background preloader

Desertification et bétonnage | Google Earth Engine

Facebook Twitter

Global Forest Watch. Cette carte du monde interactive dévoile la déforestation massive de notre planète en temps réel. La déforestation est un fléau de plus en plus préoccupant pour notre environnement (13 millions d’hectares d’arbres sont détruits chaque année sur notre planète). Grâce à Google, vous avez dès à présent la possibilité de surveiller l’évolution de ce triste phénomène grâce à une carte du monde interactive.

Initié par Google, ce projet a pour objectif d’aider les gouvernements et organisations écologiques à mieux maîtriser la disparition des forêts. En 2009, Google avait déjà proposé l’idée de mesurer la déforestation en se servant de ses capacités d’imagerie satellite. Cette suggestion a été mise en place mais restait limitée. Depuis, d’autres organismes se sont intéressés au concept. Parmi eux, Greenpeace, la NASA et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, qui ont donné naissance au Global Forest Watch. Toutes ces données peuvent être consultées pour des pays spécifiques, même si ces derniers ne sont pas tous disponibles. Visualisez la déforestation avec Google Earth Engine. La branche «philanthropique» de Google, google.org, se met au service de la lutte contre le changement climatique. Lancée le 2 décembre à Cancun, où se tient le sommet des Nations unies sur le changement climatique, l’application Google Earth Engine permet de visualiser la déforestation grâce à une collection d’images satellites et de données qui pourraient servir aux scientifiques pour suivre en temps réel la perte de couvert forestier ou la désertification.

Pour marquer le lancement de Google Earth Engine, une carte complète du Mexique présentant ses forêts et ses ressources en eau a été réalisée avec l’aide de la Commission nationale des forêts mexicaine. Rien que pour ce pays, plus de 1.000 ordinateurs ont tourné pendant 15.000 heures pour compiler et assembler près de 53.000 photos satellites. Rapprocher les témoins de la déforestation et les scientifiques. La forêt amazonienne inventoriée pour la première fois. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Difficile de se figurer ce que représente l'Amazonie, plus vaste aire de forêt tropicale humide et plus grand réservoir de biodiversité au monde, qui s'étend sur près de 6 millions de km2 et sur neuf pays. Pour la première fois, une équipe internationale de chercheurs a dressé l'inventaire des arbres qui peuplent ce bassin, afin d'en connaître la diversité, la rareté et la richesse, dans une étude publiée dans la revue Science, vendredi 18 octobre.

Il en résulte que la forêt amazonienne est composée de près de 390 milliards d'arbres appartenant à environ 16 000 espèces différentes. Parmi elles, 227 (soit 1,4 % du total) sont hyper dominantes et totalisent plus de la moitié des individus, alors que les 11 000 essences rares décomptées représentent seulement 0,12 % des spécimens. Comment les scientifiques ont-ils réalisé ce tour de force ? "C'est un travail colossal. Lire : Poumon de la planète, l'Amazonie pourrait devenir émettrice de CO2. Top 8 des images satellites (un peu effrayantes) de notre planète en time-lapse. "Une image vaut mille mots" disait Confucius (bon il a dit aussi tout un tas de conneries hein). Ca pète pour commencer une intro, mais c'est aussi sûrement ce que se sont dits les gens de chez Google pour le projet "Timelapse" qu'ils viennent de lancer.

L'idée ? Utiliser les images satellites des 28 dernières années pour montrer les impacts de notre développement sur la planète Terre. C'est passionnant ... mais un peu effrayant. L'assèchement du Lac d'Ourmia (Iran)° Déforestation de l'Amazonie (Brésil)° Recul du Glacier Columbia (Alaska, Etats-Unis)° L'Expansion urbaine de Dubai (Émirats arabes unis)° Le développement de l'irrigation (Arabie Saoudite)° L'exploitation d'une Mine de charbon (Wyoming, Etats-Unis)° L'Expansion urbaine de Las Vegas ... et l'assèchement du Lac Mead (Nevada, Etats-Unis)° L'assèchement de la Mer d'Aral (Kazakhstan) Source : Google Earth Engine (via Konbini) Crédits photo (creative commons) : NASA. La déforestation : causes et conséquences.

Big Data lets you see the forest and the trees. The mainstreaming of Big Data analytics is rewriting the rules of forestry management. Tree farmers, plantations and other groups managing forestry assets can dig up relevant insights in a matter of hours using software on desktop computers. The forestry industry has long used predictive modeling to forecast the environmental impact of planned harvests, controlled burns and other timberland management strategies.

Traditionally, however, this sort of analysis has required dozens of individual, custom-developed spreadsheets, access to academic supercomputers and weeks of processing time. This opportunity is capturing the attention of high-profile companies including Google and Microsoft, both of which are creating cloud-based forestry resources, but the most recognized name in forest analytics software is Canadian company Remsoft, in Fredericton, New Brunswick. Data from Global Forest Watch 2.0, via WRI and Google Analysis along three dimensions "It's a complex jigsaw puzzle," she said. Comment notre Terre a t-elle évolué ces 30 dernières années ? Google dévoile un aperçu grâce à Landsat. Comment résumer 28 ans de changements à la surface de la Terre en quelques secondes ? Grâce aux images de Landsat. Avec l'aide de la NASA, du TIME et l'US Geological Survey, Google a dévoilé les images de plusieurs régions terrestres, prises sur plus d'un quart de siècle.

Prises depuis l'espace, ces images de la Terre ont été, pour la première fois, compilées sous forme de séquences en accéléré. L'objectif ? Ces séquences ont été construites à l'aide de millions d'images satellites. Des millions d'images rendues publiques "Les données de Landsat sont des outils précieux pour les scientifiques et les gouvernements dans de nombreux domaines, des ressources naturelles à la productivité agricole en passant par le changement climatique. "À une distance de plus de 640 kilomètres au dessus de la surface de la Terre, une seule image de Landsat peut enregistrer des centaines de kilomètres carrés de plaines, de cultures ou de forêts", ajoute de son côté Jon Campbell de l'USGS. Watch Earth change before your eyes in this timelapse map.

Homo vivens | Association Homo Vivens. Commentaires La ruée sur les terres est l'une des questions cruciales en ce moment. . Voici un dossier à jour sur le sujet. Commentaire de monsieur Alain Vidal, directeur du programme "Eau et nourriture" du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale. «Au sommet de Rio, passera-t-on des Objectifs du Millénaire pour le Développement (MDG) à des Objectifs de Développement Durables ? Comme je l'évoquais lors du Colloque "Faire Corps" organisé par Calame à Montréal, on ne pourra faire l'économie du débat entre, d'une part, nos modes de consommation et nos politiques de préservation de nos écosystèmes, et, d'autre part, les innovations technologiques et institutionnelles qui nous permettraient de trouver un nouvel équilibre au-delà des limites planétaires. Il va également avoir un impact sur l'environnement et - sans aller forcément jusqu'à l'assèchement des fleuves - entraîner la destruction d'écosystèmes dont dépend souvent l'existence de populations défavorisées.

"