A propos Biologie cellulaire

Facebook Twitter

Biologie cellulaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Biologie cellulaire

Détection de filaments d'actine dans des cellules animales (immunofluorescence) La biologie cellulaire est une discipline scientifique qui étudie les cellules, du point du vue structural et fonctionnel, et les utilise pour des applications en biotechnologie. Cellule (biologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cellule (biologie)

Pour les articles homonymes, voir cellule. Cellules épithéliales en culture. Cellule végétale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cellule végétale

Structure d'une cellule végétale Les cellules végétales sont les unités élémentaires, très nombreuses, constituant les organismes végétaux. Elles comprennent généralement un noyau cellulaire entouré d'un cytoplasme, divers organites ou plastes, le tout étant protégé par une membrane cellulaire. Cellule souche. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cellule souche

Cellule souche embryonnaire de souris en culture. Potentiel[modifier | modifier le code] Bacterie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bacterie

Les bactéries (Bacteria), sont des organismes vivants unicellulaires et procaryotes présents dans tous les milieux. La plupart des bactéries possèdent une paroi cellulaire glucidique, le peptidoglycane. Les bactéries les plus grosses mesurent plus de 2 μm et, jusqu'au début du XXIe siècle, les spécialistes considéraient que les plus petites mesuraient 0,2 μm, mais il existe des « ultramicrobactéries », y compris en eau douce[2],[3],[4]. Il existe environ 7300 espèces connues à ce jour[5]. Mollicutes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mollicutes

Les Mollicutes sont une classe de bactéries de très petite taille (0,2 à 0,3 µm le plus souvent), dépourvues de paroi cellulaire rigide et caractérisées par un génome inhabituellement petit. Le mot Mollicutes vient du latin mollis (qui signifie «doux» ou «souple»), et cutis (qui signifie «peau»). Ce sont des parasites de divers animaux et plantes, vivant sur ou dans les cellules de l'hôte. Mycoplasme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mycoplasme

Les maladies sexuellement transmissibles bactériennes à Mycoplasma (dues à Mycoplasma genitalium ou Ureaplasma urealyticum) n'ont été que relativement récemment identifiées, dans les années 1980. Elles semblent en plein développement chez l'humain. Virus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Virus

Le débat sur la nature des virus (vivants ou pas) repose sur des notions complexes[2] et reste aujourd'hui ouvert. Cependant, selon certaines définitions courantes[3] du vivant (entité matérielle réalisant les fonctions de relation, nutrition, reproduction), les virus ne seraient pas des êtres vivants. La virologie est la science qui étudie les virus. Elle est étudiée par des virologues ou virologistes.