background preloader

Crise de la dette privée (subprimes 2008)

Facebook Twitter

Foreclosed Americans find way back to homeownership. Mais qui sont donc ces économistes. The dangers of De-Occupy Your House. I agree wholeheartedly with Jim Surowiecki’s sentiments this week about strategic default and the way in which it’s entirely rational for homeowners to walk away from their underwater mortgages.

The dangers of De-Occupy Your House

But I think he soft-pedals the consequences of what he calls “a De-Occupy Your House movement”: Of course, many borrowers made bad decisions and acted irresponsibly. Bloomberg dévoile des milliers de milliards d'aide US aux banques. Yes, the banks are to blame. Daniel Davies’s effort to become the most popular man in Britain has, apparently, not developed to his advantage, to quote the Emperor Hirohito.

Yes, the banks are to blame

It struck me that there are two opposed explanations for the unusual toxicity of the comments thread that ensued, and they tell us quite a lot about the Great Bubble and the Great Recession that followed. The first would be Daniel’s explanation. Look at them! It took only six comments for someone to analogise him to a soldier whose commander pays him in whiskey and cigarettes to cut the ears off prisoners, and sixty-five for someone to compare him to one of the anonymous organisers of the Holocaust.

We got to Josef Stalin by comment 115 and to Megan McArdle by 108. Radar 3 décembre 2008 : Monétisation de la dette, ou la transgression du tabou de l’argent. Entre 2000 et 2008, l’endettement global a doublé, passant de 58% a 120% du PIB mondial.

Radar 3 décembre 2008 : Monétisation de la dette, ou la transgression du tabou de l’argent

Sur ces 60 000 milliards de dollars, quel est le pourcentage des créances qui, devenues douteuses ou irrécouvrables, sera détruit par le processus de liquidation ? Chacun se forgera une opinion sur l’évaluation de la quantité vraisemblable de dette et du coût du service de celle-ci que l’économie réelle peut raisonnablement supporter. De cette réponse dépendra l’ampleur de la récession - voire de la dépression - que nous allons subir. Obama Seeks Holy Grail of Housing, Proverbial Free Lunch, Gain With No Pain; It's Another Bank Bailout in Disguise. President Obama is in Fantasyland or in some alternate universe.

Obama Seeks Holy Grail of Housing, Proverbial Free Lunch, Gain With No Pain; It's Another Bank Bailout in Disguise

He wants to strengthen the housing market provided. Wall Street Aristocracy Got $1.2 Trillion From Fed. Citigroup Inc.

Wall Street Aristocracy Got $1.2 Trillion From Fed

(C) and Bank of America Corp. Crise: l'occasion ratée de 2008. Faillite bancaire : le droit européen est prêt à faire face mais les financements seront ils là ? Voici résumé le texte d’une conférence tenue à Paris en 2003.

Faillite bancaire : le droit européen est prêt à faire face mais les financements seront ils là ?

Après une très longue introduction permettant de replacer les questions de droit dans leur contexte économique et politique, l’auteur présente de manière plus ramassée les principales innovations de la directive relative à l’assainissement et à la liquidation d’un établissement de crédit (DALEC). Pour traiter le sujet qui m’a été proposé, j’aurais aimé avoir le temps de vous raconter une histoire, voire des histoires… Comme dans une bonne saga de John Le Carré, j’aurais voulu vous raconter comment la C.I.A. utilisait la B.C.C.I. pour financer des groupes militaires en Amérique du Sud, tout en fermant les yeux sur les pratiques douteuses de blanchiment planétaire mises au point par cette banque. Mais, je ne peux décemment pas vous raconter des histoires lorsque je lis le titre de mon sujet « Les apports des nouvelles règles spécifiques sur les faillites des établissements de crédit ».

La crise des subprimes de 2008 « gidmoz. Real Housing Prices 1991-2010 — VisualizingEconomics. Www.rue89.com/files/subprimesRue89.pdf. Le Blog d'Olivier Berruyer sur la Crise. Mapping the US Housing Bubble: 2000-2010 — VisualizingEconomics. LA RÉGLEMENTATION FINANCIÈRE PERMETTRA-T-ELLE DE CHANGER DE PARADIGME ?, par Mathilde Lemoine. Le texte que vous allez lire n’est pas récent : il a été publié dans la Revue de la CFDT en 2009 (N° 93, pages 24 à 29).

LA RÉGLEMENTATION FINANCIÈRE PERMETTRA-T-ELLE DE CHANGER DE PARADIGME ?, par Mathilde Lemoine

Si j’ai demandé à son auteure (vous avez pu nous voir côte à côte sur le plateau de Ce soir (ou jamais !) Global recession - where did all the money go? Failed banks in the US: mapping the crisis. Failed banks in the US have become such a regular event that many have stopped noticing them.

Failed banks in the US: mapping the crisis

But the effects live on. Last week, regulators shut down six banks in Florida, Georgia, Illinois and Kansas - making 138 US failed banks this year alone in the wake of the US sub-prime and housing crisis. Le scandale de l’indépendance des banques centrales. Le plan Paulson de 700 milliards a été modifié et voté par le Congrès Américain, comme le sera le plan Sarkozy devant le Parlement.

Le scandale de l’indépendance des banques centrales

Quoi de plus normal ? Mais des sommes encore plus importantes sont engagées sans réel contrôle, par les banques centrales, du fait de leur indépendance. Comment les banques centrales sauvent le système La crise actuelle a déclenché un mécanisme de sauvetage du système économique complexe. La BCE annonce la fin de l’argent facile dans l’Eurozone. - Démystifier la finance - Blog LeMonde.fr. L'annonce ce jeudi par Jean Claude Trichet d'une hausse des taux de la Banque Centrale Européenne en avril ne semble pas avoir alerté les commentateurs avisés.

La BCE annonce la fin de l’argent facile dans l’Eurozone. - Démystifier la finance - Blog LeMonde.fr

Elle est cependant significative à plus d'un titre. Tout d'abord, elle a pris les marchés et es investisseurs par surprise. Ils espéraient en effet que la BCE continuerait à suivre la même direction des taux pour l'Euro que la Federal Reserve pour le dollar. Les Etats-Unis cherchent désespérément à stimuler l'économie par les taux d'intérêt et envisagent même (alors que le programme précédent a échoué) une nouvelle injection dangereuse qui serait connue sous le nom de QE3. De ce cote-ci de l'Atlantique règne un dangereux déni et la reprise des bonus et des bénéfices exorbitants des banques, et plus encore des « banques fantômes ». 12 Signs That The Worst Housing Collapse In U.S. History Is Getting Worse.

En 2011, l’Etat cherche de l’argent. Partout. L’année 2010 s’est refermée sur un bilan économique catastrophique : l’état continue de s’endetter à un rythme affolant, tout simplement jamais atteint dans l’histoire française récente (sur les 1500 dernières années, à la louche). On pouvait craindre qu’il en serait de même pour l’année suivante.

Goldman Sachs — La grande machine à bulles. Depuis la parution de cet article, Goldman Sachs a publié ses résultats : ils sont meilleurs que jamais. Et les bonus sont en augmentation. Ces dernières nouvelles sont une parfaite confirmation de l’enquête de Matt Taibbi. À celles et ceux qui le peuvent, je conseille de lire l’article dans sa version originale, le style y est excellent. Pour les autres, comme il n’existait pas, à ma connaissance, de version française, j’en ai fait une traduction. La voici ci-dessous. Conjoncture : La dette de l'Espagne toujours plus chère. Après un avertissement de l'agence de notation Moody's, Madrid a réussi à lever 2,4 milliards d'euros auprès des investisseurs.

Grèce : une seule solution, l'inflation! L’actualité de la crise: L’HISTOIRE ÉDIFIANTE du New York Times. Billet invité. « Tous les mois, le mercredi, neuf membres d’une société de l’élite de Wall Street se rencontrent dans Midtown Manhattan [le quartier des affaires de New York]. Ils partagent un même objectif : protéger les intérêts des grandes banques qui agissent sur le vaste marché des produits dérivés, l’un des plus profitables – et controversé – de la finance. Ils ont aussi en commun des secrets, le compte-rendu de leurs réunions de même que leurs identités, strictement confidentiels ».

Crise monétaire : quel débat ? Le débat avance avec la crise, et en France, dans les vieux médias centralisés, seul Frédéric Taddéï dans son émission « ce soir ou jamais » traite réellement le sujet invitant sur son plateau des citoyens qui ont des avis pertinents et non conservateurs sur la question. Dans sa dernière émission du 7 décembre il recevait un des fondateurs du site bankrun2010.com qui avait surfé sur la vidéo de Cantona, et il y a deux semaines il avait reçu Paul Jorion. Mais ça patine… Jorion ne sort pas de son idée « d’interdire les paris sur les prix » ce qui ne veut pas dire grand chose.

Tout le monde parie sur les prix dès qu’il investit dans quelque chose de « concret » ou de « virtuel » ce qui du point de vue de la définition de la valeur ne constitue en rien une différentiation pertinente. S’ils le font dans un jeu aussi « virtuel », qui peut l’empêcher et avec quelle légitimité dans ce qu’on appellerait le « réel » ? Vieux système d’émission d’information asymétrique. Lettre à mon banquier. Il y a un peu plus d’un mois, je suis tombé sur la vidéo d’Eric Cantona proposant une alternative aux manifestations traditionnelles dans les rues, celles-ci n’ayant plus le moindre effet sur nos dirigeants autistes. Étant déjà informé de la nature prédatrice des banques grâce au documentaire L’argent dette de Paul Grignon, son raisonnement m’a aussitôt semblé pertinent.

L'informatisation responsable de la crise ? Le nœud de leur raisonnement est le suivant : alors que sur le marché des produits destinés à la consommation et à l'investissement les prix convergent vers leur niveau d'équilibre par le jeu de l'offre et de la demande, sur le marché des biens patrimoniaux (produits financiers, bâtiments, stocks de matières premières), par contre, les prix divergent. Finance 2.0. The Role of Interest in Future Monetary Systems - Spiral Out. In my recent reading I have frequently come across the related notions that currencies can be “designed” and that certain currency designs would eliminate the role of interest. In order to examine the validity of these claims it is important to first distinguish money or currency itself from that which is monetized.

Foreclosure Gate

Crise grecque, "collectivisme" libéral et monnaies parallèles. Tétradrachme grec, env. 450 an avant JC Qui franchement s’attendait à autre chose ? La dernière réunion des pays de l’Union européenne censés manifester leur soutien unanime à une Grèce percluse de dettes et de rhumatismes déficitaires, a accouché d’une malingre souris.

Prêts aux banques. Objectif : rester à flow…Fin 2008, en pleine crise financière mondiale, l’Etat français décide de venir en aide aux banques avec un double objectif. Une crise déclenchée et entretenue par l’excès de liquidité (2/5) Faut-il sauver les entreprises et leurs emplois à tout « prix » Banksecrets. Au secours, la bulle revient. On a les moyens de s'en sortir ! La prochaine catastrophe financière est en marche. Pas de miracle économique en 2010. Attali-Minc: «La facture de la crise n'est pas payée» Les français face à la Crise. Joseph Stiglitz pronostique la fin de l’euro : Blog gaulliste li. La vérité sur les agences de notation - MARCHE MONETAIRE NOTATIO.

18 propositions concrètes pour réguler la finance : Blog gaullis. Faut-il pousser les banques au divorce. Une nouvelle régulation des banques est en route. Les banques françaises ont un effet de levier de 30 : le risque. Le second hold-up des marchés financiers.