background preloader

Médias

Facebook Twitter

(20+) L’euthanasie pour les déprimés ? Nous avons été tous choqués en apprenant qu’aux Pays-Bas on avait procédé au meurtre par euthanasie d’une jeune fille de 20 ans déprimée et anorexique.

(20+) L’euthanasie pour les déprimés ?

Les médecins croyaient que la souffrance psychique de cette adolescente, victime de viols entre 5 et 15 ans, était «sans issue». Et ce cas est loin d’être isolé. Depuis quelques années, aux Pays-Bas comme en Belgique, on recourt de plus en plus à l’euthanasie pour des personnes atteintes non seulement de maladies psychiques mais aussi à de souffrances d’ordre psychiatrique. Ainsi, un Bruxellois a organisé l’euthanasie de ses parents octogénaires parce qu’ils avaient peur de la solitude. Et aux Pays-Bas, une octogénaire a été euthanasiée parce qu’elle ne souhaitait pas aller vivre dans une maison de retraite. Certains rapprochent cette position de l’Etat à du nazisme, alors qu’il s’agit presque du contraire.

Euthanasie - L'euthanasie en France. La maison de la mort. Lu sur le blog Media-Presse-Info : Aux Pays-Bas une femme en bonne santé de 47 ans a été euthanasiée en raison d’acouphènes sévères (ref : dutchnews.nl, 19/01/2015).

La maison de la mort

De quoi s’agit-il ? Tout simplement de bruits dans les oreilles : tintements, sifflements, craquements. Elle s’est donc rendue dans une clinique de La Haye qui s’est spécialisée dans l’euthanasie. Apparemment une commission indépendante a validé sa demande. Nous nous trouvons face à une nouvelle médecine : celle qui incorpore l’euthanasie dans le cadre de traitements… qui suppriment les malades. Le débat sur l'euthanasie, "la piqure libératrice" (1946) Retour à la fin de l’année 1946.

Le débat sur l'euthanasie, "la piqure libératrice" (1946)

L’émission "Réponse à Tout" qui se tient en public est consacrée aux relations pour le moins tendues entre la médecine officielle et les charlatans. Mais une question d’une spectatrice engage un débat qui n’était pas prévu au départ: "Un docteur peut-il, sachant un malade incurable et en proie à de grandes souffrances, hâter sa mort par une piqure libératrice ?

" C’est un thème fortement débattu à l’époque. Peut-être marquée par les souffrances de la guerre, la société française paraît vouloir se réapproprier son propre corps et quoi de plus fort symboliquement que de décider de mourir en cas de souffrance insoutenable et d’une mort certaine? Les médecins sont sur cette longueur d’onde comme le prouve la réponse du célèbre médecin Louis Pasteur Valery-Radot PASTEUR, le petit-fils de Louis Pasteur, résistant pendant la guerre, académicien. "La question est mal posée, madame. Ça vous regarde - L’euthanasie : un mot tabou en France ? L’euthanasie : un mot tabou en France ?

Ça vous regarde - L’euthanasie : un mot tabou en France ?

Diffusée le 03/02/2015 Euthanasie. Un mot qui semble toujours être tabou à l’Assemblée nationale. Manuel Valls avait appelé au « consensus » et au « rassemblement » lors de l’ouverture des débats sur la fin de vie le 21 janvier. Aussi l’UMP et le PS semblent-ils avoir réussi à trouver un accord en soutenant ensemble la proposition de loi d’Alain Claeys et Jean Leonetti, qui s’inscrit dans la continuité de la loi Leonetti de 2005. La loi ne propose donc aucune rupture par rapport aux dispositions déjà existantes. Euthanasie et suicide assisté: quelle est la différence? Un avis en demi-teinte.

Euthanasie et suicide assisté: quelle est la différence?

La conférence de citoyens sur la fin de vie recommande, dans un avis rendu ce lundi, de légaliser le suicide médicalement assisté. Cette proposition constitue certes une grande avancée par rapport à la loi Leonetti actuellement en vigueur mais n'est pas aussi ambitieuse que le programme de François Hollande. Dans sa proposition 21, le candidat socialiste s'engageait à mettre en place une "assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité". L'euthanasie, ou la réduction radicale des dépenses de santé. « Toutes les questions concernant la fin de vie ne sont pas solubles dans celles relatives à l'euthanasie, loin s'en faut » Douleur, compassion, liberté de choix du patient, dignité, respect de la volonté de l'autre (qui sera nous demain)… Tous ces bons sentiments sonnent bien et pourraient conduire au consensus pour légaliser l'euthanasie comme si elle ne l'était pas déjà de fait.

L'euthanasie, ou la réduction radicale des dépenses de santé

On nous dira que c'est pour avaliser ce qui se passe dans l'ombre et éviter les risques pour les bonnes âmes qui s'y livrent dans la nuit de l'hôpital… Justement si on « aide « quelqu'un à mourir, ce ne peut être qu'un choix longuement pesé et le risque moral, médicolégal et éthique doit persister et être assumé, seul rempart à la banalisation du meurtre. Il ne faut pas banaliser le fait de "tuer" dans notre société et achever un mourant est bien « tuer ». A la recherche d'une mort civilisée : les clés du débat sur l'euthanasie. Fin de vie : une question qui déchire l'Europe. Vox Pop.

Fin de vie : une question qui déchire l'Europe

Euthanasie, «droit à mourir»: Quelle est la situation en France? SOCIETE «20 Minutes» fait le point sur la situation de l'euthanasie en France après deux décisions importantes...

Euthanasie, «droit à mourir»: Quelle est la situation en France?

Anne-Laëtitia Béraud avec AFP Publié le Mis à jour le Après l'acquittement du médecin Nicolas Bonnemaison, poursuivi pour avoir abrégé la vie de sept malades âgés et la décision du Conseil d'Etat sur Vincent Lambert, le débat sur la fin de vie est de nouveau mis en lumière. «20 Minutes» fait le point sur la situation en France et dans d'autres pays européens. La Vie - Dossier : Euthanasie et soins palliatifs. Légalisation de l'euthanasie : où en sont les pays européens ? Alors qu'en France l'affaire Vincent Lambert vient relancer le débat sur l'euthanasie, de nombreux pays européens ont déjà adopté des législations autorisant certaines formes d'assistance à la mort.

Légalisation de l'euthanasie : où en sont les pays européens ?

Alors qu'en France l'affaire Vincent Lambert vient relancer le débat sur la légalisation de l'euthanasie, de nombreux pays européens ont déjà autorisé certaines formes d'assistance à la mort.