background preloader

Outils d'aide à la décision

Facebook Twitter

Arbre de décision. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arbre de décision

Introduction[modifier | modifier le code] Dans les domaines de l'aide à la décision (informatique décisionnelle et entrepôt de données) et de l'exploration de données, certains algorithmes produisent des arbres de décision, utilisés pour répartir une population d'individus (de clients par exemple) en groupes homogènes, selon un ensemble de variables discriminantes (l'âge, la catégorie socio-professionnelle, …) en fonction d'un objectif fixé et connu (chiffres d'affaires, réponse à un mailing, …).

À ce titre, cette technique fait partie des méthodes d’apprentissage supervisé. Il s’agit de prédire avec le plus de précision possible les valeurs prises par la variable à prédire (objectif, variable cible, variable d’intérêt, attribut classe, variable de sortie, …) à partir d’un ensemble de descripteurs (variables prédictives, variables discriminantes, variables d'entrées, …). lisibilité du modèle de prédiction, l’arbre de décision, fourni. Visual Understanding Environment. Sipina - Arbres de décision. Tutoriel_arbre_revue_modulad_33.pdf (Objet application/pdf) Outil d'aide à la décision.

Les Jeudi d'Emilie - ExpertinBox.com. Chaine de Christian HOHMANN. Fiches méthodes des outils (p.79) Cinq pourquoi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cinq pourquoi

Les cinq pourquoi est la base d'une méthode de résolution de problèmes proposée dans un grand nombre de systèmes de qualité. Il s'agit de poser la question pertinente commençant par un pourquoi afin de trouver la source, la cause principale de la défaillance. Cette méthode de travail est surtout faite pour trouver la cause principale du problème rencontré. Avec cinq questions commençant par « pourquoi », on essaie de trouver les raisons les plus importantes ayant provoqué la défaillance pour aboutir à la cause principale. Premier exemple[modifier | modifier le code] Ma voiture ne démarre pas (le problème) Pourquoi ? Deuxième exemple[modifier | modifier le code] Mes dépenses sont plus élevées que prévues (le problème) Pourquoi ? Pourquoi ce problème est-il apparu ? Voir aussi[modifier | modifier le code] QQOQCCP (5W/2H) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

QQOQCCP (5W/2H)

QQOQCCP, pour « Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Ce concept est notamment utilisé en journalisme. La méthode des cinq W oblige le journaliste à une hiérarchisation de l'information sous la forme de la description d'un événement. Origine et histoire[modifier | modifier le code] Du latin : « Quis, Quid, Ubi, Quibus auxiliis, Cur, Quomodo, Quando » qui sont les 7 questions qui définissent les « circonstances » d'une situation (en latin : « circum-stare » désigne « ce qui se tient autour de »).

Les « circonstances » définies par le rhéteur grec Hermagoras de Temnos et transmises par saint Augustin : Quis, quid, quando, ubi, cur, quem ad modum, quibus adminiculis.[3]. Tableau Kanban. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tableau Kanban

Un kanban (カンバン ou 看板, terme japonais signifiant « enseigne, panneau »[1]?) Est une simple fiche cartonnée que l'on fixe sur les bacs ou les conteneurs de pièces dans une ligne d'assemblage ou une zone de stockage. Principe[modifier | modifier le code] Le Kanban est un mécanisme permettant d'asservir la production ou l'approvisionnement d'un composant à la consommation qui en est faite. Le support de l'ordre de reconstitution est une étiquette accrochée à chaque lot qui est produit ou approvisionné.

Le nombre de kanban en circulation doit être limité pour éviter la constitution d'en-cours trop importants. Le système Kanban fonctionne entre les postes de production aval et amont : L'opérateur aval entame un conteneur. Tableau kanban. Méthode PDCA - Roue de Deming. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Méthode PDCA - Roue de Deming

La roue de Deming (de l'anglais Deming wheel) est une illustration de la méthode de gestion de la qualité dite PDCA (Plan-Do-Check-Act), ou encore PDSA (Plan-Do-Study-Act). Son nom vient du statisticien William Edwards Deming. Ce dernier n'a pas inventé le principe du PDCA (la paternité en revient à Walter A. Shewhart), mais il l'a popularisé dans les années 1950 en présentant cet outil (sous le nom de cycle de Shewhart, the Shewhart cycle) au Nippon Keidanren, l'organisation patronale japonaise. Enjeux de la roue de Deming[modifier | modifier le code] La roue de Deming est un moyen mnémotechnique permettant de repérer avec simplicité les étapes à suivre pour améliorer la qualité dans une organisation. Il ne faut pas faire comme ce vice-président d'une société d'ingénierie qui pensait que le sigle PDCA signifiait Please Don't Change Anything (« Prière De ne Changer Aucune chose »)[1].

Diagramme d'Ishikawa (causes et effets) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Diagramme d'Ishikawa (causes et effets)

Le Diagramme de causes et effets, ou diagramme d'Ishikawa, ou diagramme en arêtes de poisson ou encore 5M, est un outil développé par Kaoru Ishikawa en 1962[1] et servant dans la gestion de la qualité. Description et fonctions[modifier | modifier le code] Ce diagramme représente de façon graphique les causes aboutissant à un effet. Diagramme de Pareto (80/20) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Diagramme de Pareto (80/20)

Pour les articles homonymes, voir Pareto. Diagramme de Pareto sur les causes des retards au travail (les données sont hypothétiques) Le diagramme de Pareto est un graphique représentant l'importance de différentes causes sur un phénomène. Ce diagramme permet de mettre en évidence les causes les plus importantes sur le nombre total d'effet et ainsi de prendre des mesures ciblées pour améliorer une situation.