background preloader

Foil

Facebook Twitter

Poussée d'Archimède. La poussée d'Archimède est la force particulière que subit un corps plongé en tout ou en partie dans un fluide (liquide ou gaz) soumis à un champ de gravité.

Poussée d'Archimède

On parle aussi du principe d'Archimède et on le présente de la façon suivante assez fréquemment : « Tout corps plongé dans un fluide au repos, entièrement mouillé par celui-ci ou traversant sa surface libre, subit une force verticale, dirigée de bas en haut et opposée au poids du volume de fluide déplacé ; cette force est appelée “poussée d'Archimède”. » La poussée d'Archimède en exemple Schéma illustrant le principe d'Archimède. © Wikipédia, domaine public Ainsi, si l'on considère un cube soumis à la force de pesanteur Fp et plongé dans de l'eau, il subira une poussée d'Archimède FA de direction opposée à cette force de pesanteur. Selon la densité moyenne du cube, pour un même volume, la force Fp ne sera pas la même mais la force FA ne changera pas. Conseil du mois de lavoile.com. A%C3%A9ro%20et%20Hydrodynamique. Dynamique des fluides. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dynamique des fluides

La résolution d'un problème de dynamique des fluides demande normalement de calculer diverses propriétés des fluides comme la vitesse, la viscosité, la densité, la pression et la température en tant que fonctions de l'espace et du temps. Perspectives actuelles[modifier | modifier le code] On ne connaît pas parfaitement les équations qui gouvernent les fluides : les équations de Navier-Stokes et ses dérivées ne sont pas valables pour tous les fluides. Le miel, le sang ou encore du cristal liquide n'obéissent plus aux équations de Navier-Stokes en raison des coefficients de viscosité supplémentaires.

A l'heure actuelle, le problème reste ouvert. PORTANCE aérodynamique et hydrodynamique les coéfficients de portances. Théorie hydrodynamique des foils. 1) Les définitions De nombreux essais ont étés réalisés en aviation pendant la première et la 2ème guerre mondiale pour et optimiser les profils afin d'améliorer les performances en fonction de paramètres précis, portance, consommation de carburant, vitesse etc Les profils NACA constituent la base de choix la plus importante.

Théorie hydrodynamique des foils.

Ailes rigides: histoire et caractéristiques. Histoire des ailes rigides: L'aile rigide a été utilisée pour la première fois en 1988 lors de L'America's Cup mais le déclic se fit lors de la 33ème édition de L'America's cup en 2010 lorsque le trimaran américain, munit d'une aile rigide de 68 mètres, vainquit haut la main son adversaire helvétique qui était équipé de voiles traditionelles.

Ailes rigides: histoire et caractéristiques

Cela médiatisa fortement cette voile jusqu'alors peu connue. Le catamaran Stars&Stripes, vainqueur de l'America's Cup en 1988 Une aile gérant mieux le vent en mer En effet sur les AC45, les ailes rigides ont une prise de vent beaucoup moins importante que les voiles traditionelles ainsi qu'une création de portance presque immédiate ce qui leur permet de mieux virer et empanner. Le cambreur et le twisteur Ces deux pièces résultent des difficultés premières à gérer la puissance de l'aile. Un cambreur. Les voiles. Les voiles : de l’expérimental au numérique En première approximation, une voile peut être assimilée à une accumulation verticale de profils 2D isolés.

Les voiles

Cette simplification permet, une assez bonne approche de l’aérodynamique des voiles. Il convient à ce stade de l’étude de définir la géométrie des profils de voile. Aérodynamique et Hydrodynamique du Voilier. ABOUT THE BOATS - Louis Vuitton America’s Cup World Series Portsmouth. The America’s Cup World Series use foiling AC45 catamarans, also known as AC45f, a one-design wingsail catamaran with foils designed specifically for the America’s Cup World Series by the Oracle Racing engineering team.

ABOUT THE BOATS - Louis Vuitton America’s Cup World Series Portsmouth

The AC45 was conceived as a smaller version of the larger AC72 class rule which was sailed by competitors during the 2013 Louis Vuitton Cup and the 34th America's Cup. The AC45f has the following specifications: Build: honeycomb core & carbon fibre sandwichLength: 13.45m (44.1ft)Beam: 6.90m (22.6ft)Weight: 1,290–1,320kg (2,840–2,910 lb)Maximum draught : 2.7m (8ft 10in)Rig height: 21.5m (71ft) without extension, 25.5 m (84ft) with extensionWing: 20m (66ft) 83.5m2 (899sq ft) wing element with three slotted flapsExtension: 4m (13ft) high, 8.7m2 (94sq ft) areaJib area: 48 m2 (520 sq ft), manufactured by a sail loft of team's choiceGennaker area: 125 m2 (1,350 sq ft), manufactured by a sail loft of team's choiceBuilders: Core Builders (NZ), Cookson Boats (NZ)Crew: 5 + 1 guest. Caractéristiques AC45F. Théorie hydrodynamique des foils. Didacticiel construire aile ou foil initiation. Ce premier didacticiel d' initiation permet de prendre en mains le logiciel HELICIEL pour la conception d'une aile simple.

Didacticiel construire aile ou foil initiation

Les options de forçage d'incidence, de vrillage, ou de distribution de l'épaisseur sont approfondies dans le second didacticiel "construire aile ou foil ( approfondissement)". Une page traitant de généralités sur les ailes peut être consulté pour revoir les principes fondamentaux a connaître pour la conception des ailes. Ailes ,hydrofoils, voiles. Foil. Foil en V et en T. Le Principe. Hydroptère Du grec "hydros", eau et "pteron", aile, l’Hydroptère est un trimaran qui fonctionne avec des foils. Ces ailes sous-marines permettent d’extraire les coques du bateau de l’eau à partir d’une certaine vitesse, ce qui entraîne une réduction considérable de la traînée hydrodynamique. l'Hydroptère peut ainsi atteindre des vitesses très importantes.

Principe Ne plus flotter sur l’eau mais voler, le rêve est ancien.S’affranchir du principe d’Archimède. Les foils restent alors les seules pièces au contact de l’eau, ce qui permet de diminuer considérablement la traînée et d’avoir un potentiel de vitesse bien au-delà des bateaux archimédiens classiques. Le fonctionnement des foils est simple et basé sur le même principe de portance dynamique que celui qui permet aux ailes d’un avion de le faire décoller. Le journal d’un foil.