background preloader

Le Français et le e/m-tourisme

Facebook Twitter

Les Français à la pointe du m-tourisme. Les applications sur les mobiles sont utilisées à toutes les phases du voyage par les Français.

Les Français à la pointe du m-tourisme

©DR Souvent moquée pour son retard dans l'utilisation des nouvelles technologies, la France reprend du galon. D'après un sondage de TripAdvisor, les Français sont les plus nombreux à avoir une application voyage sur leurs appareils mobiles et à s'en être déjà servi pour organiser un voyage. Dans ce sondage réalisé auprès de 5 000 participants, 40% des 742 Français interrogés disposent ainsi d'une application liée au voyage sur leur smartphone et 32% s'en seraient déjà servi pour leurs vacances, contre 28% pour les Italiens et les Espagnols, 21% pour les Anglais.

TOURISME : Laurent QUEIGE, dirige le Welcome City Lab, premier incubateur au monde des entreprises du tourisme. Professionnel du tourisme depuis 20 ans, Laurent QUEIGE dirige, depuis janvier 2014, le Welcome City Lab (1), premier incubateur au monde des entreprises du tourisme avec pour objectif de stimuler à Paris, première destination touristique mondiale, l'innovation touristique.

TOURISME : Laurent QUEIGE, dirige le Welcome City Lab, premier incubateur au monde des entreprises du tourisme

En prise directe avec l'innovation, impulsée par les start-ups hébergées au sein du Welcome City Lab, Laurent QUEIGE pointe du doigt les conservatismes et les résistances au changement du secteur mais insiste aussi, témoignages à l'appui, sur le formidable gisement d'innovations et de créativité à exploiter. Visite, sans détours, de l'innovation touristique sous toutes ses formes. Baromètre Raffour Interactif 2015. Faites chauffer vos diapositives !

Le Cabinet Raffour Interactif a présenté son baromètre 2015 sur les « Nouvelles tendances de consommation touristique et tourisme en ligne » (*).

Baromètre Raffour Interactif 2015. Faites chauffer vos diapositives !

C’est le 13ème anniversaire du baromètre référence qui autorise ainsi une comparaison des tendances sur plusieurs années. En cette période caniculaire, on apprécie la fraîcheur, transition bancale toute trouvée des chiffres tous frais pour mettre à jour vos présentations sur les comportements des voyageurs en 2015 : Le taux de départ global des Français en 2014 s’établit à 62%, soit 32,9 millions de Français de 15 ans et + partis en séjours de loisir (courts marchands et /ou longs marchands ou non marchands).67% des Français partis prévoient un budget pour assouvir ce « besoin vital » de partir.

Dans ce contexte, la comparaison est le 1er comportement adopté parmi 21 mesurés. ESTHUA (Philippe Violier) qui accueille les étudiants chinois mais aussi une formation en Master e-tourisme. Profils et usages du Touristonaute de 2016 - » Inflexia. Le e-tourisme : 1er secteur de e-commerce en France Avec un CA estimé à 18,3 milliards d’euros, soit 32% du e-commerce en France, le tourisme est le secteur qui génère le plus de chiffre d’affaires par le biais d’Internet (selon la Fevad fédération e-commerce et vente à distance 2015).

Profils et usages du Touristonaute de 2016 - » Inflexia

Ainsi, sans surprise et sans conteste, le media internet est incontournable pour les acteurs du tourisme. De plus, face à l’essor des nouveaux acteurs sur le marché du e-tourisme : AirBnb, Blablacar, Booking, Uber… le modèle économique du secteur ne cesse d’évoluer vers un tourisme numérique qui nécessite d’adapter son approche à la concurrence et à la mobilité des voyageurs.

Les Touristonautes de 2016 : des voyageurs toujours plus connectés et communautaires Avec 71% des français partis en voyages en 2014, qui ont préparé leur séjour en ligne, on ne parle plus de disruption dans le comportement des voyageurs mais de maturité. Tendances démographiques du touristonaute Clarisse Jagueneau – avril 2016. LE CLIENT A LE POUVOIR : illustrations du concept "d'empowerment" dans le tourisme. Avec la révolution numérique, le voyageur de ce début de 21eme siècle est devenu hyper-connecté, hyper-comparateur, hyper-exigeant, hyper-mobile, hyper-communautaire et hyper-prescripteur.

LE CLIENT A LE POUVOIR : illustrations du concept "d'empowerment" dans le tourisme

En un mot, « le client a pris le pouvoir ». Le pouvoir de comparer et de choisir sa destination, son hébergement, son transport, ses visites et activités, le ou plutôt les sites sur lesquels il va acheter, bref son « expérience » de voyage… Et surtout il a désormais le pouvoir de « partager » son expérience, de la faire vivre en direct à sa « communauté ». Satisfait ou insatisfait votre client va clamer sa perception de consommateur, de voyageur, de touriste, de client.

C’est le concept de « l’empowerment ». Par son « engagement » le client a pris le pouvoir, et les marques l’ont bien compris et développent de plus en plus un marketing de l’empowerment. La disparition des professionnels, des experts, des guides des OT ? L’incontournable TripAdvisor Qui peut nier aujourd’hui la puissance de TripAdvisor ? Infographie : les nouveaux usages mobiles dans le voyage. Près d'une réservation en ligne de voyage sur 4 passe par le mobile, sur le marché français.

Infographie : les nouveaux usages mobiles dans le voyage

Mais hôtels, séjours et vols ne sont pas logés à la même enseigne. 23% des réservations en ligne passent désormais par le mobile en France*, ce qui représente une hausse de 15% en un an. C'est ce qui ressort d'une étude de Criteo, réalisée auprès de 1000 sites marchands du voyage dans le monde, entre novembre 2014 et juin 2016. Précision importante, au niveau de la méthodologie : les réservations sont comptabilisées sur les sites des annonceurs, et sont par conséquent décolérées de l’activité du spécialiste français de la publicité ciblée. Le smartphone perce dans le vol sec Sans surprise, cette croissance est générée par nos compagnons de poche : "Le smartphone passe de 9% à 14%, alors que la tablette recule de 11% à 9% dans le même temps", a relevé Daniele Beccari, Head of Travel Product de Criteo.