background preloader

Économie participative

Facebook Twitter

15 Google Doc Features You Didn't Know Existed (But Totally Should) A few years ago, as I was scrolling mindlessly through my Facebook News Feed, I came across an article that would change the way I ate ketchup forever.

15 Google Doc Features You Didn't Know Existed (But Totally Should)

It was a super short article by FoodBeast that showed how most people have been using those small paper ketchup cups completely wrong their whole lives. Turns out you're not supposed to use the cups as is, but rather, you're supposed to fan out the sides of the cup to increase capacity, like this. (You think you know a ketchup cup, man.)

As a marketer, this got me thinking about what other tools we might be underutilizing. Sure, you may have been using Google Docs for years and years, but it's likely that there are useful features that you have yet to uncover. There are a lot of sweet features Google Docs has to offer that aren't on many people's radar. 1) Templates Why start from scratch when you could use a template? This feature isn't exactly hidden, but it's often overlooked. Comment travaille-t-on chez... BlaBlaCar? L'économie du partage, une révolution en marche. Article paru dans Victoire du 07 septembre 2013 Alliance entre le troc, le partage, l ’échange de services et les nouvelles technologies, le mouvement touche tous les secteurs : l ’habitation, l ’alimentation, les déplacements ou le tourisme.

L'économie du partage, une révolution en marche

Grâce au financement participatif, le crowdfunding, n’importe quel quidam peut participer à la création d’une startup ou au f inancement d’un projet. L'économie collaborative - Le Blog Finsquare. Économie collaborative : Pourquoi Jeremy Rifkin se plante sur toute la ligne. Par Eric Raymond.

Économie collaborative : Pourquoi Jeremy Rifkin se plante sur toute la ligne

J’ai reçu une note de l’éditeur de Jeremy Rifkin m’indiquant que l’auteur a procédé lui-même à une demande afin qu’il m’adresse une copie de son dernier livre intitulé La nouvelle société du coût marginal zéro. La raison en est très claire : comme j’ai écrit sur l’économie des logiciels libres, il pense que je lui fournis l’un des cas paradigmatiques de son livre, à savoir la destitution des marchés de biens rares par la production à coût marginal nul. L’ouvrage de Rifkin est le prolongement de l’argument selon lequel cette production à coût marginal nul est une tendance émergente qui va non seulement faire tomber en désuétude le capitalisme tel qu’on le connait mais, en plus, va entraîner avec elle toutes les formes de propriétés privées. Hélas pour M. L'économie collaborative peut-elle faire baisser la dépense publique ? Emploi et politiques sociales L’économie du partage est en train de bouleverser, en quelques années seulement, plusieurs secteurs économiques.

L'économie collaborative peut-elle faire baisser la dépense publique ?

Désormais devenu incontournable pour de nombreux consommateurs, l’économie collaborative prend un poids considérable et est en train de bouleverser notre façon de consommer, de nous loger et de voyager. Les circuits courts de l'Economie Sociale et Solidaire. Les syndicats hôteliers dénoncent l'"industrialisation rampante" de l'économie collaborative. En éditant un rapport avec de nombreuses infographies, l'Umih utilise les mêmes armes que les acteurs de la consommation collaborative pour promouvoir leur modèle.

Les syndicats hôteliers dénoncent l'"industrialisation rampante" de l'économie collaborative

Les hôteliers demeurent très remontés contre les plateformes collaboratives, notamment Airbnb, qui opèrent dans le secteur de l'hébergement. Les récentes déclarations des pouvoirs publics, notamment par la voix de Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères en charge du tourisme, qui assurent vouloir réglementer plus avant ce pan de l'économie, ne semblent pas les rassurer. L’Umih et ses syndicats annoncent en effet avoir présenté ce matin un document intitulé "Short renting1 : d’une économie collaborative COOL à une industrialisation rampante PAS COOL", qui dit d'appuyer sur les déclarations des plateformes elles-mêmes, et sur insideairbnb, un site qui se présente comme indépendant et tente de décrypter l'impact d'Airbnb sur les économies locales. L'Umih interpelle les pouvoirs publics avec 6 propositions. Le blog de la Consommation Collaborative.

Le crowdsourcing, tout le monde en parle… mais de quoi s’agit-il vraiment ? Service Central d'Authentification Université Lyon 3. One mag 7. One mag 7. Tendances 2014-2015. Systèmes d’échanges locaux : vers une économie sans argent ? Business Herald. En ces temps de crise, les systèmes d’échanges locaux (SEL) ont la cote.

Systèmes d’échanges locaux : vers une économie sans argent ? Business Herald

23 logiques économiques alternatives pour changer le monde. L'économie de marché, ou linéaire, ou encore appelée dominante n'est pas la seule économie en vigueur.

23 logiques économiques alternatives pour changer le monde

De nombreuses autres logiques ou approches économiques existent. Certaines logiques économiques datent de plusieurs décades alors que quelques-unes n'ont été formalisées que très récemment. Il y en a qui portent des noms bien connus, tel que l'économie coopérative, et d'autres affublées de titres plus scientifiques, comme l'économie symbiotique. Le diaporama ci-contre passe en revue 23 de ces logiques ou approches économiques, avec un regard issu de la systémique et des sciences du vivant (téléchargeable sur Slideshare). En effet, une équipe, une organisation, un pan de la société ou même la planète peuvent être considérés comme des êtres vivants, dans une structure hiérarchique verticale, selon J.G. Bonne nouvelle : l'économie participative récupérée par les grandes marques.

Pendant six semaines ce printemps, un camion de camping recyclé roulant au bio-fuel, à l’enseigne de Patagonia, a sillonné les Etats-Unis jusque Boston pour proposer de réparer des vêtements, du matériel et de vendre des produits d’occasion de la marque.

Bonne nouvelle : l'économie participative récupérée par les grandes marques

Crowdfunding : l’Américain Kickstarter franchit le milliard de dollars levés. Le pic d’utilisation a été atteint le 13 mars dernier avec 4 millions de dollars levés La plateforme américaine de crowdfunding Kickstarter annonce avoir franchi aujourd’hui la barre du milliard de dollars de fonds engagés auprès de 5,7 millions de contributeurs.

Crowdfunding : l’Américain Kickstarter franchit le milliard de dollars levés

Parmi ces derniers, plus de 1,6 million ont soutenu plusieurs projets, et un peu moins de 16 000 aficionados ont participé à plus de 50 d’entre eux. La société précise que la moitié de ce montant a été levée dans les 12 derniers mois, alors qu’elle a démarré son activité il y a quatre ans. 100 sites de consommation collaborative. Les chauffeurs Uber lancent une application française concurrente. L'économie collaborative peut-elle faire baisser la dépense publique ?