background preloader

Quelques faits d'actualité

Facebook Twitter

Actualités. L'impact de la viande sur les humains, les animaux et l'environnement.

La "qualité" de la viande ?

Quand Steiner prédisait la maladie de la vache folle. Saucisses, saumon, nuggets... : ce qui se cache dans nos assiettes. L'affaire des lasagnes a suscité un tollé.

Saucisses, saumon, nuggets... : ce qui se cache dans nos assiettes

Ce n'est pourtant qu'une des vilaines recettes d'une industrie obsédée par les marges. Pour réduire les coûts, elle assemble des rebuts achetés au rabais dans le monde entier, qu'elle labellise "made in France". Et assaisonne d'additifs nos plats préparés. Il n'y a pas que la viande de cheval… Que mange-t-on vraiment ? L'histoire de la coopérative Lur Berri, propriétaire de la désormais célèbre société Spanghero au coeur du scandale du cheval, est une parabole de la "bouffe business" mondialisée.

Il n'y a pas que la viande de cheval… Que mange-t-on vraiment ?

"Minerai" de boeuf, "minerai" de porc. Les consommateurs ont découvert, effarés, que ce substrat de viande, chutes, collagène, nerfs, garnissait leurs hachis ou lasagnes surgelés. Le terme résume ce qu'est devenue l'industrie agroalimentaire. Le salon de l’agriculture, salon des paysans ou de l’agro-business ? Le Salon de l’agriculture débute au moment où la crise ouverte par l’escroquerie sur les lasagnes de cheval devenues lasagnes de bœuf met en lumière les scandales de l’industrialisation de l’agroalimentaire.

Le salon de l’agriculture, salon des paysans ou de l’agro-business ?

Ce n’est pas une surprise. Le marché mondial ne recherche que le profit. Le produit agricole est devenu une variable d’ajustement des cours mondiaux. Le consommateur et le paysan sont les dindons de la farce d’une chaîne alimentaire devenue folle où la multiplication des intermédiaires renforce le coût des produits et l’opacité du système. Moins il y a de paysans et plus les dérives de cette agriculture hors-sol créent une situation que plus personne ne parvient à maîtriser. Tradition corrézienne Mais peut-on encore faire marche arrière dans ces conditions ? Famine au Sud, malbouffe au Nord La PAC, machine à paupériser Cette politique crée la famine au Sud et la malbouffe au Nord, selon le titre d’un ouvrage de l’agronome Marc Dufumier qui a succédé à René Dumont.

Doit On Encore Manger de la Viande. Viandes, poissons : l’homme va-t-il mourir de son alimentation ? La surexploitation des ressources naturelles mets en danger l’autosuffisance des populations sur les divers territoires de la planète.

Viandes, poissons : l’homme va-t-il mourir de son alimentation ?

Les industries font de la surproduction permanente, subventionner par les instances politiques, ce qui est en train de détruire toutes les chaînes alimentaires (même en exploitant une seule espèce) des écosystèmes, et ceci de manière irréversible. Les industries ne recherchent que les profits et son augmentation constante, pour y arriver, les capacités de captures (d’espèces) ou d’extractions (énergies, minerais,...) sont revus à la hausse, par la fabrication ou la restauration des machines, subventionner par l’ Etat ou une fédération de pays (comme l’ Union Européenne,...).

Tout en exigeant que la surface d’exploitation aboutisse à une privatisation totale des lieux d’exploitations. C’est une destruction de l’artisanat locale et un danger pour les ressources (alimentaire,eau,...) de secours. Salmonelles résistantes : les élevages européens de volailles en alerte. 90% des gros poissons ont disparu. On pensait la situation mauvaise.

90% des gros poissons ont disparu

C'est pire. Résumé, voici le message que deux halieutes ­ spécialistes ès populations de poissons ­ publie aujourd'hui dans Nature. Ransom Myers et Boris Worm ont analysé une compilation des données sur les gros poissons prédateurs (morues, thons, espadons, requins, églefins, raies, colins, flétans...) et cibles favorites des pêcheurs. Classique, sauf qu'ils ont réussi à contourner une difficulté méthodologique majeure : en général, on a commencé à compter les poissons après avoir démarré la pêche industrielle. A coups de chaluts géants et de navires-usines. Sans appel. Si ces chiffres semblent hors de proportion avec les évolutions connues des stocks de poissons, c'est que les références à cet état initial sont rares.

Proies. Fluctuations. Un tiers des poissons vendus avec un étiquetage frauduleux aux Etats-Unis. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Après le scandale de la viande de cheval, celui du poisson ?

Un tiers des poissons vendus avec un étiquetage frauduleux aux Etats-Unis

C'est la question qui se pose, après la publication, jeudi 21 février, d'une étude menée par l'ONG américaine Oceana révélant une fraude de grande ampleur portant sur les produits de la mer aux Etats-Unis, où un tiers des poissons consommés n'appartiennent pas à l'espèce que les clients avaient cru acheter. Pour son enquête, menée de 2010 à 2012, l'association a procédé à une analyse ADN de 1 215 échantillons de poisson collectés dans 674 points de vente – magasins d'alimentation et restaurants – dans 21 Etats américains. Les résultats sont sans appel : 33 % des poissons étudiés ne correspondaient pas à l'espèce affichée et pâtissaient d'un étiquetage non conforme à la charte établie par l'Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA). Cette vaste opération de substitution d'espèces prend plusieurs formes. En Europe, la traçabilité est aussi en question.

Un poisson sur deux consommé dans le monde provient de l'élevage. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Soren Seelow Pensez-vous sérieusement que le sashimi que vous vous apprêtez à déguster est l'un de ces fiers saumons qui remontent jusqu'au lieu de sa naissance pour y mourir ?

Un poisson sur deux consommé dans le monde provient de l'élevage

Poisson d'élevage chinois: enquête sur les risques sanitaires.