Water Footprint

Facebook Twitter

L'empreinte eau, le nouvel indicateur pour mesurer le gaspillage d'eau douce. Combien d’eau y a-t-il dans nos tee-shirts ?

L'empreinte eau, le nouvel indicateur pour mesurer le gaspillage d'eau douce

Si on se pose la question de savoir combien d’eau est nécessaire pour obtenir les produits que nous utilisons, mangeons, consommons, on peut facilement comprendre qu’il en faut des quantités non négligeables pour produire un kilogramme de fruit ou de légumes. Il faut en fait arroser les plantes et les arbres, parfois dans des régions arides. Toutefois, la même réflexion est applicable aux produits qui, apparemment, ne sont pas particulièrement exigeants, mais qu’en réalité sont souvent bien plus « assoiffés ». Savez-vous, par exemple, quelle quantité d’eau est nécessaire pour produire un steak-haché, un papier, un tee-shirt en coton ?

Ou bien pour satisfaire les nécessités d’un individu, d’une usine, d’une communauté, voire d’une nation ? INFOGRAPHIE • Vous consommez 7 887 litres d'eau par jour. La quantité d'eau que nous utilisons pour boire et nous laver est négligeable : la plus grosse part de notre consommation se cache en réalité dans des produits courants.

INFOGRAPHIE • Vous consommez 7 887 litres d'eau par jour

Courrier international 5 août 2013 | Partager : Superinteressante. Evaluer l’empreinte eau des produits. Après l’empreinte carbone, qui mesure les émissions de CO2 durant le cycle de vie d’un produit, voici l’empreinte eau.

Evaluer l’empreinte eau des produits

Un projet de méthode d’évaluation est ouvert aux commentaires. « La norme NF ISO 14046, qui résulte d’un travail mené par l’ISO au niveau international, avec la contribution des experts français réunis sous la houlette d’Afnor, délivre pour la première fois des méthodes mondialement reconnues pour évaluer l’empreinte eau liée à l’élaboration de produits ou de services », annonce l’organisme de normalisation français. The water footprint of the world – map | Environment. Water footprint and virtual water.