background preloader

Actualité articles

Facebook Twitter

A la découverte des Phéniciens. Avant de parler des origines des Phéniciens et avant de situer la Phénicie dans son cadre géographique et politique de l'époque, il est bien intéressant de savoir comment s'est manifesté l'intérêt des chercheurs envers cette civilisation.

A la découverte des Phéniciens

L'histoire d'une découverte. Selon l'historienne Nina Jidejian(1), au XIX° siècle, l'archéologie était le passe-temps favori des diplomates et des collectionneurs. A cette époque, aucun contrôle ne s'exerçait sur les trésors archéologiques découverts au hasard et ceux-ci étaient nombreux à quitter le pays d'origine en direction des musées étrangers et des galeries d'art. Péretié, chancelier du Consulat général de France à Beyrouth, fut l'un de ces "archéologues amateurs". Le 20 février 1855, en fouillant à Magharat Tabloun (le site de l'ancienne nécropole de Sidon), son contremaître découvre le sarcophage d'Echmounazor, roi de Sidon au V° siècle av. Les Phéniciens. Le nom de Phénicie a été donné par les écrivain grecs et latins à l'étroite région située entre les collines de la Palestine septentrionale et les montagnes du Liban de Syrie, à l'Est, et la Méditerranée à l'Ouest.

Les Phéniciens.

Mais les Phénicien eux-mêmes appelaient leur pays K'na'an (Canaan), bas pays. Politiquement, sa frontière septentrionale était près d'Aradus (Arad), par 34°52' de latitude Nord., et sa frontière méridionale au Sud du mont Carmel, par 32° 30' à peu près; sa longueur était d'environ 300 kilomètres, et sa largeur de 16 à 20 kilomètres, y compris les pentes de montagne; 5000 km². La civilisation phénicienne. Au IIIè millénaire, la culture cananéenne renaquit, sous la forme d’une civilisation brillante que l’on appelle traditionnellement la “Phénicie”.

la civilisation phénicienne

Ce nom de Phéniciens leur a été donné par les Grecs qui faisaient allusion ainsi à leur faculté à produire de la pourpre, qui se dit phoinix en grec. Au sein du monde oriental, le peuple phénicien se distingue par une profonde originalité. C’est un peuple de commerçants et de marins, et ce caractère fondamental, il le conservera toujours. Malheureusement pour notre connaissance de ce peuple, les sites archéologiques phéniciens intacts sont très rares. Le pays et les cités La Phénicie couvrait une région qui correspond au Liban moderne auquel il faudrait ajouter certaines portions de la Syrie et de l’Israël actuels.

Les Phéniciens semblent s’être établis vers 3000 av. Le déclin des Phéniciens D’autres peuples n’allaient pas tarder à leur disputer leur suprématie maritime. Les comptoirs phéniciens Diffusion de l’alphabet Byblos Carthage. Les Pheniciens. Les Phéniciens, étonnants diffuseurs de civilisations. Phéniciens ?

Les Phéniciens, étonnants diffuseurs de civilisations

Un dérivé du grec Phoinix : c’est à travers une appellation qui leur fut attribuée par les Grecs, que la renommée des Phéniciens a été construite dans la civilisation occidentale. Mais qui étaient ces hommes ? Le commerce phénicien : la première mondialisation. Depuis le 6 novembre, une exposition consacrée aux Phéniciens se tient à l’Institut du monde arabe, à Paris*.

Le commerce phénicien : la première mondialisation

Elle rassemble les plus belles pièces des grands musées. L’occasion nous est donnée de nous intéresser à l’un des traits les plus caractéristiques de cette civilisation antique : leur commerce. Quand la mondialisation était phénicienne… L’exposition qui se tient actuellement à l’Institut du Monde arabe s’intitule « La Méditerranée des Phéniciens ». Le titre révèle tout à fait la spécificité de l’un des traits les plus caractéristiques de la civilisation phénicienne, à savoir son commerce. Un pays naturellement tourné vers la mer Les premières cités phéniciennes ont été fondées dès la plus haute antiquité. Devenues vassales de l’Égypte des pharaons sous la XVIIIe dynastie, les cités phéniciennes deviennent indépendantes après le repli de l’Égypte vers le XIIe siècle.

Comment expliquer l’essor du commerce phénicien ? Les Phéniciens. L'Aventures des écritures. Naissances : écriture phénicienne : en bref. La langue phénicienne. Le phénicien était une langue afrasienne, appartenant au rameau cananéen des langues sémitiques.

La langue phénicienne.

Peu de textes de cette langue nous sont parvenus; ce sont des inscriptions et des médailles. L'art phénicien. L'art phénicien est connu pour être un art composite basé sur des données elles-mêmes cosmopolites.

L'art phénicien

Son originalité est, loin d'être unique et novateur, celle d'un art varié, populaire et "propagandiste". Il est surtout la résultante d'un complexus d'influences dans une contrée placée au carrefour du monde antique, soumise à de multiples présences étrangères et fréquentée par des civilisations diverses. Religion Phénicienne. Nous ne possédons qu'un petit nombre de documents relatifs à l'état de la, religion chez les Phéniciens.

Religion Phénicienne.

Ces documents peuvent être divisés en deux catégories : 1° sources indigènes, 2° sources étrangères. Au nombre des principales sources indigènes, on compte d'abord le fragment de Sanchoniathon, conservé par Eusèbe, sans parler des fragments sur la cosmogonie phénicienne, conservée par le néoplatonicien-Damascius et extraits des Annales sacrées des Sidoniens, ainsi que de Mochus, auteur phénicien. Les autres sources indigènes d'une valeur également incontestable sont les inscriptions phéniciennes, parmi lesquelles on remarque surtout celle qui a été trouvée au XIXe siècle à Marseille.

Quant aux sources étrangères, elles consistent en plusieurs passages de la Bible (1 Reg., 11 , 5 ; 15, 31 et seq.; Il Reg., 23, 13), et de quelques écrivains grecs et latins, parmi lesquels il nous suffira de citer Lucien (de Syra Dea) et Plutarque (Crassus, c. 27).