background preloader

19ème siècle

Facebook Twitter

Georges Eugène Haussmann. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hausmann. Georges Eugène Haussmann Photographie d'Haussmann en 1860. Compléments. Les principales caractéristiques. Architecture néoclassique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Architecture néoclassique

L'origine du style[modifier | modifier le code] L'architecture néoclassique est l'héritière de l'architecture classique, théorisée par l'architecte antique Vitruve dans son traité qui définit la théorie des trois ordres (ionique, dorique, corinthien). Vitruve sera la grande référence des architectes pour qualifier le renouveau du recours à des formes antiques, à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, jusqu'en 1850 environ.

L'architecture néoclassique prétend avoir recours à des formes grecques, plus qu'italiennes, ainsi elle est appelée goût grec à ses débuts en France vers 1760. Eugène Viollet-le-Duc - Wikipédia - Waterfox. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eugène Viollet-le-Duc - Wikipédia - Waterfox

Biographie[modifier | modifier le code] Eugène Viollet-le-Duc est le fils d'Emmanuel-Louis-Nicolas Viollet-le-Duc (1781-1857)[2], conservateur des résidences royales à l'intendance générale de la liste civile sous le règne de Louis-Philippe Ier dès 1832[3], hommes de lettres (Nouvel Art poétique, Paris, Martinet, 1809) et dont la femme, Élisabeth Eugénie Delécluze (1785-1832)[4], fille de l'architecte Jean-Baptiste Delécluze (1745-v. 1805), tenait un salon où était reçu, entre autres, Stendhal. Eugène avait un frère cadet Adolphe Viollet-le-Duc (1817-1878), qui fut artiste peintre. Du fait de la fonction occupée par son père dans l'administration, toute la famille Viollet-le-Duc était logée au palais des Tuileries. Le , il épouse Élisabeth Tempier avec qui il aura peu de temps après un fils, qu'ils nommeront également Eugène. Louis Sullivan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Louis Sullivan

Louis Sullivan Columbian Gallery – A Portfolio of Photographs of the World’s Fair, The Werner Company, Chicago 1894 À partir des années 1890, il se lance dans la construction de gratte-ciel à armature d'acier et à toit plat qui gardent une division tripartite : Fonctionnalisme (architecture) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fonctionnalisme (architecture)

Bellavista Klampenborg Denmark. Arne Jacobsen 1934. En architecture, le fonctionnalisme est un principe selon lequel la forme des bâtiments doit être exclusivement l'expression de leur usage. Cette formulation n’est pas si évidente à définir, car elle est matière à confusion et à controverse à l’intérieur de la profession, particulièrement en ce qui concerne le Mouvement moderne.

On peut faire remonter la préoccupation fonctionnelle en architecture à Vitruve et à son triptyque où utilitas (qu’on pourrait traduire par commodité, confort ou utilité) au côté de venustas (beauté) et de firmitas (solidité), est l’un des trois piliers du programme classique de l’architecture. Cependant, le credo de Sullivan est profondément en décalage au regard des formes compliquées et anti-fonctionnelles pour lesquelles il est connu.

Form follows WHAT? Joseph Paxton - Wikipédia - Waterfox. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph Paxton - Wikipédia - Waterfox

Pour les articles homonymes, voir Paxton. Joseph Paxton Le succès du Crystal Palace, qui fut imité à travers le monde, contribua fortement au prestige de son concepteur. Elle lui valut de participer à la nouvelle conception urbaine : celle des Resorts les stations de loisir de bord de mer en Angleterre, impulsée par des promoteurs et des compagnies de chemin de fer. Concept publicitaire : La ville à la campagne, où le smog n'existe pas. Paxton fut aussi un des fondateurs et l'éditeur de The Gardeners' Chronicle, dans lequel il insérait notamment des publicités pour de petites serres qu'il dessinait lui-même. Principales réalisations[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ a et b Charles-François Mathis (dir), Le monde britannique (1815-1931), CNED/SEDES, 2009, p. 93↑ a et b François Bédarida, L'Angleterre triomphante 1832-1914), Hatier, 1974, p.84. Préfabrication - Wikipédia - Waterfox. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Préfabrication - Wikipédia - Waterfox

La préfabrication consiste à fabriquer à l'écart du site de construction de l'ouvrage des éléments d'un ouvrage qui sont traditionnellement construits sur place, puis à les assembler sur le site de l'ouvrage pour le former. Ceci s'applique généralement à des éléments répétitifs et/ou complexes. Cette préfabrication peut avoir lieu en usine ou dans un chantier externe, ou même à l'écart de l'emplacement d'assemblage final, sur le site même de la construction. Ce terme s'applique généralement au domaine de la construction, on parle alors d'élément préfabriqué, et lorsque des composantes de machine sont préfabriquées, on parle souvent de sous-assemblages.

Histoire[modifier | modifier le code] Choix de la préfabrication[modifier | modifier le code] Le choix de l'emploi de la préfabrication est guidé par une comparaison essentiellement économique avec la construction sur place. Coût : Délai : Qualité : Sécurité : Environnement : Crystal Palace (palais d'expositions) - Wikipédia - Waterfox. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Crystal Palace (palais d'expositions) - Wikipédia - Waterfox

La façade du premier Crystal Palace. Vue de côté du Crystal Palace en 1851. L'énorme édifice fut à l'origine construit à Hyde Park à Londres pour accueillir l'exposition universelle de Londres (Great Exhibition). Il était long de 564 m et la hauteur intérieure des plus hautes nefs atteignait 39 m sans obstacle ; il offrait une surface d'exposition de 92 000 m². Par les matériaux utilisés (fer et verre) comme par la technique de construction (assemblage d'éléments préfabriqués qui permirent une construction rapide), il symbolise et démontre la supériorité industrielle et technique du Royaume-Uni d'alors[1].

Médaille commémorative du déplacement Un mythe, très populaire chez les écoliers du voisinage, laisse entendre que la station supérieure est fermée depuis qu'un train fut bloqué par l'effondrement d'un tunnel. Antoni Gaudí. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Antoni Gaudí

Pour l’article homophone, voir Gaudy. Antoni Gaudi (en catalan Antoni Gaudí i Cornet), né le à Reus ou Riudoms[1] et mort le à Barcelone, est un architecte catalan de nationalité espagnole et principal représentant de l'Art nouveau catalan (modernisme catalan). Son travail a marqué de façon durable l'architecture de Barcelone et constitue une « contribution créative exceptionnelle (…) au développement de l'architecture et des techniques de construction »[2].

À ce titre, sous le nom d'Œuvres de Gaudí, sept de ses œuvres ont été classées par l'UNESCO patrimoine mondial de l'Humanité (le parc Güell, le Palais Güell, la Casa Milà, la Casa Vicens, la façade de la Nativité et la crypte de la Sagrada Família, la Casa Batlló et la Crypte de la Colonia Güell). Art nouveau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art nouveau

L'Art nouveau est un mouvement artistique de la fin du XIXe et du début du XXe siècle qui s'appuie sur l'esthétique des lignes courbes. Né en réaction contre les dérives de l’industrialisation à outrance et la reproduction sclérosante des grands styles, c'est un mouvement soudain, rapide, qui connaîtra un développement international concomitant : Tiffany (d'après Louis Comfort Tiffany aux États-Unis), Jugendstil[Note 1] (en Allemagne), Sezessionstil (en Autriche), Nieuwe Kunst (aux Pays-Bas), Stile Liberty (en Italie[1]), Modernismo (en Espagne), Style sapin (en Suisse), Modern (en Russie). Le terme français « Art nouveau » s’est imposé en Grande-Bretagne, en même temps que l’anglomanie en France a répandu la forme Modern Style au début du XXe siècle[2].

Apparu au début des années 1890, on peut considérer qu’à partir de 1905 l'Art nouveau avait déjà donné le meilleur de lui-même et que son apogée est atteinte[3].