background preloader

Défense animaux

Facebook Twitter

Le blog de libr'ANIMO. Vendredi 16 août 2013 5 16 /08 /Août /2013 20:15 Écrit par patrice Favaro Aux éditions Thierry Magnier, 2010 Prix : 10,50 euros A partir de 10 ans Comment Sid s'est-il retrouvé sur les rives de la Kivari avec pour seule compagnie son éléphant Gajendra ?

Le blog de libr'ANIMO

Cette rencontre marque un tournant dans sa vie : accueilli dans l' équipe du professeur, il apprend à mieux connaître les éléphants auprès d'Ashoka, un mahout sage et expérimenté. Construit selon le motif des eaux de la Kivari qui se rejoignent après avoir longtemps été séparées en deux bras distincts, le récit de la vie de Sid débute au moment où il a rendez-vous avec son avenir. Une lecture marquante, à poursuivre par la visite du blog de l'auteur : ACTU Animaux : sauvez des animaux en quelques clics ! Animaux. Openphoto.net. Non aux cirques. Maryse Boivin, administratrice pour la SPA de l'Estrie, a posé la question suivante lors d’une rencontre avec un employé du cirque Tarzan Zerbini : « Est-ce qu’il arrive que vos animaux puissent courir dans l’herbe en toute liberté à un moment donné dans l’année ?

Non aux cirques

» La réponse de l’employé a été la suivante : « Never, but we protect them against hunter. » Conditions de vie attroces Vivre jusqu’à 50 semaines par année sur la route dans des remorques étroites parfois surchauffées ou glaciales. Vivre toute leur vie sur l’asphalte ou le béton. Vivre enchaîné 23 ½ heures par jour pendant 25, 30, 35 ans. C’est horrible de penser que ce gros animal est confiné à se balancer sur place. La photo à droite montre Lota, une éléphante qui a été enchaînée pendant toute sa vie et qui pesait 4 000 livres de moins que son poids normal à son décès. Témoignage de Madame Lesley Wise du AnimalWatch Manitoba « L’éléphante était en face de nous et je pouvais voir ses chaînes aux pattes avant et arrière.

Translate. Circan. Les éléphants tuberculeux du Zoo de Lyon et du cirque Pinder. Les éléphants tuberculeux du Zoo de Lyon et du cirque Pinder. Après avoir été condamné en septembre dernier pour la détention illégale des éléphantes Saba et Delhi et d’un Jaguar, après vouloir accueillir le dompteur Gartner coincé au Maroc (qui menace de faire euthanasier ses éléphants), voilà que le Cirque Pinder fait encore parler de lui.

En effet, deux des trois éléphants du zoo du Parc de la Tête d'Or à Lyon, qui appartiennent au cirque Pinder, sont atteints de la tuberculose. Baby, Népal et Java, sont en quarantaine. Java n’a pas voulu se laisser dépister et, à cause de la maladie, les soigneurs ne veulent plus approcher ces animaux. Lille, le projet d'un zoo nouveau pour 2014 Le conseil municipal va plancher dès jeudi sur le projet d'un nouveau zoo. Zoo de Pont-Scorff mis sous tutelle préfectorale Le zoo de Pont-Scorff s'attendait à un rappel à l'ordre sur le seul certificat de capacité.

Accidents. Artistes défense animal. Code animal.

Elephants

Pmaf.org - Le site de la Protection mondiale des animaux de ferm. Psychologie du crime de l’exploitation animale. {*style:<b> Sommaire Perpétuer le crime pour justifier le crime Le sentiment d’avoir commis l’irréparable Maltraiter ses enfants pour justifier ses parents Il n’y a pas d’exploitation animale sans sadisme (L’expérience de Zimbardo ; Psychologie du crime) Reconnaître la souffrance animale, c’est accepter sa propre animalité (L’animal sacrifié à la grandeur humaine ; L’indifférence des dominants ; La souffrance ignore la frontière humain-animal ; L’amorce d’une révolution copernicienne) Humanisme et solidarité (La tendance génocidaire de l’humanité ; Une bien étrange conception de l’humanisme) En guise de conclusion </b>*} Reconnaître la nécessité de mettre fin à une tradition criminelle c’est reconnaître son caractère criminel.

Les militants de la libération animale qui tentent d’amener à la conscience du public l’horreur des traitements infligés aux animaux sont souvent confrontés à ce problème sans le savoir. Avoir commis un crime, c’est avoir commis l’irréparable.