background preloader

Sécheresse et désertification

Facebook Twitter

La Dégradation des Terres et la Désertification en Chiffres :

• Près de la moitié de la surface de la planète est concernée.


• Tous les continents sont menacés :
37 % des zones arides sont en Afrique,
33 % en Asie, 14 % en Australie.
Il en existe aussi en Amérique et sur les franges méridionales de l’Europe. Les régions arides menacées occupent 40 % des terres, dont :
66 % sont déjà affectées (3,6 milliards d’hectares en 2000)
et 10 à 20 % sont gravement dégradées.
• Parmi les terres arides frappées par la désertification,
93 % sont des pâturages, 6 % des cultures pluviales
et 1% des cultures irriguées.
• Le tiers de l’humanité est touché.
• Si rien n’est fait, 10 millions d’hectares de terres arrables (1/5e de la France) seront perdus chaque année.

source : Millenium Ecosystem Assesment, 2005.

Désertification. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Désertification

L'aridification précède souvent la désertification. La désertification est un phénomène naturel ou non qui a pour origine des variations climatiques et/ou les conséquences d'activités humaines. Ce mot décrit une aridification locale, reflétant la dégradation des terres menant à des conditions biotiques de type désertique. La théorie de l'avancée du désert de Lamprey (1975), qui était liée à l'observation de variations de couvert végétal dues à la variabilité climatique, a depuis évolué vers une approche d'un phénomène plus diffus.

La désertification - Journée mondiale de lutte contre la désertification. Faits et chiffres 2.6 milliards d'individus dépendent de l'agriculture, mais 52% des terres utilisées pour l'agriculture est modérément ou gravement touchés par la dégradation des sols.

La désertification - Journée mondiale de lutte contre la désertification

La dégradation des terres affecte 1,5 milliards de personnes dans le monde. 30% des terres arides sont en voie de désertification. En raison de la sécheresse et de la désertification, chaque année 12 millions d'hectares sont perdus, soit 23 hectares par minute! Journée mondiale contre la désertification : un tiers du globe menacé. Journée mondiale contre la désertification : un tiers du globe menacé - 6 Photos Carte mondiale des zones arides © CRU/UEA, UNEP/DEWA.

Journée mondiale contre la désertification : un tiers du globe menacé

Un tiers de la superficie des terres émergées du globe (4 milliards d'hectares) est menacé par la désertification, et plus de 250 millions de personnes sont directement affectées par ce problème. 24 milliards de tonnes de sols fertiles disparaissent chaque année. Entre 1991 et 2000, les sécheresses ont entraîné la mort de plus de 280 000 personnes; elles représentent 11% de l'ensemble des catastrophes naturelles liées à l'eau. Quelles sont les causes de la désertification? Les principales causes de la désertification sont les variations du climat et les activités humaines. Variations du climat. Quelles sont les causes principales de la désertification ? Pratiques et modèles d’utilisation des terres L’érosion par l’eau et la conservation réduite des sols au Burkina Faso, pays semi-aride, affecte négativement les services des écosystèmes.

Quelles sont les causes principales de la désertification ?

Source: Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire. La sécheresse, catastrophe naturelle la plus coûteuse et la plus meurtrière de notre époque. Dégradation des sols et désertification. Dégradation des sols et désertification. Dégradation des sols et pauvreté C'est un véritable cercle vicieux qui lie dégradation des sols et pauvreté : les plus pauvres n'ayant que le sol pour subvenir à leurs besoins (de chauffage, d'alimentation), l'exploitent, souvent le surexploitent.

Dégradation des sols et désertification

Il en résulte une perte de fertilité des sols, une érosion de ceux – ci et, de manière ultime, les sols deviennent stériles. Les sols ruraux deviennent inhospitaliers : l'espoir de trouver en ville des conditions d'existence meilleures que dans les zones rurales est à l'origine de mouvements migratoires vers les zones urbaines où la paupérisation et la précarisation s'amplifient, où les flux de nuisances (eaux usées, déchets, aménagements informels) sont de plus en plus chargés. Ce cercle infernal devra être brisé, aussi bien pour des raisons environnementales que pour des raisons humanitaires. Dégradation des sols et désertification. Dégradation des sols et désertification. La lutte contre la dégradation des sols doit voir son champs s'élargir.

Dégradation des sols et désertification

Il convient naturellement de poursuivre et conforter la lutte contre l'érosion et la désertification. Il est urgent de prendre également acte que la perte des fonctions biologiques et naturelles des sols, du fait de contaminations, imperméabilisations et couvertures, constitue une dégradation inacceptable pour les générations futures. Les problématiques de dégradation des sols doivent être mieux intégrées ... ... dans les politiques de développement (sociales et économiques), avec l'appui des décideurs politiques internationaux et nationaux, si l'on veut éviter que des phénomènes de concurrence et d'incohérence entre plans sectoriels (économiques, transports, infrastructures collectives, environnement) et plans de désertification continuent de freiner l'efficacité de ces derniers.

Enrayer la désertification est vital pour l'avenir de la terre. À l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse, Nicolas Hulot, Marc Bied-Charreton, président du Comité scientifique français sur la désertification (CSFD) et Marc Dufumier, membre du comité de veille de la Fondation Nicolas-Hulot, alertent l'opinion publique sur cette problématique environnementale méconnue.

Enrayer la désertification est vital pour l'avenir de la terre

Nicolas Hulot est le président de la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l'homme.Crédits photo : Le Figaro Campagnes qui se vident chez nous ou étendues de sable dans les pays du Sud, le terme «désertification» revêt bien des sens. CariFiches2009-F1 - guide-Fiches2009-F1.pdf.pdf. La lutte contre la désertification : un bien public mondial environnemental ? Des éléments de réponse... - Patrick Caron , Mélanie Requier-Desjardins - Sciences humaines et sociales. Degradation_des_terres_et_desertification-FR.pdf. Désertification - Le Monde diplomatique.

Desertification et bétonnage | Google Earth Engine

Time Lapse do Google mostra desmatamento da Amazônia e derretimento de geleiras. La deforestación perjudicará también a la agricultura en la Amazonia. Los investigadores utilizaron modelos de simulación para evaluar cómo el rendimiento agrícola de la Amazonía se vería afectado en dos escenarios de uso del suelo diferentes Enviado por: ECOticias.com / Red / Agencias, 10/05/2013, 11:50 h | (328) veces leída La deforestación no sólo reducirá la capacidad de los sumideros de carbono naturales del Amazonas sino que también infligirá respuestas climáticas que disminuirán la productividad de los pastos y la soja, según concluye un estudio publicado este viernes en la revista 'Environmental Research Letters'.

La deforestación perjudicará también a la agricultura en la Amazonia

Los científicos predicen que para el 2050, una disminución de las precipitaciones causadas por la deforestación en la Amazonía reducirá la productividad de los pastos en un 30 por ciento en el escenario de gobernabilidad y en un 34 por ciento en el escenario 'business as usual'. Brasil se enfrenta a un gran reto al aumentar la presión para convertir las tierras forestales en tierras de cultivo y pastizales de ganado en el Amazonas. Africa is the Brazil of the 1970s, in agriculture. Is sub-Saharan Africa, in agriculture, the Brazil of the 1970s?

Africa is the Brazil of the 1970s, in agriculture

Savills, the property consultancy, believes so – although acknowledging that acquiring land in the Dark Continent is "not for the faint-hearted". "The African model is likely to show a similar, although accelerated, pattern to agricultural investment opportunities in Brazil," the group said. "Forty years ago, Brazil had limited agriculture potential with poor infrastructure and a weak economy. A quarter of India's land is turning into desert: minister. En Californie, la "sécheresse du siècle" inquiète - international, Environnement, climat, sécherese, californie, sécheresse, los angeles, réchauffement climatique. In dry California, water fetching record prices. By GARANCE BURKE Published: Jul 1, 2014 FILE - In this May 1, 2014 photo, irrigation water runs along a dried-up ditch between rice farms in Richvale, Calif.

In dry California, water fetching record prices

In dry California, water is fetching record high prices. As drought has deepened in the last few months, a handful of special districts in the state's agricultural heartland have made millions through auctions of their private, underground caches that go to the highest bidders. With the unregulated, erratic water market heating up in anticipation of the hot summer months, the price is only going up.

In the last five years alone, it has grown tenfold, shooting to as much as $2,200 an acre foot. SAN FRANCISCO (AP) - Throughout California's desperately dry Central Valley, those with water to spare are cashing in. Nearly 40 others also are seeking to sell their surplus water this year, according to state and federal records. Economists say it's been decades since the water market has been this hot. Quan's department, the U.S.

Brésil: la petite agriculture du Nordeste endure la pire sécheresse en 30 ans. Des vaches dans un champ à Quixada, dans l’Etat du Ceara, dans le Nordeste du Brésil touché par la sécheresse, le 2 janvier 2014© AFP Aurelien Francisco Barros Quixada (Brésil) (AFP) – Une chèvre noire sous un arbre sec: c’est le seul animal qu’il reste à Maria Juana Rodrigues, agricultrice à Quixada, dans le Nordeste du Brésil. Il y a deux ans, la retraitée possédait encore une douzaine de têtes de bétail. « A cause de la sécheresse, je n’ai pas récolté de maïs pour nourrir mes bêtes, raconte-t-elle, les larmes aux yeux. J’ai dû les vendre à bas prix pour éviter de les voir mourir. » L’Etat semi-aride du Ceara, où se situe Quixada, est habitué aux épisodes de sécheresse. Il faut remonter aux années 70 pour trouver une telle succession d’années de sécheresse.

Au Brésil, la sécheresse menace la production de café. Le Monde.fr | | Par Nicolas Bourcier (Rio de Janeiro, correspondant régional) Amertume et désolation. Les pluies de la fin mars auront bien du mal à soulager les caféiculteurs brésiliens en plein désarroi face à une sécheresse historique qui affecte ces derniers mois le centre-sud du pays. Jeunes pousses rabougries, grains flétris, cerises de café vides et fleurs fanées : « Même avec ces averses, on ne récupérera pas la production », se lamente Lucio Dias, responsable commercial de Cooxupé, la plus grande coopérative de café au monde.

Depuis son siège du Minas Gerais, principale région caféière du Brésil, le groupement vient d'annoncer une baisse d'au moins 30% de sa récolte. Le bœuf sur le gril. Le steak et le hamburger vont devenir drôlement chers dans quelques années ! Aussi sûr que le réchauffement climatique provoquera des désordres météorologiques de plus en plus graves sur toute la planète. Dans le Queensland australien, deux ans de sécheresse ont transformé la moquette des vaches en pierrier lunaire. Les éleveurs ont envoyé à l'abattoir 2,2 millions de bêtes rien qu'au dernier trimestre 2013 pour ne plus avoir à les nourrir avec de coûteux aliments de secours.

Le gouvernement de Canberra, qui exècre les subventions contraires à son libéralisme grand teint, a décidé, lundi 24 février, de débloquer 287 millions de dollars américains (208 millions d'euros) pour éviter que les ranchs mettent la clé sous la porte.


  1. alwen Jul 13 2014
    Merci pour l'edito Eco ! Dommage que PT ne conserve plus les accents parce que c'est quasiment illisible. :/ Au sujet de l'accaparement des terres et la désertification (qui suit) il n'y a qu'à voir la vidéo de Cohn Bendit sur le Brésil et les PGM : J'ai voulu le mettre aussi avec le mondial Brésil 2014 mais pas possible. Le système est simple, on prend les terres (des autres, de préférence des terres riches que les autres ont su préserver, eux !), on les transforme en production agricole industrielle et on laisse derrière des déserts. C'est un système amené à ne pas durer mais plus tôt on y mettra fin et plus cela vaudra mieux.