background preloader

Economie / Société

Facebook Twitter

Collusion politiquepognon = "démocrature molle et hargneuse" Technology & society. Outils. La 3ème révolution industrielle. Médias sociaux. Twitter. Twitter. Théorie politique. EURL. Demain on fiche. Ce mardi 6 mars, après plusieurs mois de débats, l'Assemblée nationale votera le texte créant "Le Fichier des gens honnêtes". Un fichier officiellement destiné à lutter contre l'usurpation d'identité... Mais qui, dans les faits, autorisera à ficher l'ensemble de la population française. Retour, en dix questions, sur une inexorable dérive sécuritaire. MaJ, 06/03/2012, 16h56 : par 285 voix pour, 173 contre, sur 458 suffrages exprimés, le fichage des “gens honnêtes” a été adopté à l’Assemblée. Au XIXe siècle, lors de la conquête de l’Ouest, des ouvriers Chinois, venus construire les lignes de chemin de fer, utilisaient de l’”huile de serpent” (“Snake oil“, en VO) comme remède “naturel” aux douleurs articulaires.

Le fichier des “honnêtes gens“, créé pour mettre un terme aux usurpations d’identité, et qui sera adopté ce mardi 6 mars 2012 à l’Assemblée, en sixième lecture (et après 8 rapports parlementaires), s’apparente à une “huile de serpent“, à une “poudre de perlimpinpin“. Plaintes, nouveaux concurrents : Facebook en difficulté sur la vie privée | Rue89 Eco. Attaqué par un étudiant autrichien sur sa gestion des données personnelles, le réseau social géant voit également se multiplier les alternatives à ses services.

A l’instar de celui de Google d’Amazon ou de Yahoo, le siège européen de Facebook est situé en Irlande, où les impôts sont considérablement plus bas. Seulement voilà, cela le soumet à la législation européenne sur la conservation et la gestion des données personnelles. C’est le raisonnement qu’a suivi l’Autrichien Max Schrems, étudiant en droit, qui a demandé à Facebook l’intégralité de ses données personnelles, en vertu de la directive européenne 95/46/CE. Après plusieurs semaines de patience et de relances, Facebook a fini par lui faire parvenir un fichier PDF de plus de 1200 pages, dans lesquelles absolument toutes ses données conservées sur les serveurs du réseau social étaient consignées.

Photos, statuts, commentaires... Rien de bien surprenant. Tout le monde est fiché, même ceux qui n’y sont pas inscrits. Bernard Stiegler?: ??Nous entrons dans l??re du travail contributif?? Alcool, cocaïne : ils se droguent pour tenir au travail | Rue89 Eco. Pour rester au top ou ne pas s’ennuyer, ils usent de médicaments, alcool, cannabis et cocaïne. Un vieux danger dont le business du dépistage veut qu’on parle. Pour tenir au travail, Patrick Buchard enquillait les verres. Et puis, comme il dit, il a fini « par payer l’addition ». Epoque révolue, dont cet abstinent parle avec distance, ponctuant ses phrases de « OK » pour être sûr qu’on ait bien compris.

Il explique : « Je travaillais au ministère de la Défense. Dans son cabinet d’alcoologie : « Tout le CAC 40 est là » Aujourd’hui, Patrick Buchard dirige un cabinet d’alcoologie. « Rien de tel que d’avoir l’expérience et la science », argumente cet ingénieur de sécurité du travail qui traite avec 350 entreprises. « Tout le CAC 40 est là », se félicite-il au risque d’affoler les marchés. « Les principaux drogués sont les drogués de l’alcool », martèle-il. Selon un avis du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), « Les dopés du quotidien », à la recherche de la performance Médicaments Cannabis. Débat Plenel contre Guaino - (Sarkozy Election 2012) - une vidéo Actu et Politique. Leroy-Merlin se paye les labos citoyens. Leroy-Merlin se passionne pour le phénomène des fab labs, ces lieux citoyens dédiés au partage d'outils de fabrication et de production.

Par pur amour du client et de son développement (financier) durable. Imaginons : il s’appelle Jean, il pousse les portes de son Leroy-Merlin avec en tête un plan de bibliothèque spéciale bandes dessinées. Direction le fab lab (pour fabrication laboratory, c’est-à-dire un lieu citoyen ou universitaire, non lucratif, dédié aux fabrications d’objets).

Dans cette mini-usine, une équipe dédiée l’accueille et met à sa disposition des machines-outils assistées par ordinateur. Dimension, matériau, elle l’aide à modéliser le meuble de ses rêves grâce à un logiciel de Conception assistée par ordinateur (CAO). Le comité de direction emmené en visite Une explosion des messages sur le sujet dans leurs réseaux sociaux d’entreprise Permettre aux chefs de produit de mettre la main à la pâte facilement Le second intérêt est interne. Image CC Flickr Letsevo et. J’ai testé la scientologie et c’était pas bien: le test. Temps de lecture: 6 min Pour mieux comprendre où je suis allée foutre les pieds, rappelons que la scientologie est une philosophie spirituelle qui prétend aider à mieux vivre au quotidien –c’est la partie qu’on appelle la dianétique– et qui a été inventée par un auteur de romans de science-fiction nommé Lafayette Ron Hubbard.

D’un point de vue spirituel, la théorie de la scientologie se résume à peu près à: Il y a 75 millions d’années, Xenu, un extraterrestre qui dirigeait une confédération galactique, s’est trouvé face à un problème de sur-population. Il décida alors de se débarrasser des habitants en trop en les envoyant sur terre où il les extermina à coup de bombes H. Une solution simple et efficace mais qui a engendré un léger problème pour nous autres, humains: les âmes de ces extraterrestres, appelées des thétans, vivent maintenant à l’intérieur de nous et nous parasitent à travers des images mentales négatives nommées engrammes. Ci-dessus: prospectus de l’Eglise de scientologie. Lettre ouverte d'une crevure néolibérale aux jeunes chômeurs. Cruella, personnage des « 101 Dalmatiens » de Disney.

Depuis le temps que je traîne sur la Rue, que je lis parfois pour me cultiver, parfois pour me faire du mal, ça me démangeait de poster un article (ou en tout cas d’essayer). Le téléphone a sonné, et je me suis décidée. C’est un jeune. Un jeune sans emploi. Giuseppe a une petite vingtaine. Il a une licence Infocom, il sait bricoler du HTML et il est assis sur une montagne de stages. Il veut du travail. Il m’avait écrit voici un mois, j’avais ouvert puis zappé son mail : pas assez de trésorerie pour prendre une bouche de plus à nourrir, et un CV oubliable, dont je n’aimais pas le bleu en entête. . « Je me le fais, il finira sa journée un peu moins naïf » Au bout de trois semaines, il appelle. . « Pour une fois, celui-là n’appellera pas pour rien, je me le fais et il finira sa journée un peu moins naïf. » Giuseppe est crispé, déçu.

Il préfère sortir la vaseline et signer un contrat pro bidon Je lui demande s’il a un statut. Une précaire prétentieuse répond à la "crevure néolibérale" Le texte publié Rue89 et intitulé « Lettre ouverte d’une crevure néolibérale aux jeunes chômeurs » se voulait sans doute cinglant, mais ce n’est que le coup de gueule d’une trentenaire qui doit bien s’ennuyer. Notre super méchante anonyme n’a pas tort : les jeunes d’aujourd’hui, c’est un peu comme les enfants de la chanson de Didier Super : ils sont prétentieux, ils se rêvent tous cosmonautes ou cascadeurs.

On sent, à lire son texte, le vocabulaire « consulting » de celle qui bosse avec des gens « timesheetés » (chemises bleues-trois téléphones portables- beuglant « propal », « asap » et « monitoring » dans l’open space, tout en tweetant qu’ils sont charrette sur leur BBM). Elle doit sans doute expliquer, exaspérée, à ses stagiaires que « quand on n’avance pas, on recule ».

Et bien navrée, ce n’est pas un discours très original, surtout pour un lecteur régulier des pages Emploi du Figaro, journal qui s’interroge souvent sur cette Génération Y, mercenaire et immature. Pourquoi ? SDF : la rue rend-elle fou ? Paroles d'experts et de sans-abri | Rue89. Schizophrénie, dépression, addiction : regards croisés de SDF et d’infirmières en psychiatrie sur ce que la rue fait au mental. SDF : la rue rend-elle fou ? (Champagne-Volp) « Qu’est-ce que vous voulez montrer ? Vous voulez voir des fous ? Assister à des consultations ? Dans la salle aux murs jaunis où se tient le point hebdomadaire plane aussi le souvenir déplaisant d’un documentaire télévisé réalisé dans un des pavillons de l’hôpital psychiatrique. Christiane : « C’est une vision du gouffre » Les trois quadragénaires ont obtenu leur diplôme d’« infirmière en psychiatrie » dans le courant des années 80. . « Ils s’en rendent compte et essaient de faire des trucs compensatoires pour les nouveaux diplômés en difficulté.

Toutes trois ont travaillé dans plusieurs services avant d’atterrir au Smes. . « Je n’avais pas conscience de l’ampleur de la misère en France. Les yeux dans le vague, Christiane froisse un bloc de Post-it entre ses doigts : Jeff et son chien (Champagne-Volp) Philippe ajoute : Pouvoir d'achat : une France "quasi révolutionnaire" Quand le sociologue Jean Viard, proche du Parti socialiste, se plonge dans les chiffres de notre pouvoir d’achat – qui n’a augmenté que de 1,2% en 2010 contre 1,6% en 2009 –, il pourfend les moyennes qui ne veulent rien dire et les politiques qui laissent faire.

Quand il analyse la grande crise que nous traversons, il y voit une situation « quasi révolutionnaire ». Décoiffant. Rue89 : Les Français ont l’impression que leur pouvoir d’achat baisse, les statisticiens et les économistes disent que non. Qui croire ? Né en 1949, actif en 1968, installé à la campagne en 1975. Thèse avec Edgar Morin, 1979. Sociologue, directeur de recherche CNRS au Cevipof. Cofondateur des Editions de l’Aube, 1986. Conseiller municipal de Marseille, 2008. Célibataire, six enfants. Jean Viard : Prenons quelques chiffres sur dix ans.

Le problème, c’est que nos modes de consommation nous coûtent de plus en plus cher. La hausse des grosses dépenses comme le logement réduit le revenu disponible… Bâcher les panneaux, l'action antipub made in Montauban. Tony Smith, restaurateur britannique installé à Montauban (Tarn-et-Garonne) depuis trente ans, n’avait rien d’un activiste. Seulement, il était fatigué de voir sa ville devenir moche à cause des panneaux publicitaires. Alors il s’est mis à les bâcher, en toute légalité. En 2006, il a rejoint l’association Paysages de France qui agit dans des domaines très variés pour faire respecter la beauté des paysages, et se met en tête de lutter contre la « pollution visuelle » des pubs géantes. « A Montauban, on est des intrépides, on a inventé la technique de bâchage des panneaux. Barbouiller, c’est bien, mais bâcher suggère le changement. » Venu du réseau Résistance à l’agression publicitaire (RAP), il a réussi à fédérer une trentaine d’activistes du samedi, qui, armés de bâches à 3 euros et de pots de peinture, redécorent la ville.

Depuis fin 2005, plus de 300 personnes ont participé aux bâchages, dit-il. Panneau bâché à Montauban (DR). « Même les policiers et les RG nous soutiennent » Résistance à l'agression publicitaire. Toi aussi, pour 6,10 euros, porte plainte contre Brice Hortefeux. Brice Hortefeux à l’université d’été de l’UMP à Royan, le 7 septembre 2008 (Audrey Cerdan/Rue89). Ayant récemment repris des études de droit par correspondance, je viens de terminer un cas pratique. Je viens de poster ma plainte contre Brice Hortefeux pour entrave à la justice et atteinte à son indépendance.... Comme ce n’est pas compliqué à faire et que ça ne coûte que le prix du recommandé, 6,10 euros, voici la procédure ! Rappelons d’abord que Brice Hortefeux vient à peine d’être à nouveau condamné pour atteinte à la présomption d’innocence (après avoir été déjà condamné pour injure raciale).

Mais il est toujours au gouvernement. Dans tout autre pays moderne, un chef de gouvernement qui voit un de ses ministres reconnu coupable d’atteinte à la présomption d’innocence se serait posé la question de le débarquer. Mais en France, il est maintenu à son poste et en charge des 800 000 gardes à vue inconstitutionnelles. Alors, jamais deux condamnations sans trois ? De quoi s’agit-il ? Retraites : le débat expliqué aux nuls et aux jeunes insouciants. Confrontation directe entre le gouvernement et les syndicats, ce mardi : pendant que le premier présentera sa réforme des retraites à l'Assemblée nationale, les seconds appellent à manifester et à faire grève. Selon l'ampleur de la mobilisation, le gouvernement est prêt à faire quelques concessions, mais sans revenir sur les grandes lignes de son projet. Ces concessions porteraient notamment sur la pénibilité du travail et la situation des polypensionnés , ceux qui ont cotisé à différents régimes de retraite au cours de leur carrière.

(De nos archives) Si vous ne vous êtes pas encore intéressé avec passion à ce débat, cet article est pour vous. Nous l'avons divisé en six questions, mais vous pouvez nous en poser d'autres, nous y répondrons. Comment marche le système de retraites en France ? C'est un système « par répartition » : vous ne cotisez pas pour vous-même (ce n'est pas de l'épargne, donc), mais pour vos aînés.

L'âge de la retraite peut être appréhendé de plusieurs façons : Retraites des parlementaires. Jean-François Copé, Xavier Bertrand et Bernard Accoyer, conseil national de l’UMP à Paris, le 30 janvier (Audrey Cerdan/Rue89). La « cyberdémocratie » a parfois des fonctionnements étonnants. Le 9 septembre, lors du débat sur les retraites à l’Assemblée, je défendais, dans une indifférence médiatique la plus totale, un amendement au projet de loi sur les retraites qui visait à l’alignement du régime accordé aux députés, sénateurs et membres du gouvernement sur le droit commun.

Seul à le défendre, au nom de mes collèges écolo, et seul à le voter, face à des députés UMP qui, à la demande conjointe du rapporteur et du ministre se sont exprimés contre, tandis que mes collègues des autres groupes présents dans l’hémicycle regardaient ailleurs. (Voir la vidéo) Depuis, plus rien. D’avoir pensé que les parlementaires pouvaient imposer à des millions de Français des dispositions drastiques, tout en s’exonérant de l’effort leur paraissait légitimement incompréhensible, et pour tout dire inacceptable.

« Les vieux au jardin, les jeunes au turbin » « Les jeunes au turbin, les vieux au jardin » : à Marseille, ce 19 octobre 2010 (Kalucine/Flickr). Les écoliers -euh, les collégiens, zut, non, les lycéens, enfin les « jeunes », quoi, ne bloquons pas sur ce qui n’est jamais qu’un moyen pratique de désigner un petit d’homme au visage ravagé par l’acné- qui entassent des poubelles devant leurs établissements depuis une semaine sont-ils cons ? OK, je sais bien qu’il n’est pas convenable de poser la question dans des termes aussi crus, surtout lorsqu’on est soi-même un ancien jeune et, par dessus le marché, un père de famille fier de sa progéniture.

Pour autant, comment s’en empêcher… Car passe encore qu’ils aient envie de faire la fiesta à l’heure du cours de maths et d’agiter les portraits des grandes figures révolutionnaires sud-américaines en conspuant le pouvoir -nous avons tous emprunté ce chemin au moins une fois-, mais peut-on vraiment rester de marbre devant la stupidité de leurs arguments ?

« C’est des conneries tout ça. Légaliser le shit ? Les dealers s'inquiètent pour leur "marché" Les trafiquants de Sevran ont du mal à se projeter dans un monde où le cannabis serait légalisé - ce que propose Gatignon, leur maire. Devant le porche d’un hall d’immeuble de la cité de Rougemont à Sevran, en Seine-Saint-Denis, cinq jeunes se relaient pour guetter et dealer depuis le début de l’après-midi. La nuit tombée, les clients affluent. En l’espace d’une heure, une trentaine d’entre eux viendront acheter leur barrette de shit aussi naturellement qu’une baguette de pain dans une boulangerie. Ici, la légalisation semble déjà entrée en vigueur depuis longtemps... En finir avec les dealers ? Prenant acte de l’échec de la politique répressive et du coût qu’elle fait peser sur la collectivité (un montant annuel de 3 milliards d’euros selon Terra Nova), Stéphane Gatignon souhaite aujourd’hui « un changement de paradigme ». « Le shit, c’est notre culture » « Faut pas croire ce que les médias racontent, c’est déjà très dur de vendre aujourd’hui. » « Nous sommes payés 120 euros la journée.

"Aveugler la conspiration" : dès 2006, la conception de WikiLeaks. L'Assemblée nationale valide le filtrage du web - Vu sur le web. Crowdleaks. Rencontre au coin du feu avec Assange, fondateur de WikiLeaks. L'illusion dangereuse d'un monde sans crime. Parlons de l'avenir de notre pays plutôt que de ses racines.