background preloader

AGIR

Facebook Twitter

Green Guerrilla #2 : fabriquer des bombes de graines. Nous vous en parlions lors du premier volet de ce petit dossier, les bombes de graines, ou “seed bombs” ou “seed grenades” ont été utilisées (et nommées) la première fois par Liz Christy en 1973 quand on commencé à NYC les premières actions de Green Guerrilla destinées à re-végétaliser les espaces urbains inhospitaliers. Au tout début, ces armes de refleurissement massives étaient fabriquées à partir de préservatifs, de graines de fleurs sauvages et d’un mélange d’eau + engrais (ci dessous, la première recette des seeds bombs). Depuis , du chemin a été parcouru, et les seed bombs utilisées aujourd’hui s’inspirent d’une technique empruntée au japonais Masanobu Fukuoka (décédé en 2008) et père de l’agriculture du “non-agir”, encore appelée agriculture naturelle ou permaculture (nous y reviendrons dans le 3è volet de ce dossier).

Toute bonne seed bomb est composée : d’un mix de grainesd’1/3 de lombricompostde 2/3 d’argile Etape 1 : mélangez le 2/3 - 1/3 d’argile et de lombricompost. Opération Terra-humanista. 10 conseils pour payer son carburant moins cher. Par Dominique Lesplife, coach conso du blog. Peuple des jantes, j'entends ta colère. Tu en as marre d'être l'automobile dindon plumé par l'état maquereau à la solde du lobby des trottinettes ?

Je te comprends. Cette hausse doit cesser ! Comme le disait déjà en 1979 Michel Galabru dans ce brûlot sociologique "Flic ou Voyou" signé Lautner: "Aujourd'hui tu as déjà le croissant beurre à 1 franc 30, tu ne trouves pas que c'est un maximum ? " *(à 4.00 ici). Voilà donc 10 conseils testés et approuvés pour faire de substantielles économies à la pompe: Conseil 1 (le plus important) / Arrête de vivre dans la croyance que le prix de l'essence puisse durablement baisser un jour. Conseil 2 / Préventivement. Conseil 3 / Si tu n'as pas le permis, ne le passes pas. Conseil 4 / Fort du constat du conseil 1, ne t'endettes pas sur 30 ans pour habiter à 117 kilomètres de ton boulot (dont la conjoncture pourrite incite à penser que tu ne le garderas pas aussi longtemps).

Articles connexes : GEAB N°66 est disponible! Alerte Rouge / Crise systémique globale - Septembre-Octobre 2012 : Quand les trompettes de Jericho sonneront 7 fois pour le monde d'avant la crise. L'évolution des événements mondiaux se déroule conformément aux anticipations élaborées par LEAP/E2020 au cours des récents trimestres. L'Euroland est enfin sorti de sa torpeur politique et du court-termisme depuis l'élection de François Hollande (1) à la tête de la France et le peuple grec vient de confirmer sa volonté de résoudre ses problèmes au sein de l'Euroland (2) démentant ainsi tous les « pronostics » des médias anglo-saxons et des eurosceptiques. A partir de maintenant, l'Euroland (en fait l'UE moins le Royaume-Uni) va donc pouvoir aller de l'avant et se doter du véritable projet d'intégration politique, d'efficacité économique et de démocratisation sur la période 2012-2016 comme LEAP/E2020 l'a anticipé en Février dernier (GEAB N°62).

C'est une nouvelle positive mais, pour les semestres à venir, cette « seconde Renaissance » du projet européen (3) constituera bien la seule bonne nouvelle au niveau mondial. Le coffre-fort de l’Apocalypse. Au dessus de l’océan arctique, à 1500 km du pôle nord, se trouve plusieurs îles appelées Svalbard et administrées par la Norvège. Survol en aout de la zone : Aucun arbre n’y pousse et la température est ordinairement de moins 30°. Sur l’ une d’elle, fut construit un abri géant de 9 millions de dollars et inauguré en 2008, juste pour conserver autour d’un milliard et demi de graines ! Sa construction fut payée par la Norvège et Bill Gates finança leur transport. Les plantes que nous consommons depuis plus de 10 000 ans, sont en voie d’extinction. Pour en savoir plus sur notre agriculture libérale : Like this: J'aime chargement… Livret Agir - Livret d’épargne solidaire du Crédit Coopératif.

Fr. En attendant le black-out, tous à la bougie ! Le temps passe si vite que l’on a oublié l’hiver. Il y a une dizaine de jours, la France claquait des dents et battait des records de consommation électrique chaque soir ou presque. On attendait de vastes coupures dans les régions les plus fragiles, comme Paca ou la Bretagne.

Moi, j’en ai profité pour écrire deux papiers dans Charlie-Hebdo la semaine passée, que je vous mets ci-dessous, en complément des billets précédents de Planète sans visa. Hum, on nous aurait donc mené en bateau ? Pas possible. Les papiers de Charlie : Notre France va-t-elle connaître un krach électrique ? Comme c’est bien organisé ! Boiteux, t’es chic comme tout. Comme on peut s’en douter, personne ne vérifie rien. Un exemple parmi 500 000 autres : la cité des Grands Pêchers, à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Face aux gueulantes, EDF sort une arme de destruction massive nommée publicité : la propagande Vivrélec déferle à partir de 1996 sur la France. Le chauffage électrique repart du bon pied. Un deuxième papier. Terra Humanista. Indigné ! et après ?