background preloader

Démantèlement (plus facile à dire qu'à faire)

Facebook Twitter

Démantèlement nucléaire : les promesses non tenues du marché - Les Echos. L'interminable démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis. En Allemagne, un héritage nucléaire dont personne ne veut. Nucléaire : comment EDF prépare le financement du démantèlement de ses réacteurs. Alors que la fermeture de Fessenheim pourrait être inscrite à l'automne dans la loi sur l'énergie, EDF provisionne pour financer les démantèlements.

Nucléaire : comment EDF prépare le financement du démantèlement de ses réacteurs

Cet été, un décret vient une nouvelle fois changer les règles d'application de la loi de 2006. Décryptage. Depuis la loi du 28 juin 2006 sur la gestion durable des matières et des déchets radioactifs, les opérateurs d'installations nucléaires, au premier rang desquels figurent EDF, Areva et le CEA, doivent mettre en réserve "des actifs dédiés" (financiers ou autres) destinés à couvrir les charges liées au démantèlement des installations et aux déchets radioactifs.

Une loi qui a fait l'objet de trois décrets, le dernier datant de juillet 2013. Assurer la diversification et la liquidité des garanties Afin d'assurer un degré de sécurité suffisant, les actifs pouvant être apportés en garantie sont précisés. Centrales nucléaires, démantèlement impossible ? Centrales nucléaires, démantèlement impossible ?

De la France aux États-Unis en passant par l'Allemagne, les pays qui ont misé sur l'énergie nucléaire se trouvent aujourd'hui confrontés à un nouveau défi : le démantèlement de leurs centrales vieillissantes ou définitivement mises à l'arrêt.

Centrales nucléaires, démantèlement impossible ?

Voici quarante ans, leurs concepteurs n’avaient pas prévu que, devenus trop vieux et donc dangereux, ces réacteurs devraient être un jour démontés, et qu'il faudrait stocker leurs déchets hautement radioactifs. Si les opérateurs et les autorités de la sûreté nucléaire assurent pouvoir maîtriser ce processus de démantèlement, la réalité est toute autre. Risques non maîtrisés Après les documentaires Médiator, histoire d'une dérive et France Télécom Orange, malade à en mourir, déjà diffusés par ARTE, Bernard Nicolas s'attaque cette fois à l'industrie nucléaire. Centrales nucléaires, démantèlement impossible ? Débat sur le démantèlement des installations nucléaires : le Conseil d’Etat rejette les 2 recours. Ensemble pour le climat : rendons-nous visibles les 28 et 29 L’Etat d’urgence interdit les marches : qu’à cela ne tienne, il ne tient qu’à nous de nous rendre visible où que nous soyons.

Débat sur le démantèlement des installations nucléaires : le Conseil d’Etat rejette les 2 recours.

Utilisons les gilets fluo de nos voitures dans tous nos déplacements pour rendre visible l’opposition à une hausse des températures supérieure à 2°. Ce sera notre façon à la fois de répondre aux terroristes qu’ils ne nous empêcheront pas de vivre et de faire passer le message de la mobilisation citoyenne aux dirigeants de la planète. A chacun d’y inscrire son slogan. Plus d’argent pour le démantèlement des centrales britanniques. Le démantèlement nucléaire en France, six fois moins cher qu’au Royaume-Uni. Démantèlement nucléaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Démantèlement nucléaire

Le démantèlement nucléaire, contrairement à une déconstruction, comprend la destruction de tous les composants, y compris les réacteurs nucléaires ou les bombes atomiques. Il signifie l'arrêt total et définitif de l'exploitation, et implique la destruction des bâtiments et le traitement (incluant l'inertage quand cela est possible) puis l'évacuation des déchets radioactifs ou dangereux (pour des raisons de toxicité chimique, en évitant les réutilisations illégales possibles). Outre les éléments directement et normalement contaminés, il est aussi nécessaire de repérer et traiter les contaminations accidentelles (suite à des éclaboussures, fuites, etc.) et les contaminations indirectes (les flux de neutrons ont par exemple activé la cuve et à un moindre degré les structures internes en béton, ou les éléments combustibles ont pu contaminer les structures d'une piscine de désactivation).

Démantèlement des centrales nucléaires : pourrait-on faire simple ? Dans les trente ans à venir, les 58 réacteurs français existants doivent être démantelés pour un coût sur lequel règnent encore de grandes incertitudes, peut-être 30 milliards d’euros, plus d’un milliard d’euros par site. Les explications. Le principe est de ramener le site à son état initial que les spécialistes appellent « le retour à l’herbe ».

L’objectif du déclassement et démantèlement est de libérer partiellement ou totalement le site nucléaire sur lequel se trouve le réacteur pour le dédier éventuellement à d’autres usages. Ce travail se décompose en trois étapes principales : Le combustible usé est retiré pour être entreposé ou retraité. Les opérations de décontamination de la surface des bâtiments et du matériel sont menées à bien. Tout ce qui reste de l’installation est démantelé et le site est libéré pour d’autres utilisations. Démanteler, le saut vers l'inconnu de l'industrie nucléaire.

BRENNILIS : Le démantèlement des centrales nucléaires françaises est mal parti. Brennilis : une toute petite centrale qui a très peu servi.

BRENNILIS : Le démantèlement des centrales nucléaires françaises est mal parti

On garde de la Bretagne le souvenir de Plogoff et on oublie parfois que l’une des premières centrales nucléaires françaises a été implantée dans le Finistère : à Brennilis, au coeur des Monts d’Arrée. "L’intérêt" de cette petite centrale de 70 MW, gérée par EDF et le CEA, était moins de produire de l’électricité que de fournir le plutonium nécessaire à la future force de frappe. Ce prototype expérimental eau lourde-gaz n’a jamais eu d’équivalent. Il s’est arrêté en juillet 1985 après vingt ans de fonctionnement. L’Ankou. Le mythe du nucléaire qui apporte le progrès économique avait été largement développé à Brennilis... Mais la centrale n’était pas faite pour durer, après 20ans de fonctionnement elle s’arrêtait. les emplois nucléaires ne sont pas "durables". Une reconversion économique ratée. L’arrêt du site et la reconversion économique étaient donc attendus comme une heure de vérité.

Un chantier que l’étranger devait nous envier. . : Sortir du nucléaire Cornouaille - Nukleel Nann Trugarez ! :. : Démantèlement de Brennilis : décret contesté et contestable. Communiqué du 29 juillet 2011 des 7 associations (AE2D, BV, CLCV, ERB, GMB, SDNC, VMA*) Trois ministres Mr Fillon, Mme Kosciusko-Morizet, Mr Baroin ont signé un décret qui autorise la reprise du démantèlement partiel de la centrale nucléaire de Brennilis mais qui ouvre la porte à des opérations de démantèlement refusées lors de l’enquête publiqu e .

. : Sortir du nucléaire Cornouaille - Nukleel Nann Trugarez ! :. : Démantèlement de Brennilis : décret contesté et contestable

Cette reprise de démantèlement partiel aurait du strictement se limiter aux opérations inachevées autorisées par le premier décret de 1996 notamment celui de la Station de Traitement des Effluents toujours pas terminé en raison des difficultés rencontrées. Aussi les associations étudient de porter en Conseil d’Etat les motifs de leur contestation, motifs qu’elles avaient exposé dans le communiqué du 15 février 2011** Contact : Chantal Cuisnier 02 98 53 81 79 / 06 84 14 58 87. . : Sortir du nucléaire Cornouaille - Nukleel Nann Trugarez ! :. : Le démantèlement des installations nucléaires : un problème d’intérêt général, pas une perspective marchande ! Le nucléaire ne peut se réduire à la question énergétique, c’est un choix de société, nucléaire, militaire, policière, centralisée qui a été imposé aux Français sans consultation démocratique.

C’est un choix qui épuise les ressources, met en danger son propre avenir, qui endette durablement le pays. C’est un choix qui hypothèque l’avenir de l’humanité.