background preloader

Ecole du futur

Facebook Twitter

Actualités - Grenoble Ecole de Management, EM/ESC. Après s'être interrogée sur la formation de nos futurs dirigeants*, Grenoble Ecole de Management, l'Ecole de la CCI de Grenoble, signe un nouveau livre blanc « Portraits de l'Ecole du Futur».

Actualités - Grenoble Ecole de Management, EM/ESC

Télécharger le livre blanc Les principaux axes de réflexions sont déclinés en 6 chapitres avec pour fil conducteur le retour de la pédagogie : Brevet informatique et internet (B2i) - B2i. De l'école au lycée Les B2i école, collège et lycée sont mis en oeuvre depuis la rentrée 2012.

Brevet informatique et internet (B2i) - B2i

Ils permettent d'attester le niveau acquis par les élèves dans la maîtrise des outils multimédia et de l'internet. Ils permettent aussi de mieux préparer les élèves à un usage responsable des technologies de l'information et de la communication. Le B2i est un outil pédagogique qui tient compte des transformations des usages du numérique. Il est articulé, pour l'école et le collège, au livret personnel de compétences (compétence 4 : maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication).

Le B2i n'est pas un examen mais une "attestation de compétences". Les élèves de l'école au lycée et les apprentis, gérés par les EPLE et CFA, sont concernés par cette attestation. Cinq domaines Cinq domaines sont évalués. Accès aux documents d'appui : Un enseignement digne du XXIe siècle ? Ken Robinson : "La révolution éducative viendra par la base" - Actu sur Educpros. Sir Ken Robinson à Paris : l'innovation en débat à l'occasion du Salon des grandes écoles Sir Ken Robinson compte aujourd’hui parmi les experts de l’éducation les plus influents sur la scène internationale.

Ken Robinson : "La révolution éducative viendra par la base" - Actu sur Educpros

Spécialiste de la créativité et de l’innovation, cet universitaire anglais aujourd’hui installé aux États-Unis a accompagné les réformes éducatives de plusieurs gouvernements à travers le monde. L'école du futur aura des robots dans les classes. Eduquer au XXIe siècle. Entre 1900 et 2011, tout a changé pour les écoliers qui vivent à présent dans le virtuel et dans une société multiculturelle, analyse Michel Serres.

Eduquer au XXIe siècle

Il faut aider l'école à prendre la mesure de cette nouvelle ère. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michel Serres, de l'Académie française. Petite Poucette, la génération mutante. Michel Serres, diplômé de l’Ecole navale et de Normale Sup, a visité le monde avant de l’expliquer à des générations d’étudiants.

Petite Poucette, la génération mutante

Historien des sciences et agrégé de philosophie, ancien compagnon de Michel Foucault, avec qui il a créé le Centre universitaire expérimental de Vincennes en 1968, il a suivi René Girard aux Etats-Unis, où il enseigne toujours, à plus de 80 ans. Ce prof baroudeur, académicien pas tout à fait comme les autres, scrute les transformations du monde et des hommes de son œil bleu et bienveillant. Son sujet de prédilection : la jeune génération, qui grandit dans un monde bouleversé, en proie à des changements comparables à ceux de la fin de l’Antiquité.

La planète change, ils changent aussi, ont tout à réinventer. «Soyons indulgents avec eux, ce sont des mutants», implore Michel Serres, par ailleurs sévère sur sa génération et la suivante, qui laisseront les sociétés occidentales en friche. Vous annoncez qu’un «nouvel humain» est né. La révolution cognitive. Je vous recommande vivement cette conférence de Michel Serres, intitulée « Les nouvelles technologies, révolution culturelle et cognitive » (je suis tombé dessus grâce à un tweet de Jérôme Colombain).

La révolution cognitive

Outre la vigueur et la clarté de Michel Serres (qui sont impressionnantes), le propos est lui-même passionnant. Il y aborde la manière dont les ordinateurs et internet (ce qu’on appelle souvent les nouvelles technologies) sont en train de modifier radicalement, le temps, l’espace et notre cognition. La révolution cognitive. L’école inversée, est-ce que c’est possible? La « classe inversée », cette philosophie qui implique de voir la portion théorique à l’extérieur de la classe, notamment par des vidéos, est sur toutes les lèvres.

L’école inversée, est-ce que c’est possible?

Pourrait-on aller jusqu’à imaginer toute une école inversée? C’est le défi qu’a relevé la Clintondale High School, une école américaine située en milieu défavorisé au nord de Détroit. Aujourd’hui, les enseignants produisent de courtes vidéos que les élèves écoutent sur leurs téléphones intelligents, sur l’ordinateur familial ou dans le laboratoire informatique le midi.

En classe, ils travaillent en îlots et ils réalisent des projets, des exercices traditionnels ou des expériences scientifiques. Pin by Laurence Juin on Ecole d'hier , d'aujourd'hui ...et de demain?… L'éducation à l'ère du numérique. Cette semaine, le Vinvinteur se penche sur la très vaste question de l’éducation à l’ère du numérique.

L'éducation à l'ère du numérique

Question également urgente, puisque que, d’après le Centre de Recherche Interdisciplinaire, le nombre d’étudiants (100 millions actuellement dans le monde) devrait doubler dans les années à venir, et qu’il faudrait pour y faire face ouvrir une nouvelle université tous les jours pendant 20 ans. Selon l’UNESCO, il y aura, dans les trente prochaines années, plus de personnes diplômées dans le monde que depuis le début de l’histoire. En parallèle se pose le problème du savoir lui-même : il y a 100 fois plus de publications scientifiques tous les 100 ans, note François Taddéi, chercheur et spécialiste de l’évolution.

Ainsi le programme de physique en classe prépas par exemple s’arrête en 1905. Les manuels sont obsolètes, et le système tel qu’il est conçu aujourd’hui n’est pas en mesure d’anticiper le futur. Old school twitter vs Twitter, via PitsLamp photography sur Flickr. REGARDS SUR LE NUMERIQUE: Blog - L’université du futur existe, nous l’avons visitée, à Aalto, en Finlande RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique.. C’est un après-midi d’automne plutôt vif en Finlande, et les cadres de dix-neuf entreprises viennent tout juste d’arriver sur le campus boisé de l’université d’Aalto, près d’Helsinki.

REGARDS SUR LE NUMERIQUE: Blog - L’université du futur existe, nous l’avons visitée, à Aalto, en Finlande RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique..

Ils ne retournent pas sur les bancs de l’université pour un séminaire, ou la validation d’un MBA. Apprendre à l’ère du numérique : Repères. Qu’est-ce qu’apprendre à l’ère du numérique ?

Apprendre à l’ère du numérique : Repères

Question qui passionne bien des pédagogues, enseignants, chercheurs et animateurs multimédia en EPN (espace public numérique). Professeur d’Histoire-Géographie et chargé de mission FOAD (Formation Ouverte à Distance), Jean-François Tavernier propose un blog ressource très intéressant qui comprend des billets sur des dispositifs pédagogiques innovants avec les MOOC, une pédagogie ouverte et hybride, l’écriture hypertextuelle… Apprendre en mode connecté Le 20 mai 2013, il a consacré un dossier sur apprendre à l’ère du numérique avec un tableau récapitulatif (cf. ci-dessous) comparant l’apprentissage avant le numérique ET à l’ère du numérique.

La fin des écoles est pour demain. Vous aimez bien les écoles? Ces lieux où se promènent des centaines d'enfants qui piaillent, lisent et étudient. Profitez-en car d'ici 30 ans, tous ces lieux pourraient bien avoir fermé leurs portes. C'est du moins ce que présente une frise chronologique créée par Education Futures, un organisme américain s'intéressant à la prospective de l'éducation. La frise commence aux premiers éléments de la scolarisation du 17e siècle, date du premier manuel scolaire, jusqu'à l'année 2045 où le futur de l'apprentissage ressemblerapeut-être davantage à un roman de Philip K. Dick qu'à l'enseignement tel qu'on le prodigue actuellement. "Intégrons le numérique à l'école, car il est notre nouveau monde".

Apprend-on mieux avec le numérique? La question occupe une bonne partie des débats entre "pro" et "anti" innovation. Les premiers sont sommés de prouver que le recours aux diverses technologies qui s'installent dans les établissements, de la maternelle au supérieur, améliorent "l'efficacité" des enseignements - qu'il s'agisse de la tablette tactile, du tableau interactif, des cours massifs en ligne (Moocs) ou des Environnements numériques de travail (ENT).

Les seconds doutent et diffusent le doute, d'autant plus aisément que, faute de recul, les études nationales et internationales ne permettent pas, à ce jour, de trancher. Cette question de l'efficacité est légitime. Mais est-ce la bonne ? Les enfants, adolescents et jeunes adultes qu'accueillent nos écoles, collèges, lycées et institutions d'enseignement supérieur vivent dans un monde numérique. E-education : compte-rendu séminaire Mission Ecoter "Vision des politiques et pilotage", 21 juin 2012.

Le 21 juin se tenait à la Caisse des Dépôts et Consignation un séminaire sur la vision des politiques numériques et du pilotage du changement. L’e-education est une composante importante du territoire numérique, de par son lien nécessaire avec le très haut débit, la participation à la formation du citoyen de demain et le rapport essentiel entre l’éducation et le développement économique et social de nos territoires. La salle de classe du futur à Grenoble École de management. L’école de commerce iséroise abrite depuis fin 2012 le premier PRS (point relais SMART technologies) pour l’enseignement supérieur. Un véritable “laboratoire” pédagogique. La salle de classe du futur imaginée par SMART et Grenoble École de management. // © SMART et Grenoble École de management.

Dans la salle de classe du futur. Regard des politiques et de la société sur l'école.

Bodycard xxxx