir été la durée. Généalogie[modifier | modifier le code] Aménophis 1er. Aménophis 1er (aussi connu sous le nom d’Amenhotep 1er) est le deuxième pharaon de la XVIIIe dynastie (vers 1525 av. J. Ahmes Nefertary ; Ahmes nefertary ; Ahmes-Nefertary ; Amenophis I ; Amenophis 1er ; Amenhotep I (1) Thoutmôsis Ier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Thoutmôsis Ier ou Djéhoutymosé Ier est le troisième pharaon de la XVIIIe dynastie durant le Nouvel Empire. Il prend le pouvoir à la mort d’Amenhotep Ier, avec qui il ne semble pas avoir de liens familiaux directs.

Thoutmosis Ier › Les pharaons › Égypte antique Égypte antique, Égypte ancienne. Échos lointains d’un monde peuplé de dieux à tête d’animaux, de mythes solaires et de médecine magique, les œuvres qui nous sont parvenues depuis les premiers temps de l’Histoire de l’Égypte ancienne jusqu’à la domination romaine racontent le quotidien d’une civilisation ingénieuse et dévouée. De somptueuses statues en bas-reliefs colorés, d’objets du quotidien en momies royales, les musées et collections égyptiennes où sont dispersées ces chefs-d’œuvre témoignent de la grandeur de ce peuple aux mille et un enchantements.

C’est à ce fantastique voyage artistique que vous êtes conviés, à travers la diversité d’œuvres venues de toute l’Égypte, à travers la variété de créations issues de plusieurs millénaires d’évolution, à travers la formidable imagination et le talent d’artistes pour la plupart restés dans l’anonymat de leurs œuvres.