background preloader

Expliquer l'intérêts aux territoires

Facebook Twitter

Une monnaie complémentaire dans ma ville. Monnaies locales : « on voit les premiers effets réels sur l’économie locale » De juin à fin juillet, Alternatives Economiques organise la première édition du Tour de France des Alternatives monétaires avec la coopération du mouvement sol, à l'occasion de la parution du dossier « Réinventer la monnaie ».

Monnaies locales : « on voit les premiers effets réels sur l’économie locale »

Lancé en 2013 au Pays basque, l'eusko est actuellement la monnaie locale la plus dynamique en France. Entretien avec David Lannes, membre du comité de pilotage d'Eusko Moneta. Les Monnaies Locales Complémentaires, solutions à la crise … mais pas. Une tribune de Jean-Philippe Magnen, co-auteur du rapport « D’autres monnaies pour une nouvelle prospérité » [1] et ancien vice-président du conseil régional des Pays de la Loire.

Les Monnaies Locales Complémentaires, solutions à la crise … mais pas

Parce qu’elles ont un effet contra cyclique évident et avéré, parce qu’elles remettent l’argent à sa vraie place, celle d’un outil au service de l’échange de biens et de services, les Monnaies Locales Complémentaires (MLC) séduisent nombre de citoyens et d’élus, d’entreprises et d’acteurs locaux sur de plus en plus de territoires, en France et ailleurs dans le monde. Le film « Demain », vu par plus d’un million de spectateurs à ce jour, illustre avec enthousiasme et pédagogie cet engouement et ce qu’il permet d’imaginer à plus grande échelle.

Face à la crise, trois options se présentent : le repli sur soi d’abord, qui peut se traduire par une sortie de l’euro, mortifère ; la dérégulation totale, l’ultra libéralisme et la mondialisation, ensuite, option que porte par exemple l’apatride Bitcoin. Monnaies locales : un nouvel élan grâce à la loi ESS. Réinventer l’économie locale : quand les citoyens se réapproprient la monnaie pour repenser le territoire. Un texte écrit par une spécialiste des monnaies locales dans le cadre de la réflexion Grand Lyon Vision Solidaire.

Réinventer l’économie locale : quand les citoyens se réapproprient la monnaie pour repenser le territoire

Il existe plus de 5 000 monnaies sociales et complémentaires dans le monde. Elles sont dites sociales car elles visent à créer de la valeur sociale et/ou environnementale. Elles sont complémentaires, car elles n’ont pas pour objectif de remplacer nos monnaies conventionnelles (comme l’Euro) mais bien de les compléter, facilitant les échanges en mariant besoins non satisfaits et ressources non utilisées, ou en permettant de flécher des flux monétaires vers des territoires et des acteurs économiques qui en ont besoin.

Parmi les projets de monnaiessociales et complémentaires, on compte des projets très différents les uns des autres : des SEL (systèmes d’échange locaux), des banques de temps, des monnaies locales, des monnaies inter‐entreprises, etc. Chaque monnaie a ses propres objectifs, ses propres caractéristiques et sa propre manière de fonctionner. Kenyan Businesswomen Transforming Slum Economies through Complementary Currencies. This is part of a series of think pieces by scholars and practitioners working on a broad range of issues within the field of Social and Solidarity Economy.

Kenyan Businesswomen Transforming Slum Economies through Complementary Currencies

The series is being published in conjunction with the UNRISD conference “Potential and Limits of Social and Solidarity Economy”. Comprendre les enjeux liés à la monnaie complémentaire 2 clics. Développement des monnaies locales : quelles opportunités pour les Banques en France ? Ces monnaies, qui se veulent être complémentaires à l’euro, sont indépendantes de la Banque centrale et mises en place par des acteurs locaux (associations, communes…).

Développement des monnaies locales : quelles opportunités pour les Banques en France ?

Elles ne sont destinées à n’être échangées que sur une zone géographique restreinte, au niveau d’une ville par exemple et peuvent prendre des formes matérielles (billets ou pièces), mais aussi électroniques (carte à puce par exemple).Régulièrement relayées dans la presse, ces initiatives peuvent susciter l’étonnement. Quelle est l’ampleur de ce phénomène ? Innovations_mon_taires.pdf. Les innovations monétaires dans la transition social-écologique - Initiative internationale pour repenser l'économie.

Ces monnaies locales qui voulaient se faire plus grosses que l'euro. Le "sol violette" à Toulouse, la "pêche" à Montreuil, la "bogue" à Aubenas, la "muse" à Angers, l'"occitan" à Pézenas, l'"abeille" à Villeneuve-sur-Lot, la "sardine" à Concarneau, la "cassole" à Castelnaudary,... 17 monnaies locales circulent actuellement en France, et presque autant sur le point de voir le jour.

Ces monnaies locales qui voulaient se faire plus grosses que l'euro

Un phénomène qui prend une ampleur telle que des Rencontres nationales des monnaies locales étaient même organisées ce week-end à Montreuil. Depuis une vingtaine d'années, qu'ils soient immatériels (sous forme d'échange de services, par exemple) ou de plus en plus sous forme de véritables coupures en papier, toujours indexés sur l'euro, ces modes de paiement alternatifs séduisent les municipalités qui veulent relancer l'économie locale, en y ajoutant même parfois une dose de volonté éthique ou environnementale. Une fidélité récompensée Contexte de crise. Des monnaies véritablement citoyennes.

Les monnaies complémentaires sont de plus en plus prisées par les collectivités locales pour redynamiser leur territoire et mettre en place un système monétaire non spéculatif. Dans ce monde, la monnaie est le nerf de la guerre. Sans argent, on se retrouve inexorablement exclu. Ainsi, depuis des milliers d’années, la monnaie est essentielle dans les échanges et la vie de nos sociétés. Du temps de l’Antiquité, le philosophe grec Aristote de l’Antiquité lui donnait trois fonctions : unité de compte, réserve de valeurs et intermédiaire des échanges. Local First. Les monnaies locales au service du développement rural. Le boom des monnaies parallèles. Depuis le début des années 80, les monnaies complémentaires fleurissent en marge des Etats.

Le boom des monnaies parallèles

Avec des motivations très diverses, qui vont du gain individuel à la recherche de lien social. En 1981, la compagnie aérienne American Airlines distribuait les premiers miles à ses clients. Aujourd'hui, plus de 160 compagnies ont adopté ce système, qui "paie" 20 millions de voyages chaque année. 1983: dans un Vancouver sinistré par la crise économique, le premier LETS (Local Exchange Trading System) est créé pour favoriser les échanges de biens et de services entre personnes. Vingt ans plus tard, le modèle a essaimé dans 2 500 associations, réparties dans 25 pays. Si les collectivités se mettaient à battre monnaie ? - Localtis. Economie sociale et solidaire : quand les territoires inventent leur monnaie. La richesse des monnaies locales. Est-on riche quand on a deux fois plus d’emplois que d’actifs sur son territoire ?

La richesse des monnaies locales

Quand on compte un million de mètres carrés de bureaux dont plusieurs sièges d’entreprises nationales et internationales ? Quand l’ensemble des entreprises installées sur le territoire dégagent un chiffre d’affaires de 29 milliards d’euros ? Eh bien non ! Nanterre est dans cette situation économique a priori enviable. Pourtant, 6 000 personnes y sont à la recherche d’un emploi et le revenu fiscal médian ne s’élève qu’à 15 700 €, bien en dessous des médianes départementales (23 600 €), régionales (20 500 €) et même nationale (17 500 €).

La richesse n’est pas ce que l’on croit. Acteurs solidaires. Un moyen de paiement régional favorise la région. Local Money: How to Make it Happen in Your Community. Local Money: How to Make it Happen in Your Community Local Money: how to make it happen in your community by Peter North.

Local Money: How to Make it Happen in Your Community

“Whoever controls money controls our lives. Taking back that power for good, not harm, has to be at the heart of new thinking after the crash. Without change, the next one could be Armageddon. This book tells every community everywhere how to make local money work for local good.” – Polly Toynbee, Guardian columnist “A local currency is essential for greater local resilience. In past recessions and depressions, a popular response from communities has been to create their own forms of money.

An inspiring yet practical new Transition Book, Local Money helps you understand what money is and what makes good and bad money, and reviews how people around the world and in the past have experimented with new forms of money that they create themselves. How can local banks and bonds help us move our cities, communities and homes on to a more sustainable footing?