background preloader

Chèque Santé

Facebook Twitter

Leader Santé : une expérience pilote de chèques santé dans ses officines - 28/02/2017 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr. Le groupement Leader Santé met en place des chèques santé dans son réseau de 215 officines.

Leader Santé : une expérience pilote de chèques santé dans ses officines - 28/02/2017 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr

Ce dispositif, émis par la société Care Labs, est un mode de paiement dématérialisé qui permet de régler des prestations de santé non remboursées. Cette start-up a noué un partenariat exclusif avec Leader Santé pour mener une expérience pilote dans ses officines pendant un an. Concrètement, la mutuelle d'une entreprise francilienne (dont le nom n'a pas été dévoilé) va allouer, à partir du 1er mars, un crédit en chèques santé de 50 euros par an à ses 800 collaborateurs et leurs familles, soit 5 000 bénéficiaires. Login. Pourquoi, comment encourager la pratique du sport en entreprise ? Le sport en entreprise, c’est bon pour tout le monde.

Pourquoi, comment encourager la pratique du sport en entreprise ?

Un collaborateur sédentaire qui se met à la pratique du sport améliore sa productivité de 6 à 9 %, selon la première étude sur l’impact de l’activité physique et sportive, menée par le cabinet Goodwill Management pour le compte du Medef, du CNOSF (Conseil national olympique et sportif française) et d’AG2R La Mondiale. Productivité : +6 à +9% Présentés en septembre dernier lors des 1ères Assistes européennes sport et entreprise, les résultats de l’étude du cabinet Goodwill management proposent une mesure des bénéfices économiques du sport en entreprise. Elle calcule les gains de productivité qui découlent d’une pratique sportive : un salarié en forme travaille plus vite et est moins absent. Santé mobile: publication imminente du référentiel de la HAS. Contactée par TICpharma, la HAS a indiqué que ce document comprendra "101 bonnes pratiques" visant à "promouvoir l'usage" et à "renforcer la confiance" dans les services de santé mobile.

Santé mobile: publication imminente du référentiel de la HAS

Un "point d'étape" sur ce référentiel a été présenté lors d'une réunion de la commission des pratiques et parcours (CPP) de la HAS en septembre. Le compte-rendu de la réunion, publié le 27 octobre sur le site de la haute autorité, rappelle que le référentiel portera uniquement sur les applications et objets connectés "n'ayant pas de finalité médicale déclarée". "Les dispositif médicaux en sont donc exclus", est-il précisé. Les Français se sensibilisent doucement à l'e-santé.

Les usages e-health restent peu développés dans l'Hexagone mais de plus en plus d'internautes sont prêts à transmettre leurs données médicales et communiquer avec leur médecin en ligne.

Les Français se sensibilisent doucement à l'e-santé

Si les applications santé ont déjà fait leur trou dans les téléphones des Français, d'autres pans de l'e-santé sont encore loin d'avoir conquis la population. Parmi eux, les services de télémédecine (principalement du conseil médical en ligne), les sites de prise de RDV médicaux ou encore le fameux dossier médical partagé. Dans son étude Santé connectée 2016, l'Institut CCM Benchmark (qui appartient au même groupe que le JDN) se penche notamment sur la manière dont les Français perçoivent ces nouveaux services.

Les usages en termes de télémédecine sont encore minimes dans l'Hexagone : seuls 16% des répondants ont déjà transmis des données médicales à leur médecin sur Internet, 10% ont posé une question par mail à leur praticien et 7% ont réclamé une ordonnance en ligne. Les entreprises aiment les services - Analyses comparatives assurances. Développer de nouveaux services pour les entreprises.

Les entreprises aiment les services - Analyses comparatives assurances

Peu ou prou, tous les spécialistes de la collective santé ont cette stratégie en tête. Reste à connaître l’appétence des professionnels pour ces offres. Les acteurs de la complémentaires sont-ils légitimes pour aller sur des terrains, parfois éloignés du remboursement des frais de soins, leur cœur de métier? Et si oui, sur quels types de services sont-ils attendus ? Autant de questions que ce premier baromètre L’Argus de l’assurance – Psya – April a souhaité posé aux entreprises.

[Exclu] Pharmasimple lève 1 million d’euros et part en croisade contre les laboratoires pharmaceutiques. Pharmasimple, le pure player de la parapharmacie, malgré son nom, se trouve sur un marché compliqué.

[Exclu] Pharmasimple lève 1 million d’euros et part en croisade contre les laboratoires pharmaceutiques

D'abord magasin vendant des médicaments de la pharmacie générale, la société belge décide en 2013 de se concentrer sur la parapharmacie (cosmétiques, dermocosmétique, compléments alimentaires). En cause «la rentrabilité du médicament». Avec cette offre, l'acteur belge a à nouveau convaincu ses investisseurs français (News Invest et Sopromec Participations) de réinvestir 1 million d'euros. «La forte récurrence (de certains produits ndlr) permet d'éviter le cash burn», explique Pharmasimple qui a recourt à une technologie de «gestion Big data» pour évaluer ces récurrences.

Santé Archives - Regards Connectés. Umanlife : votre nouveau carnet de santé connecté. A la rencontre d’Alexandre Plé et de Umanlife. Régulièrement, je vous propose de partir à la rencontre d’un acteur du digital santé en France.

A la rencontre d’Alexandre Plé et de Umanlife

Ce mois-ci, partons à la rencontre d’Alexandre Plé, fondateur de Umanlife, tableau de bord santé en ligne. La société CARE LABS recrute et propose des job et offres d'emploi via MediaRH.com. Mediarh.com : Qu’est- ce qui caractérise votre entreprise ?

La société CARE LABS recrute et propose des job et offres d'emploi via MediaRH.com.

Vincent Daffourd : CARE LABS développe des solutions monétiques sur-mesure pour le secteur de la santé et des services e-santé innovants.Titres prépayés, solution de tiers payant, services de paiement et solutions métiers pour les Organismes Complémentaire d’Assurance Maladie, les collectivités et les entreprises.CARE LABS conçoit, déploie et gère pour les complémentaires santé, les entreprises et les collectivités des plateformes de paiement et des services dédiés à la santé. Acteur de l’innovation sociale, CARE LABS émet Chèque Santé®, 1er titre de paiement prépayé réservé au financement des prestations et produits de prévention santé et véritable compte personnel de santé entièrement dématérialisé.Outil de management social innovant, Chèque Santé® facilite l’accès à la santé pour tous.

A quel besoin répond votre recrutement ? Quels sont les postes à pourvoir ? KelDoc, nouvelle prise du mutualiste MNH qui poursuit son shopping dans l’e-santé. Après le rachat annoncé la même semaine du groupe de média et services Hospimedia, le mutualiste MNH s'empare du site KelDoc, spécialisé dans la prise de rendez-vous en ligne chez le médecin.

KelDoc, nouvelle prise du mutualiste MNH qui poursuit son shopping dans l’e-santé

Le montant de l'acquisition réalisée par la Mutuelle Nationale des Hospitaliers fondée en 1960 n'est pas divulgué. «Les actionnaires d'origine réalisent un fort retour sur investissement», précise seulement sur son site Ader Finance, société de conseils financiers dans la tech qui a accompagné KelDoc. Les beaux jours des pharmaciens sont devant eux, Le Cercle. Que le monopole de la délivrance des médicaments soit remis en cause, que le numerus clausus s’évapore ou que de nouveaux acteurs débarquent sur le marché de la distribution du médicament – qu’ils soient supermarchés ou e-commerçants -, tout cela ne sont que des bonnes nouvelles pour les pharmaciens !

Les beaux jours des pharmaciens sont devant eux, Le Cercle

En effet ces derniers acteurs du commerce de proximité vont pouvoir enfin se concentrer sur leur coeur de métier : le service d’un professionnel de santé. Avec leurs trois atouts que sont : la crédibilité, l’expérience et la proximité, les pharmaciens d’officine ont pour eux tous les ingrédients qui les rendent indispensables. Nous savons depuis longtemps que la valeur ajoutée du pharmacien ne se trouve pas dans la délivrance de boites, et s’il en a pourtant tristement fait son métier il est grand temps de revenir à une véritable offre de différenciation.

Les patients se disent prêts à payer. Sportus Politicus #4 - Le sport est-il l'avenir de la santé ? - L'Observatoire du sport business. Sportus Politicus #4- Le sport est-il l'avenir... par Sportetcitoyennete Le sport comme outil au service de la santé ? On dit souvent que le sport c’est la santé, mais qu’en est-il réellement ? Alors que notre société se modernise à grand renfort d’outils et d’innovations techniques et technologiques, menant peu à peu à l’augmentation de la sédentarité des français, quel est le rapport des Français au sport ? Alors que les études liant activité physique et santé se multiplient, à l’instar de la récente étude européenne PASS qui démontre l’impact positif de la pratique d’une activité physique régulière sur notre santé, la situation n’a jamais aussi paradoxale ; les acteurs du sport se multiplient mais les pratiquants, eux, boudent les terrains. Si les adeptes du running n’ont jamais été aussi nombreux, comment expliquer que l’inactivité physique soit devenue en quelques années une question de santé publique en France comme en Europe.

Dans le monde, un adulte sur 10 est obèse. Vive le sport en entreprise ! Les employeurs cherchent à améliorer les conditions de travail de leurs salariés à la fois pour augmenter leur productivité mais aussi pour attirer et garder les talents. Le sport, bien qu’en retard en France, prend de plus en plus de place dans cette stratégie. C’est maintenant une vérité pour tous. le sport, avec un objectif de remise en forme, est bon pour la santé. L’activité physique permet l’élimination de toxines, l’amélioration des capacités cardio-vasculaires et participe à la prévention de certaines pathologies. Le mal de dos peut être prévenu ou atténué par des exercices de renforcement et d’étirements ciblés. #PortraitDeStartuper – Care Labs – Vincent Daffourd #Startup #Entreprenariat @vincentdaffourd @care_labs - Sébastien Bourguignon. Comment décririez-vous votre entreprise ? CARE LABS conçoit, déploie et gère pour les complémentaires santé, les entreprises et les collectivités, des plateformes de paiement et de tiers payant dématérialisé adossées à un écosystème de services e-santé.

Acteur de l’innovation sociale, CARE LABS est notamment l’inventeur de Chèque Santé®, 1 er titre de paiement réservé au financement des prestations et produits de santé et prévention. Outil de management social innovant, Chèque Santé® facilite l’accès à la santé pour tous. A ce jour plus de 100 millions d’euros de flux sont confiés à CARE LABS par ses clients et concernent près de 500 000 bénéficiaires. Pourquoi ce choix de produit / service ? Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? Les Echos Études Les programmes de prévention santé en entreprise en France, nouvelle réalité ou effet de mode ? Au cours de l’année 2015, quelques acteurs leaders de la complémentaire santé ont massivement communiqué sur leurs nouvelles offres de services déployées dans le cadre de programmes de prévention santé destinés aux salariés. Ces offres relèvent-elles d’une démarche de communication ou répondent-elles à une nouvelle réalité dont on mesurera l’impact réel en 2017, lorsque l’on pourra dresser un premier bilan de l’ANI ?

Aucun observateur attentif du marché de la complémentaire santé n’a pu ignorer en 2015 la campagne de Malakoff Médéric, « L’entreprise, territoire de santé », ni celle d’Harmonie Mutuelle, « La santé gagne l’entreprise ». Sans parler des initiatives d’AXA (Santé Sens) et d’Apicil (Ambition Santé). Car derrière cette bataille de communication entre ces acteurs se cachent plusieurs enjeux majeurs. Les "UBER" de la Santé sont déjà là: ils s'appellent "OSCAR", "PAGER", "CROWDMED", etc. [WATF]* #05. Tous médecins ? Le patient, acteur de son parcours santé Portées par des acteurs avec des moyens financiers démesurés comme Google, Amazon ou encore Apple, les innovations dans la santé se sont multipliées ces dernières décennies.

Les technologies sont devenues plus rapides, miniatures, moins chères et plus efficaces : un développement fulgurant pour une « médecine exponentielle ». La santé connectée regroupe l’e-santé (Internet) mais aussi la m-santé (mobile) ainsi que la télémédecine (à distance) et le quantified-self (auto-mesure). Alors qu’il existe déjà près de 100 000 apps dédiées, BCC Research prédit que le marché de la santé connectée devrait peser 30 Mds de $ d’ici 2018. La santé connectée, c’est l’empowerment du patient, qui devient « patron » de sa propre santé.

"Pourquoi pas imaginer, demain, un médecin prescrivant une app à son patient ? " Non content d’être l’acteur de son propre parcours santé, l’individu aura à cœur de s’impliquer. La guerre des start-up qui gèrent les RDV chez le médecin - 26 février 2014. Et si, grâce à Internet, vous inscriviez-vous même vos rendez-vous chez le médecin directement sur son agenda ? C'est une possibilité qu'offrent plusieurs applications et start-up. La prévention, pilier de la santé et du bien-être au travail. Le sport en entreprise, un pari gagnant. Maif investit 3 M€ dans la start-up Cozy Cloud. « Si une start-up doit nous disrupter, je préfère être son partenaire que de l’avoir en frontal », explique Pascal Demurger, directeur général de Maif à l’occasion des Digitech qui s’achèvent ce 10 juin 2016 au siège social du groupe. Cet événement qui scénarise auprès des 3600 collaborateurs niortais les nombreuses transformations digitales en cours (drones, imprimante 3D, nouvelles offres comme Nestor,…) est l’occasion pour Maif d’annoncer une nouvelle prise de participation dans une start-up.

Son nom : Cozy Cloud. Montant de l’investissement : 3 M€. « Maîtriser la donnée personnelle devient central », explique son fondateur Benjamin André. Qualité de vie au travail : l’entreprise n’est pas seule responsable. Psya, cabinet spécialisé dans la prévention et la gestion des risques psychosociaux, a organisé le 26 mai à Paris un colloque sur le sujet réunissant spécialistes et professionnels des ressources humaines.

Employeurs du BTP, où en êtes-vous en matière de sécurité ? - Emploi / Formation. Le taux de fréquence des accidents du travail continue d’augmenter, et trop d’employeurs, aujourd’hui encore, n’appréhendent pas la prévention comme une priorité pour chacun dans l’entreprise. Face à ces constats, le cabinet Master et le cabinet d’avocats Ledoux et associés lancent un outil interactif en ligne, pour permettre aux employeurs de se tester sur le sujet, et d’identifier les premières mesures à prendre. Carte-de-paiement-dediee-aux-frais-de-sante-une-alternative-au-tiers-payant-tribune.107733#xtor=EPR-2&email=v.daffourd@chequesante.

Ouvrir les yeux sur les addictions. Quand la Santé devient un facteur de Compétitivité ! : l’exemple Canadien. Matthieu Poirot (Midori Consulting) : « Le présentéisme coûterait en France entre 13,8 et 25,1 milliards d'euros » Interview du fondateur et dirigeant du cabinet Midori Consulting. E-santé: les patients sont prêts à sauter le pas. Les patients d'aujourd'hui sont de mieux en mieux informés concernant leur dossier médical partagé (DMP). Ils sont en effet 65% à estimer connaître la nature des informations accessibles par ce biais-là en 2016, ils n'étaient que 39% en 2014, selon l'étude Accenture 2016 Consumer Survey on Patient Engagement qui a intérrogé plus de 7 000 «consommateurs» dans sept pays. Le DMP est deux fois plus utilisé aux États-Unis, et par les seniors D'après l'étude, les patients qui se connectent à leur dossier médical en ligne le font avant tout pour se tenir informés (à 41%).

Mais ils ne sont que 6% à utiliser cet outil pour prendre des décisions concernant leur santé. Ils sont 41% à estimer qu'il est utile d’avoir accès à leurs résultats d’analyse en ligne, et 24% d’avoir accès aux ordonnances de leur médecin. Mieux comprendre le « chèque santé ». Santé au travail : les troubles musculo-squelettiques coûtent 1 milliard par an. Doctolib, le service de prise de rendez-vous médical en trois clics. Paywall mobile. Journée mondiale de la Sécurité et de la santé au travail: la contribution de Malakoff Médéric.

L'étude santé du jour: une personne sur cinq pourrait être obèse en 2025. Diabète, hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires ou articulaires... l'obésité fait des ravages sur la santé. Provence Sport & Lifestyle : Une initiative saluée par le secrétaire. "L’uberisation de la santé, une fatalité ?" Qualité de vie au travail : les entreprises doivent passer d'urgence à la pratique (bilan cabinet expert) Le coût réel du stress des employés pour une entreprise. Les complémentaires santé n'assurent pas tant que ça. Prévention du stress au travail: la France reste "très mauvais élève" (médecin) Ouvrir les yeux sur les addictions. Sport et bien-être : un label lancé à Marseille en direction du monde de. Baromètre PagesJaunes. "La santé en entreprise est l’affaire de tous !" selon Christophe Lorieux, président de Santech. Généralisation complémentaire santé : les détails du versement santé pour les contrats courts.

Les absences pour raison de santé augmentent dans les collectivités. Les absences pour raison de santé augmentent dans les collectivités. L'heure est au management bienveillant. Cheqsante tract militant. Santé des étudiants : des comportements qui révèlent un mal-être. Les employés en ont plein le dos - Manager Attitude. Vendre des produits, c'est fini, il faut penser abonnements. Deux réflexions sur le baromètre Malakoff-Médéric Santé et Bien-être des salariés, Performance des entreprises. Après le ticket resto, le chèque santé s'impose en entreprise. Chèque Santé – Chèque Santé, premier titre prépayé dédié aux prestations de santé. La santé connectée doit venir au chevet de la santé publique.