Économie

Facebook Twitter
Le pic pétrolier, c'est de l'histoire Le pic pétrolier, c'est de l'histoire Le baratin mercatique sur la quatrième de couverture de la première édition de mon premier livre, Réinventer l'effondrement, me décrivait comme un théoricien majeur du pic pétrolier. Quand je l'ai vu la première fois, ma mâchoire est tombée — et elle est restée pendante. Vous voyez, si vous parcourez une authentique liste de théoriciens majeurs du pic pétrolier — les Hubbert, Campell, Laherrère, Heinberg, Simmons et quelques autres valant d'être mentionnés, vous ne trouverez pas un seul Orlov parmi eux. En vain chercheriez vous dans les annales et les comptes-rendus de l'Association pour l'étude du pic pétrolier1 la moindre trace de votre humble auteur.
Vie de merde, bouffe de merde, corps de pauvr Une des théories en vogue dans le Nord de l’Europe est que l’obésité est une maladie mentale. Ce serait une sorte d’anorexie à l’envers, mixée à des comportements d’addiction, de faiblesse morale et de dérèglements comportementaux. Au lieu de laisser les laboratoires nous mener en bateau et nous concocter des pilules magiques qui font maigrir sans aucun effet secondaire, les médecins et psychologues se voient en grands prêtres du contrôle de soi, à mettre en place des thérapies pour empêcher les gens de se bâfrer comme des cochons. Un truc de paresseux C’est vrai que je me sens mal à l’aise quand je vois à Amsterdam ces touristes américaines obèses qui se remplissent de mégamenus XL de frites, de hamburgers et de wraps (contenant au moins une demi-feuille de laitue) mais qui font une crise d’asthme si la serveuse leur sert un coca normal au lieu du coca light qu’elles ont demandé. Vie de merde, bouffe de merde, corps de pauvr
Contre info, 31 mars 2010 Ce graphique, publié par l’Agence de l’Energie US, illustre clairement l’énorme déficit de production des liquides conventionnels qui va se creuser dès les années prochaines. Ce qui signifie que faute d’investissements lourds dans les gisements et les filières non conventionnelles, le monde serait rapidement à court d’énergie. Dans tous les cas, nous sommes arrivés à la fin de l’ère du pétrole bon marché, car le seuil de rentabilité de ces sources se situe entre 40 et 120 dollars le baril. L’étude de l’Agence US rejoint les prévisions de l’Agence Internationale, qui elle aussi, dès 2008, mettait en évidence la part croissante des « ressources non encore découvertes ou mises en production », (en bleu pâle) Le pic pétrolier du brut est arrivé, avertit l’Agence de l’Energ Le pic pétrolier du brut est arrivé, avertit l’Agence de l’Energ
15 avril 2014 MICHEL COLLON : Yace est un jeune dessinateur politique au talent incroyable, comme ont déjà pu le constater les lecteurs d’Investig’Action avec notamment la série “USA : 10 chiffres qui disent tout”. Investig’Action est fier de vous présenter sa nouvelle série consacrée à l’occupation de la Palestine et aux souffrances de ce peuple qui résiste et mérite notre soutien. 10 images de colère, 10 images pour briser le silence, 10 images pour développer (...) 12 avril 2014 Marinaleda: Un modèle d'auto-gestion unique en Europe Marinaleda: Un modèle d'auto-gestion unique en Europe
Le système mondial est en grande partie responsable des échecs a Samir Amin, 79 ans, n’a rien perdu de sa fougue militante. Tête pensante du Tiers mondisme, proche de certains des pères des indépendances, comme Modibo Keita, auteur d’une cinquantaine d’ouvrages politiques et économiques, il traque le capitalisme et l’impérialisme international sous toutes leurs formes. Interrogé par Christophe Champin (RFI), il dresse le bilan de 50 ans de relations entre les États africains et le reste du monde. R.F.I. : Faites-vous partie de ces pessimistes qui disent que les cinq décennies de l’indépendance sont cinq décennies perdues ? Le système mondial est en grande partie responsable des échecs a
L'histoire du nénuphar L'histoire du nénuphar ... et l'histoire de la grenouille Usons un peu de pédagogie aujourd'hui, pour revenir sur des sujets déjà maintes fois abordés ici avec un autre angle d'attaque. Vous connaissez tous l'amusant problème du nénuphar qui double sa surface tous les jours. Au bout de 50 jours, il a atteint la moitié de la surface de l'étang. En combien de temps va-t-il recouvrir la surface totale ?
Lordon

Exploitation de la crise

"C'est malheureusement la démonstration tragique que notre système de digues réparties sur tout le littoral n'est plus viable". Si on en croit la ministre de l'Écologie Chantal Jouanno, la tempête qui a ravagé l'ouest de la France semble avoir sonné le glas des digues par répartition. Et le plan digue actuellement en préparation devrait proposer une réforme en profondeur de notre protection littorale. Une bonne tempête c'est aussi l'occasion de nettoyer sous les meubles C'est Nicolas Sarkozy qui a tracé la voie de la réforme : "A vouloir protéger tout le monde des inondations, on n'a finalement protégé personne. Il faut imaginer un système plus souple, plus flexible, plus moderne". La digue du cul La digue du cul
« Nous n’exploitons pas le réseau, c’est le réseau qui nous expl « Nous n’exploitons pas le réseau, c’est le réseau qui nous expl Matteo Pasquinelli est chercheur à la Queen Mary University de Londres. Dans son livre Animals Spirits (1), le théoricien des médias identifie les conflits sociaux et les modèles économiques à l’œuvre derrière la rhétorique de la culture libre. Dans votre livre, vous critiquez le «digitalisme» contemporain, soit la croyance selon laquelle Internet est un espace libre de toute forme d’exploitation, qui nous mènerait naturellement vers une société du don. Nous pensions qu’Internet était une sphère en constante expansion, capable d’avoir une incidence sur notre société.
Effet de serfs sur la Toile Effet de serfs sur la Toile Internet serait-il en train de devenir la matrice d’un nouveau système féodal, où une poignée de grands seigneurs exploitent des légions de serfs ? Et non cette société de pairs tant célébrée ? On avait déjà l’impression ces derniers temps, en se baladant sur le Net, d’une foule de gueux faisant la manche en ligne, histoire de récupérer quelques sous auprès des généreux internautes afin de réaliser un film, sortir un disque ou financer une ascension au Népal.
Le blog de Gérard Filoche » Pigistes : « Les mendiants de la pre Le blog de Gérard Filoche » Pigistes : « Les mendiants de la pre Il y a quelques mois, l’Express (17/11/2009) découvrait « les pigistes », face « cachée » du journalisme. Dans cet article un certain Gilles Bridier se permettait de me traiter d’ayatollah du droit du travail sous prétexte que je m’opposais à cette forme honteuse, organisée, de la précarité au sein de la presse. J’ai laissé passer un peu de temps, mais je m’étais promis de lui répondre. La précarité c’est une question politique, pas économique. Hé, oui, il y aurait 6 800 pigistes officiellement, soit 18, 4 % des 37 301 journalistes en 2008.
Accueil Qui sommes-nous ? Rédacteurs Il y a dépression et dépression
Les difficultés liées au logement contribuent au sentiment de dé
« La population de Detroit a diminué de moitié. Un quart de la ville est déserté, avec seulement quelques maisons encore debout dans des rues en grande partie abandonnées, » écrit Paul Craig Roberts, qui constate amèrement que la ville qui symbolisait autrefois la puissance industrielle américaine, est en ruine, à l’image de l’économie d’un pays dont la substance a été délocalisée. Les photos illustrant cet article sont celles d’un établissement scolaire de Détroit fermé en 2008. Une économie américaine en ruine, par Paul Craig Roberts        
Avec la mort du Conseil de l'emploi, des revenus et de la cohésion sociale (Cerc), c'est encore un lieu d'expertise publique indépendante qui disparaît. Ne subsistent plus que des instituts très universitaires ou au service du pouvoir. Pourtant, les graves problèmes sociaux que nous subissons nécessiteraient d'être mieux connus. Par Denis Clerc, fondateur d'Alternatives Economiques et conseiller de la rédaction. En 1993, Edouard Balladur en avait rêvé. Disparition du CERC
Sorry you landed on this error page Old documents have been removed from the website and archived elsewhere. If the document you were looking for is old, please ask our Archives department for assistance. Try our A to Z Index to find what you were looking for. If you would link to report a broken link, please use the form at the bottom of the Contact us page. Désolé que vous soyez tombés sur ce message d'erreur L’action en matière d’emploi, de concurrence et de fiscalité doi
L'OCDE & ses recommandations pour la Franc
11-12-2012 : « Tout (...) le discours sur la croissance zéro et la décroissance est un discours réactionnaire qui condamne les pauvres à la misère. » (France 3). 15-12-2009 : « L’idée, qui devient de plus en plus à la mode, selon laquelle il faudrait souhaiter et organiser une décroissance de l’économie, pour lutter contre les destructions qu’elle engendre, peut sembler a priori totalement stupide (...) et pourtant, l’idée fait sens : si on l’entend comme un désir de mettre un terme aux errements de notre modèle de production, aux folies et aux fatigues de la vitesse, du rendement, du gaspillage, de l’accumulation et du remplacement irréfléchi de gadgets par d’autres gadgets ; et surtout comme la volonté de remettre en cause la définition marchande du mieux-être. » 24-10-2007 : « Opposer écologie et croissance est une bêtise intellectuelle profonde. En réalité on ne peut pas améliorer l’environnement sans croissance. Ce n’est pas la croissance qui pollue, c’est la production » Institut d'Etudes Economiques et Sociales pour la Décroissance S
Vers les monnaies libre
Le renouveau du paiement électronique : qui sera le maître de no
Révolté... - paysanheureux
Les JO, la vache et le reblochon
Biocarburant de mais = + de pollution
Troc en Argentine : 1 réseau "social" et un réseau "bancaire" -
P.Larrouturou et la réduction du temps de travail

Européens surtaxés: le mythe descendu par un Américain
Observatoire des inégalités territoriales
La croissance ne crée pas l'égalité
Observatoire des inégalités
De l'accompagnement de la précarité et de la misère
D’autres moyens d’échanger
Quels remèdes face à des impôts locaux toujours aussi inéquitabl
Une solution hétérodoxe face à la crise : le dividende universel