background preloader

Etude de gestion Morgane.

Facebook Twitter

Portal: An error has occured. La guerre contre «l'obsolescence programmée» est déclarée. Le président du groupe écologiste du Sénat Jean-Vincent Placé a déclaré la guerre à l’obsolescence programmée des appareils électriques et électroniques, mercredi au Sénat, interpellant, lors d’un débat, le gouvernement pour qu’il agisse.

La guerre contre «l'obsolescence programmée» est déclarée

«L’obsolescence programmée regroupe l’ensemble des techniques visant à réduire délibérément la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement», a défini le sénateur de l’Essonne. «Ce débat, c’est un appel à l’audace, face aux enjeux économiques, environnementaux et sociaux. Obsolescence programmée : 11 astuces des fabricants.

L’obsolescence programmée : un gâchis organisé ? Si l’obsolescence programmée existe depuis plus d’un siècle, ce n’est que depuis moins de deux ans qu’elle est devenue un objet de débat public et d’interpellation politique.

L’obsolescence programmée : un gâchis organisé ?

Elle repose sur un principe de développement économique assez imparable : si les objets que nous utilisons possédaient une durée de vie infinie, l’absence de rotation freinerait fortement le développement industriel. C’est ainsi que la société Dupont qui fabriquait des bas qui ne filaient pas décida dans les années 40 de commercialiser des bas plus fragiles afin d’accélérer le rythme des ventes. Ampoule, bas nylon, imprimante : ces objets désignés coupables d'obsolescence. Quelques produits emblématiques alimentent depuis des décennies la question de l'obsolescence programmée, contre laquelle les députés entendent agir.

Ampoule, bas nylon, imprimante : ces objets désignés coupables d'obsolescence

Les fabricants prévoient-ils la fin de vie des produits afin d'en vendre davantage? La question reste un sujet de polémique. Vendredi, les députés ont décidé de prendre en compte ce phénomène en prévoyant d'assimiler l'obsolescence programmée à de la tromperie, un délit passible de prison. Avérée ou pas, les exemples de produits à la durée de vie prétendument raccourcie censés illustrés cette pratique ne manquent pas, sans que la réalité de cette pratique économique ne puisse généralement être démontrée.

L'obsolescence programmée bientôt punie par la loi ? Un amendement prévoit d'ajouter dans le code de la consommation la durée de vie délibérement réduite parmi les éléments constituant une tromperie.

L'obsolescence programmée bientôt punie par la loi ?

L'obsolescence programmée par les fabricants pourra être punie comme une tromperie « sur la durée de vie du produit intentionnellement raccourcie lors de sa conception » prévoit un amendement écologiste voté vendredi 26 septembre dans le projet de loi sur la transition énergétique. Cette durée de vie délibérément réduite pourra donc entraîner une peine de prison de deux ans au plus, ainsi qu'une amende de 300 000 euros, au vu des sanctions prévues pour les autres types de tromperies jusqu'alors inscrits dans le code de la consommation. Obsolescence programmée : vos appareils condamnés à mort ?

Obsolescence programmée : un terme un peu rébarbatif qui pourtant concerne chacun d’entre nous, ou tout du moins nos appareils électriques et électroniques en priorité.

Obsolescence programmée : vos appareils condamnés à mort ?

L’obsolescence programmée : définition L’obsolescence programmée ou planifiée est le processus par lequel un bien devient obsolète pour un utilisateur donné, parce que l’objet en question n’est plus à la mode ou qu’il n’est plus utilisable. En clair, certains produits sont prévus pour ne plus fonctionner ou être passés de mode après un certain temps d’utilisation afin de forcer le consommateur à les remplacer. Cette technique est particulièrement utilisée par les constructeurs d’appareils électroniques (ordinateurs, téléphones, consoles, etc.) et électroménagers. Rapport_op_bdef_2_.pdf.

Deux nouvelles dispositions légales contre l'obsolescence programmée. Décidément les choses bougent sur le front de l’obsolescence programmée.

Deux nouvelles dispositions légales contre l'obsolescence programmée

Après la Commission européenne qui va pouvoir imposer aux industriels un chargeur de téléphone standard en Europe, c’est en France que la loi Hamon vient d’apporter deux nouvelles pierres à la lutte contre le gaspillage. La loi sur la consommation, dite « loi Hamon », publiée le 18 mars 2014, prévoit, entre autres, deux dispositions phares qui faisaient partie de la proposition de loi sur l’obsolescence programmée de Jean-Vincent Placé. La vie gâchée des objets. Alléluia, il est né, le divin objet !

La vie gâchée des objets

Le dernier rejeton d'Apple vient enfin d'être présenté aux fidèles. Non, il ne s'agit pas de l'iPhone 5, cette antiquité d'un mois et demi. Le bébé, c'est l'iPad Mini, la tablette miniature du géant à la pomme. Si chou, si prometteur, si désiré. Il n'est pas seul : ce 23 octobre, iPad 4, nouveaux MacBook Pro, iMac et Mac Mini poussaient aussi leur premier cri. Mais lutter contre quoi au juste ? A LIRE: notre dossier EcoFutur, le magazine de l'économie innovante. L'obsolescence programmée. Hello !

l'obsolescence programmée

Bienvenue sur le blog Madmagz TPE ! Pour recevoir des conseils toute l'année, n'hésite pas à t'abonner à notre compte Twitter. Obsolescence Programmée - concepts, exemples et actualités. L’obsolescence programmée des produits désormais sanctionnée. Prêt à jeter. Il semblerait même que ces 20 dernières années, les fabricants en soient arrivés à réduire de moitié la durée de vie de leurs produits.

Prêt à jeter

Une seule pièce défectueuse suffit à rendre certains appareils totalement inutilisables. Que l’on songe simplement aux batteries intégrées des téléphones portables. Même pour un technicien de formation, réparer ou remplacer ces composantes est devenu impossible. Quoi qu’il en soit, Apple a su trouver un arrangement extrajudiciaire avec ceux qui accusaient les batteries de ses iPhones d’être moins résistantes que celles des autres smartphones. Une petite victoire… Commanditaire de l’étude, le groupe parlementaire des Verts au Bundestag demande que des conséquences soient tirées. En France, une proposition de loi a même été déposée au Sénat. On a beau tourner la chose dans tous les sens, il n’existe à l’heure actuelle aucune preuve tangible de la grande arnaque pratiquée par les fabricants. Une énième théorie du complot ?