background preloader

Domotique Protocole

Facebook Twitter

[Hack - partie 2] Reverse engineering des interrupteurs domotique Blyss. Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter la suite (et fin ?) Sans fil. X2D. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

X2D

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. X2D peut se référer à : Domotique[modifier | modifier le code] X2D est un protocole de communication développé par l'entreprise française Delta Dore. Il utilise les technologies courant porteur ou radio (868 MHz), et permet de relier et de faire communiquer les métiers de la gestion thermique, de la sécurité (anti-intrusion-technique) et des commandes d'automatismes (ouvrant et lumière) autour d'un concept domotique.

Codage ASCII[modifier | modifier le code] &x2D; est la représentation hexadécimale du caractère - (trait d'union), dans un document à base de langage marqué (XML, XHTML, HTML). 2D est la valeur hexadécimale, en position 45 dans la table ASCII, du caractère -. ZigBee. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

ZigBee

ZigBee est un protocole de haut niveau permettant la communication de petites radios, à consommation réduite, basée sur la norme IEEE 802.15.4 pour les réseaux à dimension personnelle (Wireless Personal Area Networks : WPAN). Ratifiées le 14 décembre 2004, les spécifications de ZigBee 1.0 sont disponibles auprès des membres de la communauté industrielle ZigBee Alliance. En 2006, une estimation du coût unitaire pour un nœud ZigBee[réf. nécessaire] a révélé un prix de 1.10$ par unité dans le cadre d’une production en très grand nombre.

Il faut ajouter le prix du microcontrôleur qui commande le circuit, ce qui augmente légèrement le prix. À titre de comparaison, la technologie Bluetooth, lancée en 1998, annonçait à cette époque un prix unitaire de production compris entre 4 et 6 $, maintenant[Quand ?] Communication à l’aide du protocole ZigBee entre un PC et une carte Arduino. L’objectif de ce montage est de faire communiquer un PC avec une carte Arduino à l’aide du protocole ZigBee Voici l’architecture de montage : Cette article décrit la mise en place d’une topologie réseau simple, permettant de communiquer entre un PC et une carte Arduino à l’aide de modules XBee série 1 de chez Digi.

Communication à l’aide du protocole ZigBee entre un PC et une carte Arduino

Les composants. Un réseau sans-fil avec des XBee. Les modules XBee sont des circuits de communication sans-fil utilisant les protocoles 802.15.4 et Zigbee, permettant de réaliser différents montages, d’une liaison série RS232 classique à un réseau maillé (mesh) auto-configuré.

Un réseau sans-fil avec des XBee

Un composant XBee série 1 coûte désormais moins de 20 euros. Différents protocoles ont été implémentés sans que le packaging - désormais reconnaissable entre tous avec ses coins coupés - ne change. Il faut donc faire attention sur la série que vous utiliserez : le 802.15.4 des débuts jusqu’aux nouvelles Séries 2, ZNet 2.5 et ZB Zigbee. Les modules de séries différentes ne peuvent pas communiquer entre eux. Selon les modèles et les pays, ils utilisent la bande des 2,4 gigahertz (comme le Wifi ou le Bluetooth) ou les 900 MHz. Ils sont développés à l’origine par la société Maxstream, devenue Digi. Le débit peut atteindre 250 kbps, mais si on les utilise pour réaliser une liaison série sans fil, les débits standards sont compris entre 9600 bps à 38400 bps.

Z-Wave. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Z-Wave

Z-Wave est un protocole radio conçu pour la domotique (éclairage, chauffage…). Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code] Z-Wave communique en utilisant une technologie radio de faible puissance dans la bande de fréquence de 868,42 MHz ; elle est conçue spécifiquement pour les applications de domotique et ce qu'on appelle l'Habitat communicant. Le protocole radio Z-Wave est optimisé pour des échanges à faible bande passante (entre 9 et 40 kbps) et des appareils sur pile ou alimentés électriquement, par opposition au Wi-Fi par exemple, qui est prévu pour des échanges à haut débit et sur des appareils alimentés électriquement uniquement. Z-Wave fonctionne dans la gamme de fréquences sous-gigahertz, qui dépend des régions (868 MHz en Europe, 908 MHz aux US, et d'autres fréquences suivant les bandes ISM des régions). Understanding Z-Wave Networks, Nodes & Devices.

Z-Wave home automation technology comprises of three layers.

Understanding Z-Wave Networks, Nodes & Devices

The radio layer, network layer and application layer work together to create a robust and reliable network that enables numerous nodes and devices to communicate with each other simultaneously. Glossaire des termes utilisés en Z-Wave. Z-Wave. Le Z-Wave est un protocole de communication sans fil entre appareils électroniques.

Z-Wave

Ce protocole a comme principales caractéristique d’être: principalement destiné à la domotique,relativement sécurisé,à double sens (chaque composant est à la fois récepteur et émetteur),utilisée dans un système de réseau maillé. EnOcean. The EnOcean technology is an energy harvesting wireless technology used primarily in building automation systems; but is also applied to other applications in industry, transportation, logistics and smart homes.

EnOcean

Modules based on EnOcean technology combine micro energy converters with ultra low power electronics and enable wireless communications between batteryless wireless sensors, switches, controllers and gateways. Homeeasy. Principe du Protocole HomeEasy. La trame est composée de 32 bits (ON/OFF) ou 36 bits (DIM).

Principe du Protocole HomeEasy

Avant les données, il y a un front haut de 275us puis un front bas de 2675us.Un 0 est encodé par un front haut de 275us puis un front bas de 240us, et un 1 est encodé par un front haut de 275us puis un front bas de 1300us. Les bits de données sont encodés sous la forme 0 = 01 et 1 = 10. Exemple de signal enregistré : Trame :01101001100101101001011010100101010110101010101010100110010110010. Chacon : Modules domotique compatibles RFXCom. Vu sur le blog de domadoo (la boutique online de domotique) : l’apparition de toute une gamme de produits domotiques sans fil par le fabricant belge Chacon (rien à voir avec notre animal de compagnie préferé).

Chacon : Modules domotique compatibles RFXCom

Les modules fonctionnent avec le protocole sans fil HomeEasy qui, ho joie, est pris en charge par le RFXCom. On trouve par exemple : Detecteur de mouvementDétecteur d’ouverturePrise commandéeDouille commandée Rien de bien nouveau par rapport à du X10 me direz vous et vous avez raison… sauf ! …. sauf le prix qui est particulièrement abordable sur ces modules : 18€ Pour la prise commandée, 15€ pour un module on/off encastrable, 16€ L’interrupteur mural… C’est assez nettement en dessous des produits X10.

A suivre et à tester pour peu que vous ayez un RFXCom réception+émission ! [Hack - partie 1] Reverse engineering des interrupteurs domotique Blyss. Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui je ne vais pas vous faire un article "simple" et "user friendly" comme j’ai l’habitude de le faire. Non, l’article d’aujourd’hui (ainsi que le prochain article) sera pour ainsi dire un compte rendu (certes très superficiel) du travail réalisé avec l’aide de plusieurs membres du forum arduino. Dans ce premier article je vais vous parler de la partie hardware, dans le suivant je parlerai plutôt de la partie software. j’espère que vous aurez autant de plaisir à découvrir le résultat de nos recherches, que nous à décortiquer le problème ;) Introduction :

Montage. Un récepteur universel pour radiocommande. Recepteur 433.92Mhz universel ? CPL. XPL Protocol. xPL is an open protocol intended to permit the control and monitoring of home automation devices. The primary design goal of xPL is to provide a rich set of features and functionality, whilst maintaining an elegant, uncomplicated message structure. XPLProject. Le protocole xPL. En domotique, l’un des principaux problèmes est d’arriver à faire communiquer l’ensemble des modules et des équipements du système entre eux. On trouve le problème par exemple dès que l’on choisi plusieurs technologies différentes (PLCBUS, ZWave, x10 …), mais aussi pour faire communiquer plusieurs contrôleurs domotique entre eux. C’est dans ce but qu’une équipe de développeurs passionnés a essayé de définir un protocole unifié permettant à tous les équipements qui implémente ce protocole de communiquer ensemble.

A la base, le projet s’appelait XAP ( XAP permet, grâce à l’échange de message texte formaté suivant un schéma bien précis de connaître les différents événements qui se produisent sur le réseau domotique et d’exécuter les commandes sur des équipements du système. En Janvier 2003, suite à quelques frictions au sein de l’équipe XAP, deux développeurs (Ian Lowe et Tony Tofts) on créé un fork (une évolution parallèle) du projet et l’ont nommé xPL (eXtremely simPle protocoL)

Beanz/xpl-perl. The xPL Project. xPL Monkey - Home Automation - xPLHub. My involvement with xPL has come to an end. Automation has moved on considerably over the past few years, and it is now possible to buy a stand-alone controller off the shelf for a reasonable price, without having to spend hours writing your own code. This website is being maintained as a record of my xPL development work up until 2011. I have released the full source code of all my xPL projects into the public domain. You can download the archive from here. Mal.