background preloader

Services britaniques

Facebook Twitter

United Kingdom Intelligence Agencies.

1909 - SS MI5

1909 - SIS MI6. 1940 - SOE. G4S Made in UK. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

G4S Made in UK

G4S (LSE : GFS) est une entreprise britannique de services de sécurité. Avec 657 000 employés, G4S est la 3e plus grande entreprise au monde en terme d'employés. C'est également la plus grande société de services en termes de chiffre d'affaires. Histoire[modifier | modifier le code] Jeux olympiques 2012[modifier | modifier le code] Le , le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'été de 2012 annonce avoir choisi G4S comme prestataire officiel de services de sécurité pour les Jeux de 2012, organisés à Londres[1]. En amont des Jeux, l'entreprise reconnaît ne pas pouvoir honorer son contrat du fait d'une pénurie de main-d’œuvre[2].

Notes et références[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code] (en) Site officiel de G4S. Sous traitant des autorités publiques & du gouvernement. G4S garantit la sécurité et assiste au fonctionnement optimal des services gouvernementaux et des services publics.

Sous traitant des autorités publiques & du gouvernement

Le citoyen attend légitimement toujours plus de la part de ses gouvernants et des pouvoirs publics et administrations qui y sont liés. Les attentes sont fortes dans tous les domaines, et certainement en matière de sécurité, perçue comme un droit fondamental par les citoyens. G4S traite et s’allie dans le monde entier, tant avec les gouvernements et plus importantes institutions internationales, qu’avec les pouvoirs publics locaux les plus proches du citoyen, pour répondre à ces défis. Cette approche passe entre autres via des partenariats privés publics très élaborés, mais aussi par la simple sous-traitance de services fondamentaux pour la bonne conduite des affaires publiques. Laissez nous vous aider à découvrir les opportunités qui découlent du défi majeur de la sécurisation des pouvoirs publics, de l’espace public et des citoyens. Site G4S. 08/01/2013 Assassinat Lady Di par Special Air Service.

Thomas Edward Lawrence. 1914 Alias Lawrence d’Arabie. Thomas Edward Lawrence, 1888–1935 2,432 words English original here T. E. Lawrence naquit dans le nord du Pays de Galles le 15 août 1888. Beaucoup de gens célèbres assistèrent à ses funérailles : des hommes d’Etat, des écrivains, des politiciens. Lorsqu’il fut informé de la mort tragique de T.

Lawrence fut en effet un très grand homme, un grand penseur et un grand chef et stratège militaire. Quand la guerre éclata en 1914, Lawrence avait 26 ans. Le rôle historique que Lawrence devait jouer comme leader de la révolte arabe n’émergea pas avant janvier 1916, lorsqu’il fut rattaché au Bureau Arabe au Caire. 1942 Capitaine Simpson Jones. 1953 IRAN Mohammad Mossadegh Renversé. CIA Admits It Was Behind Iran's Coup. Sixty years ago this Monday, on August 19, 1953, modern Iranian history took a critical turn when a U.S.- and British-backed coup overthrew the country's prime minister, Mohammed Mossadegh.

CIA Admits It Was Behind Iran's Coup

The event's reverberations have haunted its orchestrators over the years, contributing to the anti-Americanism that accompanied the Shah's ouster in early 1979, and even influencing the Iranians who seized the U.S. Embassy in Tehran later that year. But it has taken almost six decades for the U.S. intelligence community to acknowledge openly that it was behind the controversial overthrow. Published here today -- and on the website of the National Security Archive, which obtained the document through the Freedom of Information Act -- is a brief excerpt from The Battle for Iran, an internal report prepared in the mid-1970s by an in-house CIA historian.

La Haine des Mondialistes pour le Nationalisme. Le dr Mohammad Mossadegh (1882-1967) Le 19 août 1953, le Premier ministre du chah d'Iran, Mohammad Mossadegh (73 ans), est renversé par un coup d’Etat organisé par la CIA américaine, dirigée par Allan Dulles, et le MI6 britannique.

La Haine des Mondialistes pour le Nationalisme

Les Occidentaux lui reprochent d'avoir nationalisé les gisements pétroliers d'Iran et exproprié la puissante compagnie pétrolière Anglo-Iranian OilCompany. L'éviction de Mossadegh consacre l'échec de la première tentative d'un pays du Tiers Monde d'acquérir la maîtrise de ses richesses naturelles. Nouvelle guerre avec l’Iran. 26 juil par Annie Machon and Ray McGovern pour Consortiumnews.com Une décennie après l’infâme « Mémo de Downing Street » et son renseignement « fixé » pour envahir l’Irak, la pression est à nouveau en train de faire le cas – quelles que soient les faits – d’une nouvelle guerre avec l’Iran.

Nouvelle guerre avec l’Iran

Est-ce que le MI-6 au Royaume-Uni et la CIA se retournent de nouveau ou tiennent ferme, demandent les ex-analystes du renseignement Annie Machon et Ray McGovern. « Après l’Irak, sommes-nous dans une autre série de « falsification de preuves », cette fois sur l’Iran ? » Les récentes interventions de Sir John Sawers, l’actuel directeur du MI-6 britannique (service de renseignement secret, l’homologue britannique de la CIA), nous laisse nous interroger sur Sawers et s’il se préparerait à « falsifier » les renseignements sur l’Iran, comme son prédécesseur, Sir John Scarlett, l’avait fait auparavant avec l’Irak* ?

31/08/1997 Mort de Lady Di & Emad Al Fayed

1900 postes. Afin d'augmenter les effectifs des services de renseignement et de sécurité, les agences britanniques de renseignement n’hésitent pas à innover.

1900 postes

Le centre britannique de communications gouvernementales a affiché dans les rues des cinq villes du royaume des annonces de recrutement faites via la technique du graffiti, rapporte The Guardian. Il est à noter que les inscriptions sont appliquées non pas en appliquant de la peinture, mais en nettoyant la saleté de l'asphalte à l'aide d'un équipement spécial et d'un pochoir. Cette campagne a été élaborée pour le département par l'agence de publicité Penna. Le centre britannique de communications gouvernementales est responsable de la reconnaissance radioélectronique et de la protection de l'information du gouvernement et de l'armée.