background preloader

Energie : Les chiffres

Facebook Twitter

Energies fossiles, énergies renouvelables : répartition dans le monde. Tous les pays n’ont pas opté pour la même solution.

Energies fossiles, énergies renouvelables : répartition dans le monde

La Chine, par exemple, utilise beaucoup le charbon pour faire fonctionner ses centrales thermiques, produire de l’électricité et chauffer les bâtiments. Cela pose problème car en brûlant, le charbon émet de grosses quantités de gaz à effet de serre et pollue fortement l’air des grandes villes. En Afrique, on a plus souvent recours au bois, ce qui génère des problèmes de déforestation. En France, on a misé sur l’énergie nucléaire pour satisfaire nos besoins (près de 80 % de notre électricité vient du nucléaire). Cette solution permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre mais pose également le problème du traitement des déchets radioactifs. Le développement des énergies renouvelables Dans de nombreux pays les énergies renouvelables se développent, même si pour le moment elles restent "minoritaires" . + Dans les pays occidentalisés, les énergies renouvelables ont également le vent en poupe.

Les diverses sources d’énergie. On distingue deux types de sources d’énergie : renouvelables et non renouvelables.

Les diverses sources d’énergie

Source de l’animation : cea.fr Les sources d’énergie non renouvelables Ces sources d’énergie disparaitront un jour car leur stocks sur la terre sont limités. on peut les classer en deux catégories: Fossiles Ce sont des matières premières que l’on trouve sous la terre et qui sont issues de la décomposition de matières organique, il y a des millions d’années.

Materiau

Ministère du Développement durable. Energies fossiles, énergies renouvelables : répartition dans le monde. Les chiffres du nucléaire en matière de doses - LES VRAIS CHIFFRES. Total, l'entreprise pétrolière en 5 chiffres. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Le patron de la deuxième capitalisation de la place de Paris est mort sur le tarmac d'un aéroport russe dans la nuit de lundi à mardi.

Article très intéressant, il nous donne beaucoup d'informations . – jemaidurand_si

Un tandem a été nommé dès mercredi pour le remplacer : Thierry Desmarest, ex-patron du groupe (1995-2010), deviendra président.

Total, l'entreprise pétrolière en 5 chiffres

Patrick Pouyanné, actuel directeur général de la branche raffinage-chimie, prendra la direction générale. Retour sur les chiffres clés d'un fleuron français. 6e groupe pétrolier mondial, derrière les américains Exxon et Chevron, le néerlandais Royal Dutch Shell, le russe Gazprom et le norvégien Statoil, selon le classement du fournisseur de données Platts. 20 % de moins par rapport à l'année précédente. 100 000 collaborateurs, c'est peu si l'on compare avec Carrefour par exemple (près de 370 000 employés) ou encore EDF (environ 160 000), mais beaucoup si l'on ramène ce chiffre aux effectifs de L'Oréal (77 000 salariés) ou Pernod Ricard (18 000).

Énergie en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Très bon document assez long, mais qui est parfaitement en accord avec notre thème – jemaidurand_si

La consommation d'énergie primaire se répartissait en 2014 en 47,5 % de combustibles fossiles (30,1 % de produits pétroliers, 14,0 % de gaz naturel, 3,4 % de charbon), 42,4 % d'électricité primaire non renouvelable (nucléaire 43,8 % + production pompage - solde exportateur électricité 2 %), 9,6 % d'énergies renouvelables (4,1 % bois, 2,4 % hydraulique, 0,9 % agrocarburants, 0,6 % pompes à chaleur, 0,5 % éolien, 0,5 % déchets urbains, 0,2 % photovoltaïque, 0,4 % divers) et 0,4 % de déchets urbains non renouvelables.

Énergie en France

L'électricité produite en 2014 provient pour 77 % du nucléaire, pour 17,7 % de sources d’énergies renouvelables (surtout production hydroélectrique : 12,6 %) et pour 5 % de centrales thermiques fossiles. La France se place au 2e rang mondial des producteurs d'énergie nucléaire après les États-Unis, et au 1er rang pour la part du nucléaire dans la production d'électricité. Vue d'ensemble[modifier | modifier le code] Autres références.

L' énergie en France : les chiffres clés de la production à l'horizon 2020. Jean-Louis Borloo, Ministre de l’écologie, de l'énergie et du développement durable, a présenté le programme de la France en terme de développement des infrastructures et des installations de production d’énergie à l’horizon 2020.

L' énergie en France : les chiffres clés de la production à l'horizon 2020

Ce programme devrait permettre la mise en œuvre d’une véritable transition énergétique et l’engagement d’un vaste plan d’équipement en énergies non carbonées, dans la ligne de l’accord européen Energie-Climat et du Grenelle de l’environnement, et aussi en prévision de Copenhague. Une feuille de route constituée des programmations pluriannuelles des investissements (PPI) de production électrique et de chaleur, ainsi que du plan indicatif pluriannuel des investissements (PIP) dans le domaine du gaz. La France s'est fixée comme objectif le « Facteur 4 », c'est-à-dire une division par quatre de ses émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050, en cohérence avec les recommandations du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC).