background preloader

E-commerce

Facebook Twitter

Introduction au e-commerce. I.

Introduction au e-commerce

E-commerce A) Présentation (définition) Le « Commerce électronique » (ou e-Commerce ) est l’utilisation d’un média électronique pour la réalisation de transactions commerciales. Il s’agit généralement de la vente de produits à travers le réseau internet, mais le terme de e-Commerce correspond également aux mécanismes d’achat par internet (pour le B-To-B). Le concept de e-commerce a fait son apparition au moment des premières transactions faites par des moyens électroniques.

Loi Hamon sur l'e-commerce : ce qu'il faut faire pour être prêt le 13 juin. Procédures, documents contractuels...

Loi Hamon sur l'e-commerce : ce qu'il faut faire pour être prêt le 13 juin

Très concrètement, que doivent modifier les e-marchands avant que le volet VAD de la loi consommation n'entre en vigueur ? Réponse. Le volet de la loi Hamon qui réforme le droit de la vente à distance entrera en vigueur le 13 juin 2014 et son décret d'application, actuellement en cours de rédaction, sera donc publié avant cette date. Loi Hamon.

Image. La loi Hamon, 1 an après : quels impacts sur le e-commerce ? - Web et Solutions. Une vague législative a remué le monde du e-commerce au printemps dernier, imposant de nouvelles obligations pour les sites de vente en ligne, avec l’objectif de mieux protéger les consommateurs et de professionnaliser le secteur… La majorité des vendeurs en ligne avait bien anticipé les changements à apporter à leur site e-commerce et ne se sont pas trouvés pris au dépourvu.

La loi Hamon, 1 an après : quels impacts sur le e-commerce ? - Web et Solutions

Parfois aidés par leur éditeur de solution de vente en ligne, les vendeurs professionnels sur Internet avaient pris les mesures nécessaires pour adapter leurs fiches produits, leur panier, leur tunnel de commande, leurs CGV, etc. Petit rappel des implications et des objectifs… Ce qui a changé depuis le 13 juin 2014 pour le e-commerce / Les obligations du vendeur. Acheter sur internet à un particulier : risques et recours.

Acheter directement à un particulier sur internet est toujours plus risqué qu'acheter à un professionnel.

Acheter sur internet à un particulier : risques et recours

Les précautions à prendre et les recours en cas de litiges. Les garanties d'un achat à un professionnel Dans le cas d'un achat à un professionnel, l'acheteur bénéficie d'un droit de rétractation pendant un délai de 14 jours à compter de la réception de l'objet. Il peut ainsi renvoyer l'objet et exiger le remboursement intégral de son achat, sans avoir à motiver sa décision. Le C to C ou ventes entre particuliers, quel cadre juridique ? - Avocat Lille.

Le réseau Internet a succédé avec succès au système des petites annonces.

Le C to C ou ventes entre particuliers, quel cadre juridique ? - Avocat Lille

En 2008, 56% des internautes ont acheté ou vendu au moins un produit C to C (« Customer to Customer »). Le C to C est présenté comme un « bon plan anti-crise », puisqu’il s’agit d’une vente directe entre consommateurs, sans intermédiaires, et donc en économisant la marge de ces derniers. Vente en ligne (e-commerce) - professionnels. DGCCRF - E-commerce : les règles applicables aux relations entre professionnels et consommateurs (relation B to C) TEXTES APPLICABLES. Définition e-commerce. Achats sur Internet - Vos recours en cas de litige - Actualité - UFC-Que Choisir. Le colis commandé n’est pas arrivé, l’article que vous avez reçu ne fonctionne pas, le marchand refuse de vous rembourser ?

Achats sur Internet - Vos recours en cas de litige - Actualité - UFC-Que Choisir

Pas de panique. Suivez nos conseils. Finalement, l’article n’est pas disponible. Le commerce en ligne et ses usages 4 638. Commerce en ligne : retour sur le paradoxe français. Le commerce en ligne enregistre une progression exceptionnelle.

Commerce en ligne : retour sur le paradoxe français

Ce secteur "est porté par l'explosion des achats sur les téléphones portables et les tablettes, +39% l'an dernier pour ce que l'on appelle le m-commerce, comme mobile. Il représente désormais 10% du marché du commerce en ligne", explique Margaux Manière en direct sur le plateau de France 2. Le phénomène est paradoxal. Les Français achètent de plus en plus sur internet, pourtant, ils continuent à aller chercher leurs courses et se font moins livrer à domicile.