background preloader

Arbres et forêts SYMBOLISME

Facebook Twitter

Symbolisme des arbres. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Symbolisme des arbres

Le symbolisme des arbres concerne les arbres dans leur capacité à désigner, à signifier, voire à exercer une influence en tant que symbole. L'arbre en général est symbole (de l'homme, du cosmos, de la vie...), et chaque arbre en particulier est un symbole (le chêne symbolise la majesté, l'aulne l'humilité). Sous peine de délire ou d'arbitraire, la symbolique de l'arbre reste dans le cadre du végétal et des caractéristiques de l'arbre : le tronc (éventuellement les branches), les racines, le bois, les feuilles.

Distinctions[modifier | modifier le code] Diverses classifications sont possibles, selon les critères choisis. Le système des arbres[modifier | modifier le code] Analogies et correspondances[modifier | modifier le code] Voir : Analogies et correspondances. Pour saisir le symbolisme d'un arbre, il est souvent pertinent de noter les correspondances établies. Arbres et couleurs. Arbres et dieux. Arbres et figures géométriques. Forêts et bois sacrés. Forêt et Bois sont des emblèmes de la vie primitive, supports de rêveries sur "l'homme sauvage" (c'est-à-dire, au sens propre, "l'homme des bois"), les forêts, par leur caractère lugubre et sombre, les arbres, par la majesté de leur port, la durée de leur existence, suscitaient aussi dans l'esprit de nos ancêtres un profond sentiment de sacralité.

Forêts et bois sacrés.

Aussi les voit-on jouer un rôle dans le culte de nombreuses sociétés anciennes ou plus récentes. Les végétaux arborescents sont souvent, sinon adorés comme des divinités (dendolâtrie), regardés du moins comme leur demeure. Parfois, ce furent les arbres fruitiers dont la conservation importait si fort au bien-être de la société, qui furent regardés comme sacrés. Dans la Polynésie, le tabou protégeait l'arbre à pain et garantissait ainsi aux peuplades sauvages leur subsistance qu'elles tirent en grande partie de cet arbre.

La Bible à Yahveh. Forêt et art pictural : la symbolique religieuse, élément fondateur de la représentation de l’arbre et de la forêt. Considéré dans toutes les cultures comme une manifestation de la présence divine, l’arbre est objet de vénération.

Forêt et art pictural : la symbolique religieuse, élément fondateur de la représentation de l’arbre et de la forêt

Il est une image de la communication entre le ciel, la terre et l’enfer. Doté d’une signification religieuse très forte, ce symbole perdure dans la représentation picturale. Dans la religion chrétienne, l'arbre joue un rôle symbolique important. Dieu fait croître dans l'Eden les plantes de toute espèce, parmi lesquelles l'arbre de vie et l'arbre de la connaissance du bien et du mal, situés au centre du jardin. Adam et Eve, tentés par le serpent, mangent le fruit de l'arbre de la connaissance, puis subissent les conséquences de cette faute qui retombe ainsi sur tout le genre humain.

Dans les tableaux qui représentent la Passion et la résurrection du Christ apparaissent souvent un arbre sec et un arbre verdoyant qui symbolisent le péché et la rédemption. Cette ambivalence symbolique de l'arbre se prolonge dans la forêt. Back to top. General_la_foret_et_la_mythologie_la_foret.