background preloader

Nucléaire

Facebook Twitter

Nucléaire Français => 60 ans de mensonges d’état. Radioactive Water From Fukushima Is Systematically Poisoning The Entire Pacific Ocean. Right now, a massive amount of highly radioactive water is escaping into the Pacific Ocean from the ruins of the destroyed Fukushima nuclear facility in Japan.

Radioactive Water From Fukushima Is Systematically Poisoning The Entire Pacific Ocean

This has been going on all day, every day for more than two years. The enormous amounts of tritium, cesium and strontium that are being released are being carried by wind, rain and ocean currents all over the northern Hemisphere. And of course the west coast of the United States is being hit particularly hard. When you drink water or eat seafood that has been contaminated with these radioactive particles, they can stick around for a very long time. Over the coming years, this ongoing disaster could potentially affect the health of millions upon millions of people living in the northern hemisphere, and the sad thing is that a lot of those people will never even know the true cause of their health problems.

The amount of water that we are talking about is absolutely enormous. Quel âge a la centrale nucléaire la plus proche de chez vous ? Selon le Journal du Dimanche, l’Etat veut allonger de quarante à cinquante ans la durée d’exploitation des 58 réacteurs des 19 centrales du pays.

Quel âge a la centrale nucléaire la plus proche de chez vous ?

La décision pourrait être annoncée le 15 novembre prochain. Fuite de 300 tonnes d'eau radioactive à Fukushima. Nouvel incident à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, au Japon.

Fuite de 300 tonnes d'eau radioactive à Fukushima

Quelque 300 tonnes d'eau fortement radioactive ont fui de l'un des réservoirs de stockage de l'établissement, a annoncé le groupe Tepco, opérateur de la centrale, mardi 20 août. Yuhei Sato, gouverneur de la préfecture de Fukushima, a évoqué une "urgence nationale". Il a annoncé que les autorités locales surveilleraient la situation et convoqué une réunion extraordinaire de responsables de la région. Des mesures pourraient être prises, a-t-il précisé, alors que la fuite est toujours en cours. Le problème est effectivement grave. L'opérateur a précisé que la fuite n'avait pas de rapport avec une série d'incidents semblables, rapportés au cours des dernières semaines.

Tepco est conforté par l'autorité de régulation nucléaire japonaise. Retrouvez cet article sur Francetv info. Des centaines de victimes de Fukushima attaquent Tepco en justice. Des centaines de victimes de l’accident nucléaire de Fukushima ont saisi la justice japonaise lundi pour exiger de Tepco, la société exploitante de la centrale gravement endommagée par le tsunami du 11 mars 2011, qu’elle accélère les travaux de décontamination.

Des centaines de victimes de Fukushima attaquent Tepco en justice

Environ 800 personnes ont décidé de se joindre à cette action collective («class action») intentée le jour même du deuxième anniversaire du séisme et du tsunami géant qui ont ravagé le nord-est du Japon, et provoqué la pire crise nucléaire depuis celle de Tchernobyl en 1986. Un incident à la centrale nucléaire de Golfech caché pendant trois semaines. Partager La centrale nucléaire de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne, a été victime d'un incident de niveau 1 sur une échelle qui en compte sept.

Un incident à la centrale nucléaire de Golfech caché pendant trois semaines

Il est survenu le 19 janvier, mais il n'a été rapporté par EDF, propriétaire du site, que le mercredi 7 février. "Le 19 janvier 2013, lors d'une intervention de maintenance, les équipes de la centrale ont constaté un mauvais réglage sur un des quatre robinets du système d'évacuation de vapeur vers l'extérieur, entraînant son indisponibilité", précise le groupe. Le réglage du robinet a été rectifié, ajoute EDF qui affirme que l'incident n'a eu "aucune conséquence sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel et l'environnement". EDF précise également que l'incident a fait l'objet d'une déclaration mercredi auprès de l'Autorité de sûreté nucléaire.

Hausse des ventes d’Areva malgré des décalages et une provision. Des activistes de Greenpeace en plein stress test des centrales nucléaires suédoises. Plus de 70 activistes de Greenpeace Suède sont passés à l’action ce matin, dans deux centrales nucléaires suédoises.

Des activistes de Greenpeace en plein stress test des centrales nucléaires suédoises

La dangereuse imposture nucléaire. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Jacques Delfour, professeur de philosophie en CPGE, ancien élève de l'ENS de Saint-Cloud L'information commence à émerger : dans la centrale nucléaire de Fukushima, la piscine du réacteur 4, remplie de centaines de tonnes de combustible très radioactif, perchée à 30 mètres, au-dessus d'un bâtiment en ruine, munie d'un circuit de refroidissement de fortune, menace l'humanité d'une catastrophe pire encore que celle de Tchernobyl.

La dangereuse imposture nucléaire

Une catastrophe qui s'ajoute à celle de mars 2011 à Fukushima : 3 réacteurs percés qui déversent leur contenu mortel dans l'air, dans l'océan et dans la terre. Les ingénieurs du nucléaire ne savent pas quoi faire face à tous ces problèmes. Ils ont déclamé que la sécurité, dans le nucléaire, était, est et sera totale, que, lorsqu'une catastrophe majeure a lieu, personne n'a de solution à proposer. Telle est l'effroyable vérité que révèle Fukushima. FUKUSHIMA : ça ne cessera donc jamais, ni les accidents, ni la dissimulation. Une grande structure métallique s’est effondrée samedi 22 Septembre dans la piscine du combustible nucléaire usé de la troisième unité à la centrale nucléaire japonaise Fukushima N°1 1, heureusement, aucun employé de la centrale n’a été blessé.

FUKUSHIMA : ça ne cessera donc jamais, ni les accidents, ni la dissimulation.

L’incident s’est produit lorsque les employés de l’entreprise soulevaient les débris de ciment de la piscine avec une grue. La flèche de l’engin a heurté une structure métallique d’une longueur de plus de 7 mètres et pesant 470 kg, qui se trouvait au bord de la piscine, et elle est tombée. Cet incident démontre s’il en était besoin les risques que représente cette centrale nucléaire sinistrée. Quels sont les risques ? Une piscine de refroidissement "normale" Sondage BVA - Le nucléaire n'a pas d'avenir, les gaz de schiste non plus. 13/09/2012 | commentaire(s) --> Energie Consommation. Nucléaire. Actions. Infos Revue de presse CRIIRAD CRMS (3).pdf (Objet application/pdf) 2012 - La face cachée du nucléaire français. Depuis 40 ans, le développement du nucléaire est justifié au nom de « l’indépendance énergétique » de notre pays.

2012 - La face cachée du nucléaire français

Pourtant, avant même la fermeture de la dernière mine d’uranium française, en 2001, le combustible nécessaire aux centrales françaises était importé en grande partie. Il l’est maintenant en totalité. Si les sources d’approvisionnement se sont diversifiées, le sous-sol africain a été historiquement, et reste encore aujourd’hui indispensable au fonctionnement de notre parc électronucléaire. Comment peut-on alors parler d’indépendance énergétique ? C’est simple, il suffit à nos dirigeants de considérer que le sous-sol des anciennes colonies françaises continue d’appartenir à l’ex-métropole, ou de payer l’uranium à un prix tellement dérisoire qu’il en devient négligeable. Nuages radio. Nucléaire FR. Sale. Fukushima. Révélation Fukushima: c'était un méga attentat !

Fukushima, une population sacrifiée. Japon : La météo à la sauce “Fukushima” 36% des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales. Des papillons mutants autour de Fukushima. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Pons (Tokyo, correspondant) Ailes atrophiées, courbées ou en surnombre.

Des papillons mutants autour de Fukushima

Antennes difformes. Yeux bosselés. Couleur altérée. Eclosions avortées. Fukushima : et si le pire était à venir ? C'est une petite piscine - et un désastre planétaire en puissance. Un cube en béton de onze mètres de profondeur, rempli d'eau et bourré de combustibles nucléaires usagés : 264 tonnes de barres très radioactives ! Depuis un an et demi, ce bassin dit de "désactivation" repose à trente mètres du sol sur le bâtiment ébranlé du réacteur numéro 4 de la centrale de Fukushima-Daiichi. Il n'est plus protégé ni par un toit solide ni par des murs, mais par une simple bâche de plastique blanche.

Ce scénario d'apocalypse obsède la plupart des chercheurs Les risques d'une telle situation sont incommensurables. Sensationnalisme ? Fukushima: les piscines de combustible font trembler les experts. C'est surtout la fameuse piscine du réacteur 4 qui inquiète. Située en hauteur, elle contient de nombreux assemblages combustibles radioactifs protégés par l'eau. Malgré qu'elle ait été renforcée, les craintes sont vives qu'un nouveau séisme violent la fasse s'écrouler. Dans ce cas, quelles seraient les conséquences ?

Les scénarios les plus apocalyptiques, sinon carrément fantaisistes, sont parfois diffusés sur Internet. Fukushima : la catastrophe continue. Avec le temps, puisqu’on n’en parle presque plus, on pourrait penser que la crise nucléaire est terminée. Oui, la crise spectaculaire, avec ses explosions, ses émanations gigantesques, ses déplacements de population, est terminée. Mais la crise nucléaire est maintenant permanente au Japon. Difficile de faire une synthèse. Car cette catastrophe n’aura sans doute pas de fin. Radioactivité record sur un poisson pêché près de Fukushima. Nucléaire : l'Espagne fermera la doyenne de ces centrales en juillet 2013. Déchets : le cauchemar du nucléaire. Plus d'un million de mètres cubes de déchets nucléaires stockés en France. Nucléaire / Nuclear : Uranium Le scandale de la France contaminée.

TCHERNOBYL : UNE HISTOIRE NATURELLE. France-Début d'incendie chimique à la centrale de Fessenheim. STRASBOURG, 5 septembre (Reuters) - Un début d'incendie de nature chimique s'est produit mercredi après-midi à la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), faisant plusieurs blessés, a-t-on appris auprès des pompiers qui n'étaient pas en mesure de préciser l'état des victimes. La préfecture du Haut-Rhin a confirmé l'acccident.