Blogs Culture Idées 2

Facebook Twitter
la philosophie pourquoi faire ?
L AGITATEUR D'IDEES
Page d'accueil du site Gabriel Matzneff

DVDBlog, par Bertrand Tavernier

DVDBlog, par Bertrand Tavernier Nouvelle édition du VOLEUR DE BAGDAD de Powell, Korda, Berger et Whelan mais aussi de titres beaucoup plus rares comme le REMBRANDT de Korda, LYDIA et ANNA KARÉNINE de Julien Duvivier (le premier, lointain cousin de CARNET DE BAL, dans mon souvenir, contenait de vraies qualités), THE DIVORCE OF LADY X de Tim Whelan que je n’ai pas encore vu. REMBRANDT, lui, est un film magnifique et je ne peux qu’être d’accord avec les propos d’Alain Masson dans le dernier Positif. Classique certainement et pour certains académique. Mais Korda transcende ces limites en communiquant à son film une fièvre, une âpreté qui tranchent avec la plupart des biopics.
Philosophie de l'esprit, psychopathologie, psychanalyse
Pays de Nîmes. Vivre et parler dans le Gard. Chroniques et témoignages. Ethnologie, sociologie.
Louis-Ferdinand CélineMort à crédit Editions Gallimard, 1952 ___________________________________________________________Extractions__________ JUNOREY JUNOREY
PhM et les trois cultures Cette fois-ci, ce n’est plus à regarder, mais à lire, sur le même thème Francs-maçons et politiques : les liaisons dangereuses L’article de Christophe Barbier dans l’Express, publié le 09/10/2009 11:33 – mis à jour le 09/10/2009 14:56, avec quelques corrections François Koch, Le Vrai Pouvoir des francs-maçons, Express-Roularta éditions, 258 p., 15€ François Koch, journaliste à L’Express, publie Le Vrai Pouvoir des francs-maçons, une enquête portant notamment sur les relations troubles entres les francs-maçons et le monde politique. C’est le carrefour de tous les fantasmes et de toutes les dénégations : la franc-maçonnerie fascine ou effraie ceux qui n’en sont pas et imaginent une puissante société secrète ; la franc-maçonnerie enferme ses membres sous le lourd couvercle du secret obligatoire. PhM et les trois cultures

Philosophie, religion, science et conscience - Dieu, Platon, Dar

Sens et but de l'évolution humaine L'évolution de l'homme Les choses humaines semblent suivre un cours déraisonnable mais sont conformes à un plan déterminé de la nature. Philosophie, religion, science et conscience - Dieu, Platon, Dar
Mediapart La lecture de ce livre est un véritable basculement dans un univers littéraire « autre », une authentique rupture avec le paysage éditorial ambiant. Tant en ce qui concerne l’écriture, syncopée, haletante, stylo au poing comme on dit « caméra au poing » pour traquer au plus près l’étrange spectacle des êtres dans l’incroyable hypothèse qu’est une famille nucléaire, que dans le portrait de personnages plus qu’improbables et pourtant d’une familiarité absolue ! Mediapart
Le blog de Benjamin Stora
Le blog de Vingtras
Le site de François Delpla nouvelle adresse électronique : contact[at]delpla.org [1] édito précédent Habilitation : le mémoire sur le peintre Hitler Le site de François Delpla
Coup de théâtre - Blog LeMonde.fr Coup de théâtre - Blog LeMonde.fr On n’en finit pas de vouloir combattre la soi-disant passivité du public ; en l’interpellant depuis la scène, en l’invitant à monter sur le plateau, à taper du pied, ou à faire dieu sait quoi encore… Mais comme les mots l’indiquent eux-mêmes, « rendre actif » est une gageure particulièrement tordue. De fait, si l’ « activité » de spectateur est on ne peut plus riche, importante, profonde, c’est précisément parce qu’elle se joue ailleurs que dans le bruit, l’agitation… et l’apparence d’activité. Dans Un Ennemi du Peuple, d’Ibsen, le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier a pourtant fait le pari de lui donner la parole, à ce public de théâtre. Ainsi le convoque-t-il, en pleine représentation, à la réunion citoyenne qu’organise le héros de la pièce. Ce dernier, le docteur Stockmann, a découvert que la source qui alimente la station thermale de sa ville est empoisonnée par les usines des environs.
Maxence Caron
PhiloLog

PhiloLog

26 sept 2007 par Simone MANON Bienvenue sur ce blog ou ce site de philosophie. Je suis un professeur ayant décidé de mettre son cours en ligne, pour ses élèves d’abord mais aussi pour tous ceux qui y trouveraient un intérêt. Car c’est un bonheur de philosopher, et si Raphaël a donné à Platon le visage de Léonard de Vinci dans « l’Ecole d’Athènes », c’est pour signifier qu’avec la philosophie, on a rendez-vous avec l’expérience des belles choses. Ces belles choses, ce sont d’abord les pensées des grands maîtres, ceux que tous les hommes n’ont pas le loisir de fréquenter car c’est un privilège d’en avoir la liberté. Ce privilège aristocratique, les Lumières ont rêvé d’en faire une chance universelle.
L'Atelier du roman et Shia Labeouf aiment les romans de Benoit Duteurtre Duteurtre.com Duteurtre.com
Mauvais genre » le blog polar de Slate Deux nouvelles qui intéresseront sans doute les amateurs de noir. Les organisateurs de Quais du polar, à Lyon, la plus importante manifestation dédiée au mauvais genre de l’Hexagone (32 000 visiteurs en 2010), viennent d’annoncer les dates de la prochaine édition. A vos agendas donc et rendez-vous au Palais du Commerce de Lyon du 25 au 27 mars 2011 avec le Mexique comme invité d’honneur. Au programme, rencontres, dédicaces, tables rondes, avec les plus importants auteurs du moment. Sont déjà confirmés RJ Ellory, David Peace ou John Harvey. Mauvais genre » le blog polar de Slate
Cabinet de lecture | Rue89
Matière à penser
Belles plumes Le Socrate de Xénophon faisait dire à Antisthène dans le Banquet (Xénophon, Banquet, IV, 38) : "Suis-je sollicité de quelque désir amoureux, je me contente de la première venue et les femmes à qui je m'adresse me comblent de caresses, puisque personne d'autre ne consent à les approcher. Et toutes ces jouissances me paraissent si vives qu'en me livrant à chacune d'elles, je ne souhaite pas en tirer de plus vives; je les voudrais plutôt moins vives, tellement certaines d'entre elles dépassent les bornes de l'utile." Chez les Grecs, il semblerait que le plaisir sexuel, réservé aux seuls hommes, ne soit ni annulé par la morale, ni blâmé par la justice; pour toute règle, ne sont exigées pour l'obtenir et le pratiquer, que tempérance et opportunité, afin qu'il soit reconnu, admis, et approuvé "si le besoin physique en est pressant et peut être satisfait sans dommage".
Le blog de Philippe Corcuff
Le blog de Dianne
Le blog de Yvan Najiels
Little Black Blog Le show s’ouvre sur une volée de femmes en noir. En manteaux trapèzes rebrodés de cristaux et pétales noirs, chaussées d’escarpins à bouts ronds qui évoquent les années 30, les filles glissent sur la moquette violette à motifs géométriques. Elles possèdent cette grâce bizarre propre à Prada, la « patte Miuccia » qui fait grincer l’anodin, le classique. Puis leur succèdent des jumelles, en total look imprimés losanges Seventies, une version optique deglingée des mêmes silhouettes où les pantalons 7/8ème légèrement évasés passent sous une robe manteau ou un pardessus aux lignes sobres. Enfin, arrivent des silhouettes bicolores qui rappellent les premières : noires et violettes ou noires et oranges, déclinant les effets de manteaux disséqués sur des pantalons. L’œil s’affole, on cherche un sens à ce virage brutal.
Du fil à retordre
Musiques-Opéra-Danses
Maurice Bellet
Esprit & Vie
[L’annuel des idées : le quotidien de la vie intellectuelle]
Moustache