background preloader

Les acquisitions de Google : la stratégie de l'exhaustivité ?

Facebook Twitter

En début de semaine, Google a annoncé l’acquisition de Nest Labs, une start-up spécialisée dans les objets intelligents et connectés, pour 2,3 milliards d’euros.

Cette acquisition s’ajoute aux nombreuses acquisitions faites en 2013, aussi bien dans le domaine de la robotique, avec l’achat de Boston Dynamics, que dans le secteur de la dataviz, des réseaux neuronaux ou de l’énergie renouvelable, avec les éoliennes volantes de Makani Power. Google to Buy Titan Aerospace as Web Giants Battle for Air Superiority. Titan Aerospace unveils the world's first solar-powered UAVs. Google pourrait proposer Internet dans les zones reculées avec ses drones. Après Facebook, Google rachète à son tour un fabricant de drones. A peine deux semaines après Facebook, c'est au tour de Google de racheter un fabricant de drones : Titan Aerospace, une petite société de 20 personnes sise au Nouveau-Mexique.

Après Facebook, Google rachète à son tour un fabricant de drones

Le montant de cette opération n'a pas été communiqué. Il devrait se chiffrer en dizaines de millions de dollars. Au début de mars, le site américain TechCrunch expliquait que Facebook était sur le point de conclure l'acquisition de la société pour 60 millions de dollars. Mais cela ne s'est jamais concrétisé. Le réseau social avait finalement jeté son dévolu sur une entreprise britannique, Ascenta, intégrant ses cinq ingénieurs au sein d'un nouveau laboratoire, baptisé Connectivy Lab.

Fondé en 2012, Titan Aerospace s'est spécialisé dans la fabrication de drones « atmosphériques ». Ces drones sont propulsés grâce à l'énergie photovoltaïque, par l'intermédiaire de larges panneaux solaires placés sur leurs ailes. Deux modèles sont en développement, le Solara-50 et le Solara-60. Photo : Titan Aerospace. Pourquoi Google rachète l’énigmatique start-up DeepMind. 01net. le 28/01/14 à 20h33 © DeepMind DeepMind est une start-up spécialisée en deep learning.

Pourquoi Google rachète l’énigmatique start-up DeepMind

DeepMind Technologies. Google achète le fabricant de smartwatch Wimm et prend la concurrence de court. Alors que tous les yeux sont rivés sur Samsung à l'approche du lancement de sa Galaxy Gear le 4 septembre, Google prend de court la concurrence avec la révélation de l'achat du fabricant de smartwatch Wimm Labs.

Google achète le fabricant de smartwatch Wimm et prend la concurrence de court

L'acquisition avait été faite secrètement en 2012, et GigaOM l'a annoncée avant une confirmation officielle de Google, qui n'a pas donné plus de détails. Outre la montre intelligente de Samsung, dont les images d'un prototype ont été divulguées en ligne, la iWatch d'Apple reste très attendue, sans qu'aucune date n'ait été précisée.

Avec Google dans la bataille, la compétition entre les géants de la tech - Sony et Microsoft sont aussi sur le coup - pour conquérir le marché des accessoires intelligents s'annonce féroce. Des "mini applications" indépendantes sur Android En 2011, la société avait créé sa propre smartwatch fonctionnant sur Android appelée Wimm One et une plateforme Android pour les développeurs sur la "wearable tech". Nora Poggi. Montre intelligente, Google a racheté WIMM Labs, un start up spécialisée. 01net. le 02/09/13 à 12h07 Fin 2011, WIMM Labs, une start-up fondée à Los Altos faisait parler d’elle avec la WIMM One, une montre intelligente sous Android.

Montre intelligente, Google a racheté WIMM Labs, un start up spécialisée

Les premiers modèles étaient destinés aux développeurs pour qu’ils développent des applications dédiées à ce nouveau facteur de forme. Une première tentative qui semblait devoir être pleine de promesses, jusqu’à ce que WIMM Labs, il y a environ un an, disparaisse des écrans radars après avoir annoncé sur son site Web avoir signé un accord confidentiel de partenariat technologique durant l’été 2012. Google Adds to Its Menagerie of Robots.

Pourquoi Google s'offre Boston Dynamics, son huitième fabricant de robots. Un nouveau joujou pour Andy Rubin.

Pourquoi Google s'offre Boston Dynamics, son huitième fabricant de robots

Le créateur du système d'exploitation Android, chargé de développer la recherche en robotique pour le mystérieux Labo X de Google a confirmé par tweet le 14 décembre l'acquisition de Boston Dynamics, un fabricant de robots Des membres de la direction du groupe ont fait de même auprès du Financial Times, mais ni prix ni projet spécifique n'ont été précisés. Le robot le plus rapide du monde Cette entreprise fondée en 1992 développe des robots inspirés du monde animal et collabore essentiellement avec la Darpa (Defense advances research project agency), l'agence du Pentagone chargée de la recherche et du développement de nouveaux matériels militaires. Dans le bestiaire de Boston Dynamics, Big Dog est considérée comme l'un des plus rapides au monde.

Ses machines sont également reconnues pour leur agilité. Des robots-ouvriers ou livreurs? Google vient d'acheter une flotte de robots militaires. Pour quoi faire? Google vient d’acheter une imposante flotte de robots.

Google vient d'acheter une flotte de robots militaires. Pour quoi faire?

L’entreprise a confirmé une information du New York Times selon laquelle elle vient d'acquérir Boston Dynamics, le fabriquant de machines aussi célèbres que BigDog, Atlas, Petman, Cheetah et Wildcat. L’entreprise, basée dans le Massachusets, fait partie des plus avancées au monde dans le secteur des machines à quatre et à deux jambes. Certaines sont humanoïdes, quand d’autres ont l’apparence d’animaux prédateurs. La plupart d’entre elles ont été développées sous contrat avec les agences militaires, dont la Darpa, l’agence des projets de recherche avancée sur la défense. publicité.

Meet ATLAS! Boston-dynamics-darpa-cheetah-concept. Introducing WildCat. Boston Dynamics Big Dog (new video March 2008) PHOTO-TECH : Permis de port d'armes pour un robot. L'armée américaine planche sur des robots capables de porter le matériel de ses troupes.

PHOTO-TECH : Permis de port d'armes pour un robot

Qui peut transporter 400 kilos de matériel sans se plaindre? Un robot. Google fait l’acquisition de DNNresearch pour ses technologies de reconnaissance vocale. Google vient de racheter la start-up canadienne DNNresearch, spécialisée dans les réseaux neuronaux artificiels et issue du département des sciences de l’université de Toronto.

Google fait l’acquisition de DNNresearch pour ses technologies de reconnaissance vocale

Ces réseaux sont des modèles de calcul, inspirés du fonctionnement du cerveau humain, qui augmentent les capacités de calcul et permettent de fournir des réponses plus pertinentes aux requêtes qui leur sont soumises. Composée de trois personnes, le professeur Geoffrey Hinton et ses étudiants Alex Krizhevsky et Ilya Sutskever, cette start-up devrait permettre à la firme de Mountain View, qui en a déjà financé les recherches à hauteur de 600 000$, d’améliorer ses technologies de reconnaissance vocale ou encore d’identification d’objets et de reproduction du langage naturel. L’équipe de DNNresearch fusionnera avec celles de Google. Google has built a neural network to identify 100 million house numbers for Streetview. Updated @ 05:25 April 17: Four months after it first published this research (detailed in the story below), Google is now promoting this deep neural network as a win for both Street View and its Recaptcha product.

Google has built a neural network to identify 100 million house numbers for Streetview

As far as I can tell, nothing has changed since January — Google is just now framing it as “our neural network is so advanced that it can decrypt our captchas as well as a human,” rather than improving Street View’s ability to decrypt hard-to-read house signs. The software can decrypt the hardest type of Recaptcha captchas with 99.8% accuracy (which is a lot better than my own accuracy). Original story Having spent some time on the internet, you have no doubt been forced to prove your humanity by typing words and numbers into a captcha.

Google a déboursé 966 millions de dollars pour acquérir Waze. Google Maps intègre maintenant Waze. Google aurait racheté Wavii pour 30 millions de dollars. Liste des sociétés rachetées par Google : date, montant, détails. Google Acquires YC-Backed Flutter, A Gesture Recognition Technology Startup, For Around $40M. Google’s Glass, Android and other products may soon be picking up more Kinect-style gesture features: the company has bought Flutter, a Y Combinator-backed startup that focuses on gesture recognition technology.

Google Acquires YC-Backed Flutter, A Gesture Recognition Technology Startup, For Around $40M

Its first and only product — an app that provides gesture detection and recognition from standard webcam devices — will remain live and operational, the company says. Terms of the deal were not disclosed but we have heard that the price was around $40 million. Flutter confirmed the news on its site, where it said it will continue to offer its app — it currently has a Mac app — while it also works on research at Google. “We are thrilled to announce that we will be continuing our research at Google. We share Google’s passion for 10x thinking, and we’re excited to add their rocket fuel to our journey,” Navneet Dalal, one of the co-founders, writes.

Google ferme les applications Bump et Flock. Google rachète Nest Labs, son troisième plus gros rachat. Avec Nest, Google veut tout savoir de vos habitudes à la maison. Google dispose déjà de quantités phénoménales de données sur le comportement des usagers de ses services. Mais pas de toutes ! En rachetant Nest, concepteur du thermostat connecté intelligent, il s’insinue cette fois dans les habitudes de leur foyer. En croquant la start-up californienne Nest pour 3,2 milliards de dollars, Google n’achète pas uniquement un thermostat et une alarme connectés. Bien évidemment. Il investit d’abord pour acquérir rapidement une compétence haut de gamme dans la conception d’objets du quotidien connectés. Avec Nest, Google fait un pas de plus dans le hardware. Google a créé le buzz, mardi 14 janvier, avec l'achat pour 3,2 milliards de dollars du fabricant de thermostats intelligents Nest. Le géant de Mountain View s'insère ainsi dans le marché en plein essor de la maison connectée.

Google à l’assaut des objets connectés avec Nest Labs. Google, le géant de la recherche d’informations en ligne fait l’acquisition de Nest Labs, une start-up proposant des thermomètres et alarmes connectés à l’Internet. Il conforte ainsi une stratégie de plus en plus orientée vers le matériel et la récupération des données personnelles des consommateurs. Si l’on en croit les multiples annonces et présentation faites au CES 2014 la semaine dernière à Las Vegas, les objets connectés sont la nouvelle coqueluche de l’informatique. Google rachète Makani Power, start-up de l’énergie éolienne par drone. Google a acquis l’entreprise Makani Power , une start-up des énergies renouvelables, a révélé Business Week, qui indique que l’achat a été réalisé par Google X, la branche R&D du moteur de recherche. Cette dernière travaille entre autres projets aux voitures sans chauffeur et aux Google Glass , et le journal américain consacre un long dossier au fonctionnement de Google X.

Google, investisseur massif dans les énergies renouvelables Fondée en 2006, Makani Power est une jeune pousse qui a conçu l’Airborne Wind Turbine (AWT), un drone équipé de turbines qui, une fois en altitude, génèrent de l’électricité. L’appareil décrit de larges cercles dans le ciel, et selon l’entreprise peut accéder à des altitudes élevées ainsi qu’aller au-dessus des zones maritimes en eaux profondes. Ses inventeurs espèrent à terme en faire une source d’énergie offshore, déployée au-dessus des parcs éoliens en mer. Google a investi depuis 2011 plus d’un milliard de dollars dans les énergies renouvelables. Engin-makani-power. Autonomous Airborne Wind Power.