Perspective

Facebook Twitter

LaSalle Beauvais s’investit dans la sécurité alimentaire des populations - Actualité 09-10-2013. La nouveauté de cette rentrée universitaire à l’Institut polytechnique LaSalle Beauvais tient au lancement du premier DNM, diplôme national de master : le master Management de la sécurité alimentaire des villes.

LaSalle Beauvais s’investit dans la sécurité alimentaire des populations - Actualité 09-10-2013

Habilité par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, il a pour objectif de former en 16 mois des responsables locaux du développement de la sécurité alimentaire. Le recrutement est fait auprès d’étudiants de niveau master 1 (bac + 3) ou licence 3 (ou équivalent bac + 3) et trois années d’activité professionnelle. Il est encadré par Francis Willequet, qui était auparavant responsable à l’Institut LaSalle de la filière de formation pour le diplôme d’ingénieur en alimentation et santé. Lundi 2 septembre, l’Institut avait accueilli les 13 premiers élèves pour ce nouveau master, tous francophones et issus de pays en développement ou en transition : Serbie, Liban, Tunisie, Maroc, Burkina Faso, Togo, Côte d’Ivoire et Madagascar. Faut-il interdire la pêche industrielle en Arctique. C'est un appel majeur : plus de 2 000 scientifiques de 67 pays ont demandé à la communauté internationale de protéger l'océan Arctique, en interdisant la pêche commerciale tant que la recherche et un encadrement réglementaire n'assureront pas le respect de cet environnement des plus fragiles.

Faut-il interdire la pêche industrielle en Arctique

Leur mobilisation s'est exprimée dans une lettre ouverte à l'organisme environnemental PEW Environment Group, dimanche 22 avril, à l'occasion de l'ouverture de l'année polaire internationale. La fonte de la banquise, qui a atteint des records au cours de l'été dernier du fait du réchauffement climatique, a en effet ouvert des passages vers des eaux situées au-delà des zones économiques exclusives des nations limitrophes de l'Arctique.

Agriculture urbaine

Bientôt le premier hamburger fabriqué avec des cellules souches. Le premier hamburger fait à partir de cellules souches bovines, encore dans les éprouvettes d'un laboratoire néerlandais, pourrait être prêt cet automne, une avancée qui pourrait bouleverser l'élevage, l'alimentation mondiale et bénéficier à l'environnement, affirment ses promoteurs.

Bientôt le premier hamburger fabriqué avec des cellules souches

Le docteur Mark Post, médecin de formation et patron du département de physiologie de l'université de Maastricht, aux Pays-Bas, prévoit de dévoiler ce hamburger en octobre, a-t-il déclaré en marge de la conférence annuelle de la Société américaine pour l'avancement de la science réunie ce week-end à Vancouver, au Canada. Le coût de production de ce premier hamburger "expérimental" se monte à 250 000 euros, a précisé ce chercheur, ajoutant aussitôt que le second devrait être plus abordable, à 200 000 euros.

Le projet de M. Controverse autour d'un nouveau mode moins polluant de culture des légumes. Colère de producteurs de légumes: les autorités veulent leur interdire l’emploi de produits naturels pour traiter leurs salades, radis ou concombres, en lieu et place de substances phytosanitaires chimiques plus polluantes.

Controverse autour d'un nouveau mode moins polluant de culture des légumes

«Avec ces produits, je n’ai plus de problèmes de mildiou. Et voilà qu’on nous les interdit, à cause des complexités de la réglementation», déplore Denis Digel, qui produit quelque 600.000 salades par an à Sélestat, dans le centre de l’Alsace. Pendant des années, le maraîcher protégeait ses salades à l’aide de produits chimiques, qu’il appliquait à trois reprises. Les poules prennent le chemin de la ville. CEP_Analyse_27_Demande_alimentaire.pdf (Objet application/pdf) SMIAR-Perspectives de l'alimentation-français.