background preloader

L214 (association de protection des animaux d'élevage, pêche)

Facebook Twitter

"Ouvrons les yeux sur l'élevage, la pêche et les abattoirs." [association L214]

Tracts - Boutique L214. {Liste de Liens divers} « L'assiette végétarienne. Oeufs et poules pondeuses. Oeufs et poules pondeuses. En France, 47 millions de poules pondeuses sont utilisées pour produire les oeufs ; la consommation moyenne est de 230 œufs par habitant et par an.

Oeufs et poules pondeuses

Rapide topo de la vie d'une poule pondeuse Quel que soit le mode d'élevage, les œufs éclosent dans d'immenses couvoirs. A l'éclosion, les poussins sont triés : les mâles (qui ne pondent évidemment pas d’œufs) sont éliminés, soit gazés, soit broyés. Poules pondeuses : caractéristiques biologiques. Les poules pondeuses sont reconnues comme ayant des besoins spécifiques par le conseil de l'Europe.

Poules pondeuses : caractéristiques biologiques

La Recommandation concernant les poules domestiques (gallus gallus) adoptée par le Comité permanent le 28 novembre 1995 lors de sa 30e réunion, fournit des éléments d'éthologie. Elle souligne l'attention qui doit être portée à chaque poule chaque jour. Activité du couvoir : sélection des poules pondeuses. 300 œufs par poule pondeuse et par an Les poules pondeuses sont issues d'une sélection génétique favorisant la production d'œufs : une poule pondeuse d'élevage pond environ 300 œufs par an alors qu'à l'état sauvage, une poule en pond en moyenne 60. 128 millions* d'œufs éclosent chaque année en France.

Activité du couvoir : sélection des poules pondeuses

Cette souche de gallinacé, spécialisée dans la production des œufs, est très différente de celle utilisée pour la production de volailles de chair : les souches de volailles de chair sont optimisées pour atteindre le poids d'abattage en 42 jours alors qu'un coq issu de souche pondeuse nécessiterait bien plus de temps et de nourriture : une question de coût...

Donc à part quelques coqs sélectionnés pour être reproducteurs, les mâles sont éliminés par broyage ou gazage. Elevage intensif de poules pondeuses. A 18 semaines, 70% des poules pondeuses sont placées dans des cages.

Elevage intensif de poules pondeuses

Le type d'élevage présenté ici est conforme aux normes de 2012. Abattoir de poules pondeuses. A l'âge de 68 semaines environ, qu'elles soient issues d'élevages intensifs en cage, d'élevages au sol, d'élevages en plein air ou bio, les poules finissent leurs jours à l'abattoir.

Abattoir de poules pondeuses

Les poules sont ramassées et entassées dans des caisses. Le ramassage, effectué à grande vitesse par des travailleurs recrutés pour l’occasion, donc inexpérimentés, se fait rarement en douceur. Il occasionne souvent des fractures aux pattes, surtout pour les poules pondeuses qui ont vécu un an en cage. Le transport vers les abattoirs se fait parfois sur de longues distances pour aller là où le "cours de la poule de réforme" est le plus avantageux, mais elles sont rarement achetées plus de 15 centimes d'euro pièce par les abattoirs. Là, elles sont sorties des caisses, suspendues à des crochets sur une chaîne automatique. Marquage des oeufs et étiquetage. Rien ne ressemble plus à un œuf... qu'un autre œuf ?

Marquage des oeufs et étiquetage

Pas si sûr... Certaines poules sont élevées dans des conditions plus effroyables que d'autres. Sur chaque emballage, le mode d'élevage doit être précisé et sur chaque œuf est inscrit un code : il indique les conditions de vie de la poule qui l'a pondu.Devant les lettres du pays d'origine (FR par exemple), un chiffre allant de 0 à 3 permet de savoir si cette poule vit en cage, au sol en bâtiment fermé, ou si elle a un accès au plein air. Mention obligatoire sur la boîte : « œufs de poules élevées en cages ». En général, écrit en tout petit ! 68% des poules en France vivent enfermées dans des cages qui ne leur laissent même pas la place d'étendre leurs ailes sans se gêner les unes les autres. Canards et foie gras. Lapins : enquête dans les élevages et les abattoirs et à partir de publications sur l'élevage cunicole. La production française de lapins de chair. La France est le 4e plus gros pays producteur mondial de lapins élevés pour leur viande - les "lapins de chair".

La production française de lapins de chair

Elle est précédée par la Chine, de l'Italie et de l'Espagne. Mortalité et maladie dans les élevages cunicoles. L'élevage intensif favorise les agressions entre les lapins et la rapide propagation des maladies : les lapereaux sont sujets aux troubles digestifs et les reproductrices aux troubles respiratoires.

Mortalité et maladie dans les élevages cunicoles

Un quart des lapereaux meurent en cours d'élevage et le taux de mortalité des lapines reproductrices est de 29 % en un an. Le taux de mortalité moyen dans les élevages de lapins de chair est de 26,7 %. Vie de lapins. 100 % cage au sol grillagé En France plus de 40 millions de lapins vivent en cage sur un sol grillagé, source d’inconfort permanent et de blessures aux pattes.

Vie de lapins

Les élevages comptent en moyenne plus de 6000 animaux. Les lapins sont très craintifs : la plupart des éleveurs diffusent le son d'une radio dans leurs bâtiments pour couvrir les bruits soudains (bruits de cages, mise en route des ventilateurs, etc.). Les animaux disposent de peu de place : la surface d’une feuille de papier A4 chacun durant leur vie entière.

Etude sur l'étourdissement et l'abattage des lapins. L'original de cet article est disponible sur internet : Traduction libre par Marceline Pauly EVALUATION DU BIEN-ÊTRE DES LAPINS PENDANT L’ÉTOURDISSEMENT ET L’ABATTAGE DANS UN ABATTOIR COMMERCIAL Rota Nodari S.1, Lavazza A.2*, Candotti P.3 1.

Etude sur l'étourdissement et l'abattage des lapins

ASL, Distretto Veterinario n.1 Brescia-Gardone V.T., P.le Repubblica 2, 25124 Brescia, Italy 2. National Reference Centre for Viral Diseases of Lagomorphs, IZSLER, via Bianchi 9, 25124, Brescia, Italy 3. Abattage : étourdissement électrique des lapins. Cet article est la traduction de la section concernant l'étourdissement électrique des lapins du rapport de l'EFSA sur l'étourdissement et l'abattage des volailles publié en 2006 : Opinion of the Scientific Panel on Animal Health and Welfare (AHAW) on a request from the Commission related with the welfare aspects of the main systems of stunning and killing applied to commercially farmed deer, goats, rabbits, ostriches, ducks, geese, pp. 33 à 35.

Traduction libre par Carine Schmit 5.3 Etourdissement électrique et abattage Le recours à l’étourdissement électrique chez les lapins remonte aux années 1950, époque à laquelle Phyllis Croft a mené des recherches sur son utilisation. De nos jours, les abattoirs commerciaux de lapins l’utilisent très couramment. Cette méthode a recourt à des électrodes en forme de « V », comme on le voit sur la figure ci-dessous, qui peuvent être prises en main ou suspendues au mur. Les antibiotiques : c'est automatique ! Une maîtrise sanitaire délicate La maîtrise sanitaire des élevages de lapins est délicate. Vu la promiscuité et la sensibilité des lapins à certaines pathologies, une maladie peut se propager très rapidement et toucher l'ensemble des lapins dans un élevage en très peu de temps.

Les éleveurs de lapins ont à faire face à plusieurs maladies récurrentes qui peuvent décimer les lapins présents dans un élevage en quelques jours (troubles respiratoires, troubles digestifs, coccidioses notamment voir maladies et mortalité). La vie des cochons n'a rien de rose. Porcelets. De la naissance au sevrage : castration, coupe des queues, coupe des dents. Truies : machines à produire des porcelets. Cochettes Les jeunes truies -ou cochettes- sont élevées en groupe jusqu'à ce qu'elles soient "en production", c'est-à-dire en âge d'être inséminées et de faire des petits, vers 8-9 mois. Ensuite, elles alternent les séjours en groupe et en stalle individuelle, mais toujours sur caillebotis et dans des bâtiments fermés. Insémination. La vie des cochons n'a rien de rose. Le Calvaire des chevaux en Amérique.

Publié le 13 mars 2014 L214 s’est associée à Tierschutzbund Zürich (TSB/AWF), Animals Angels’ USA, GAIA, Eyes on Animals pour mener une vaste enquête en 2012, 2013 et 2014 aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Uruguay et en Argentine, principaux pays fournisseurs de viande de cheval des supermarchés français. Un constat implacable : c’est le cauchemar pour les chevaux en fin de carrière. Considérés comme inutiles ou encombrants, ils sont bradés pour la boucherie. Et le dernier voyage est un enfer : Ceux qui ont résisté ont le crâne percuté par un matador à l'abattoir, ils s’écroulent, meurent et beaucoup viennent garnir les rayons des supermarchés en France.

On achève mal les chevaux : enquêtes au sein des abattoirs agréés à l'export. Viande de cheval et opinion publique. Vidéos d'enquête : abattoirs de chevaux canadiens agréés à l'export. Veaux, vaches et produits laitiers. Lait Vache info. 1000 vaches : un projet à empêcher. Actualités : Des membres de la Confédération paysanne ont démonté quelques éléments de la salle de traite pour protester contre le projet.

Maintenant : Contactez Senoble, entreprise qui collecterait le lait de la ferme des 1000 vaches.29 juin : grande fête anti-élevage de 1000 vaches à Drucat. Nous vous y attendons nombreux.28 octobre : procès à Amiens de membres de la Confédération paysanne. Les poissons. Pêche ou aquaculture, artisanale ou industrielle, durable ou pas, les poissons connaissent des agonies lentes et douloureuses.

Transport. Abattage des animaux. Vidéo : abattage de bovins. Pratiques de mises à mort à l'abattoir Charal - Metz. Une enquête a été menée du 8 au 26 septembre 2008 à l’abattoir Charal de Metz. Des bovins (boeufs, vaches, veaux, broutards...), des ovins (moutons) et des porcins (surtout des porcelets) sont tués quotidiennement dans cet abattoir. Pour les bovins, l’abattage peut être standard ou rituel.

Pour les moutons, il semble (d’après un témoignage) qu’ils soient tous abattus rituellement. Abattage rituel. Animaux d'élevage : photos d'enquêtes de L214. Vidéos et enquêtes de L214. Entrer dans les élevages, suivre les animaux transportés, filmer les conditions de mise à mort dans les abattoirs, nous semblent indispensables pour montrer la réalité de ce que vivent les animaux dans la production de viande, de lait ou d’œufs. Pourtant, cette tâche n'est pas simple. La plupart de ces endroits sont clos, l'accès y est difficile et souvent impossible.

Les producteurs tentent de faire retirer les vidéos tournées dans ces lieux, peu flatteuses puisqu'elles montrent crûment la souffrance de ces animaux entassés dans des cages grillagées, confinés dans des bâtiments sombres, tués à la chaîne. Si vous avez accès à des élevages ou aux abattoirs, si vous savez filmer et que vous souhaitez nous envoyer vos images, contactez-nous.

Images recherche Google.