background preloader

Articles scientifiques

Facebook Twitter

Conduites addictives der. Observatoire Régional en Santé Publique de Franche-Comté -  Les addictions sans produit. Cairn : Information. Jeux et mondes virtuels du plaisir à l'addiction. Entretien avec Marc Valleur : «Il y a cyberdépendance quand le besoin de jouer l'emporte sur le plaisir» Comment définir la cyberdépendance ?

Jeux et mondes virtuels du plaisir à l'addiction

La plupart des spécialistes préfèrent aujourd'hui éviter ce mot-valise et parler d'« usages problématiques d'Internet ». Ceux-ci comprennent des usages addictifs déjà connus par ailleurs (comme dans les jeux d'argent ou la pornographie), auxquels le Net ne fournit qu'un nouveau support, encourageant puisque propice à l'anonymat et au confort du domicile. Les comportements d'addiction vraiment nouveaux liés à l'émergence d'Internet portent en réalité sur les jeux en ligne dans les univers persistants, les fameux MMORPG (massively multiplayer online role-playing games, jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs).

Peut-on dresser un portrait type du joueur « accro » de ces MMORPG ? Il s'agit généralement d'un jeune homme, entre 17 et 25 ans, plutôt introverti, abordant avec réticence la perspective de la vie active. Les loisirs devant écran des jeunes. Usages et mésusages d'internet, des consoles vidéo et de la télévision. Ces dernières années ont été marquées par le développement significatif de nouveaux médias, à l’image d’internet ou de la téléphonie par exemple.

Les loisirs devant écran des jeunes. Usages et mésusages d'internet, des consoles vidéo et de la télévision

La diffusion de ces nouvelles technologies a permis à des millions de personnes de découvrir et de se familiariser avec l’outil informatique, internet ou à la téléphonie. Cependant, au-delà des enjeux économiques et sociaux que soulève cette révolution des médias, notamment l’augmentation du taux d’équipement des foyers et par là même la démocratisation de l’accès à ces outils, d’autres changements plus profonds se sont opérés, révélant ainsi un nouveau rapport aux médias. C’est d’autant plus le cas pour les adolescents d’aujourd’hui, nés dans un contexte marqué par « un paysage médiatique extrêmement diversifié » (Hersent, 2003). Cet état de fait nous amène à réfléchir sur l’influence que ces médias ont, ou peuvent avoir sur les jeunes. 451 questionnaires ont été récupérés, dont 444 remplis et exploitables. Place et rôle des usages des jeux vidéo et d'internet dans la souffrance psychologique.

Sur la notion d’addiction La notion de toxicomanie, désignée en anglais par l’expression addiction to drug fut progressivement remplacée dans le discours médico-psychiatrique par la notion d’addiction.

Place et rôle des usages des jeux vidéo et d'internet dans la souffrance psychologique

Le terme, qui désigna tout d’abord les conduites de dépendances à des substances psychoactives (alcool, drogue…), fut étendu à partir des années 1990 aux conduites de dépendances à un comportement, telle que la boulimie, la cleptomanie ou plus récemment l’addiction à internet. Cependant la notion d’addiction ne fait pas l’unanimité auprès des professionnels de la santé mentale, car sa définition reste encore aujourd’hui floue. Selon M. Valleur et J. L’adjectif « addictif » fait écho à deux situations : à la difficulté de mettre fin à une sensation particulière,à la tendance de persister dans une conduite.

Avant-propos : Les addictions sans drogues. Le concept d’addiction s’est maintenant largement imposé auprès des soignants et du public.

Avant-propos : Les addictions sans drogues

Il est utilisé dans le champ des toxicomanies depuis longtemps dans les pays anglosaxons, par exemple par Lichtenstein en 1914 [12, 14], par Stanley en 1919 [12, 21], par Glover en 1932 [6] et par McDougall [15, 16] qui a été l’une des premières à l’introduire en France dans les années 1950. Comme l’a souligné Goodman, les addictions sont caractérisées par la perte répétée du contrôle de la consommation ou des comportements addictifs ainsi que par leur retentissement sur la santé physique et/ou psychologique et sur la vie familiale sociale des sujets [8]. Déjà évoquées par Fénichel en 1945, les addictions sans drogues ont connu ces dernières années un regain d’intérêt, notamment avec le développement de l’offre d’objets de consommation, des jeux, des casinos, et d’Internet.

Aboujaoude E, Koran LM, Gamel N, Large MD, Serpe RT. Résumé Français English Plan de l'article.