background preloader

Google

Facebook Twitter

Jcchemin sur Twitter : "@Korben Disruptif ? Sérieusement ? :D #Qwant @qwantcom #GoogleMontreSonQ... Google backlash: Prism leaves red ink. Microsoft lance un blind test pour comparer Bing et Google. Microsoft fait d'une pierre deux coups.

Microsoft lance un blind test pour comparer Bing et Google

La firme de Redmond vient de lancer aux Etats-Unis une campagne publicitaire originale pour son moteur de recherche Bing, qui lui permettra aussi de mieux identifier où sont les faiblesses de son service par rapport à celui offert par Google. Le site Bing it on lancé par Microsoft propose de comparer sur un ring virtuel les résultats de Google et de Bing, pour n'importe quelle recherche, et de dire quels résultats apparaissent les plus pertinents. Le nom du moteur affiché à gauche et à droite est masqué, pour s'assurer que l'utilisateur répond sans être influencé par ses idées pré-conçues. L'affichage des résultats est calqué le plus possible sur celui de Google, pour ne pas que le "look & feel" des résultats puissent également influencer l'utilisateur.

De même, toutes les publicités sont retirées. Enfin, les liens sont tous remplacés, et ne peuvent pas être cliqués.

Internetactu

Comment hacker google. Vtt @ Bing vs. Google. The Googlization of Everything. Google tremble t'il? Cela fait longtemps que je ne poste plus ou peu, la raison essentielle était la fin de l'intérêt que je pouvais trouver au web 2.0.

Google tremble t'il?

La chose était entendue, Google avait gagné, n'en parlons plus. Le modèle était clair, le web as a plaform... Un pc léger (facon Netbooks) ou même un Iphone, et les données et les applications stockées en clouds. Cette Vision est évidemment simplificatrice et réductrice, mais c'est un modèle qui permet de structurer la réflexion (J'oublie en faisant cela tous les acteurs plus petits qui par petites touches arrivent depuis des années à faire tourner leur activité (pour prendre des français, wikio - qui vient d'atteindre l'équilibre-, Netvibes...). ) Google brûlera-t-il comme Alexandrie ? : L'Hérétique - Démo. On le sait désormais, Gmail a été victime d'une gigantesque panne à cause d'un serveur européen saturé par un nouvel algorythme.

Il se trouve que j'ai failli écrire un billet il y a une bonne dizaine de jours après la lecture d'un article qui mettait en garde contre les dangers de la centralisation sur Internet. Pourquoi la destruction par le feu de la Grande bibliothèque d'Alexandrie fut-elle une catastrophe ? Parce qu'elle centralisait en un seul lieu une somme monumentale de connaissances ! Peu importe, in fine, que ce fut la guerre civile entre César et Pompée, le christianisme naissant ou la conquête arabe qui en vinrent à bout, le fait est qu'il n'en resta absolument aucune trace. Aucune. The Anti-Google Search Engine Index – The New Media Journal.us.

"Our liberty depends on the freedom of the press, and that cannot be limited without being lost.

The Anti-Google Search Engine Index – The New Media Journal.us

" -- Thomas Jefferson "I believe that all entities, whether government or free-market, need to protect the sanctity of free speech. This is a basic civic responsibility. Those who do not are cowards. Sadly, we live in an era where civic responsibility is disposable, considered a burden instead of a privilege. " -- Frank Salvato, publisher of The New Media Journal They banned The New Media Journal. The unofficial google shell. Goosh goosh.org 0.5.0-beta #1 Mon, 23 Jun 08 12:32:53 UTC, Google/Ajax.

the unofficial google shell.

Le torchon brûle-t-il entre Mozilla et Google ? – Philippe Scoff. Cet article a été publié il y a 4 ans 1 mois 19 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour.

Le torchon brûle-t-il entre Mozilla et Google ? – Philippe Scoff

Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Nous avons assisté à un petit échange acide entre Asa Dotzler Directeur de la communauté des développeurs Mozilla et Eric Schmidt le CEO de Google. Le sujet de cette discorde est une phrase assez malheureuse de Schmidt au cours d’une interview sur CNBC au sujet du droit à la vie privée sur Internet : Google Will Eat Itself. A propos de notre vie en ligne. Google et Facebook dans le collimateur du public. (Ca va sans dire, mais ça va mieux en le disant : comme indiqué en bas de chaque page de ce blog, ce que j'exprime ici n'est que mon opinion personnelle et ne saurait aucunement être attribué à mon employeur.[1])) Ca fait plusieurs semaines que je pressens que le vent tourne pour les deux géants des services en lignes gratuits que sont Google et Facebook.

Google et Facebook dans le collimateur du public

Dans ma lecture matinale, j'ai trouvé ces quelques articles : Il semblerait bien que les utilisateurs de ces services commencent à comprendre comment sont financés services d'apparence gratuite, à savoir grâce au profilage de chacun et à sa monétisation par publicité ciblée (un article est à venir sur le Standblog sur ce sujet). Alors que l'opinion publique semble se réveiller sur ce sujet, on voit les dirigeants de ces sociétés se prendre les pieds dans le tapis. Nous avons décidé que ça serait la norme sociale (de publier ses informations personnelles) et avons décidé de l'intégrer.