background preloader

So97

Facebook Twitter

Les jeux vidéo aident-ils à apprendre ? Profiter de vos compétences en jeux vidéo pour réussir vos études ?

Les jeux vidéo aident-ils à apprendre ?

Ne rêvez pas trop. Même si certaines écoles organisent déjà des tournois d'e-sport et mettent en avant les qualités professionnelles développées par les joueurs (lire notre enquête sur ce phénomène qui émerge tout juste en France), il y a peu de chances que l'éducation nationale convertisse vos points engrangés à Call of Duty en notes.

Pourtant, l'apprentissage n'est pas épargné par le phénomène de « gamification » de la société : au Japon, le premier cyberlycée, qui ouvrira ses portes en avril, permettra d'obtenir son baccalauréat en suivant des cours par le biais d'un jeu vidéo. Dans quelle mesure les jeux contribuent-ils à l'apprentissage ? Entretien avec le chercheur en ludologie Boris Solinski, ancien directeur de l'Institut de création et d'animation numérique (école parisienne qui forme au métier de concepteur numérique). Peut-on apprendre en jouant aux jeux vidéo ? Oui, car on ne peut jouer sans apprendre. L'Agence nationale des Usages des TICE - Jeux sérieux : quels apprentissages ?

Par Sonia Mandin * Les jeux sérieux sont des jeux vidéo qui allient divertissement et apprentissage.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Jeux sérieux : quels apprentissages ?

Ils trouvent une place de plus en plus importante à l’école et les témoignages d’usages réussis se multiplient, à l’exemple de celui fournit par Florian Grenier, professeur de SVT et interlocuteur académique TICE dans l’académie de Grenoble, dans la revue Administration et Éducation. Il a proposé à des élèves en difficulté de jouer tous les deux jours pendant environ 30 minutes à des jeux sérieux adaptés à leurs problèmes et a constaté de très bons résultats dont une modification des comportements des élèves, une amélioration de leurs résultats scolaires et de leur investissement dans les activités de classe. Comme le souligne Éric Sanchez, dans la revue L’école numérique, jouer c’est apprendre en contexte en tentant de relever des défis, avec l’avantage pour l’élève de pouvoir recommencer en cas d’échec. Acquisition d’une seconde langue Prévention et santé Conclusions Recommandations. « Serious games » : apprendre en jouant ? 1L’entreprise voit généralement l’Université comme porteuse des savoirs arides, difficiles d’accès, qu’il faut mériter en acceptant d’effectuer un long parcours d’apprentissage et dont l’application immédiate au contexte opérationnel n’est pas garantie.

« Serious games » : apprendre en jouant ?

Or, du fait du raccourcissement de tous les délais, le temps d’apprentissage doit être, toujours vu de l’entreprise, le plus court et le plus finalisé possible. Cette contradiction a conduit à une vision conflictuelle de l’accès à la connaissance, à l’incompréhension et à la méfiance mutuelles. 1 L’auteur prie le lecteur de l’excuser pour les anglicismes qui émaillent ce texte. L’emploi des jeux dans l’enseignement des langues étrangères : Du traditionnel au numérique. 1Que ce soit sous sa forme traditionnelle ou sa forme numérique, le jeu tient une place peu définie dans la classe de langue.

L’emploi des jeux dans l’enseignement des langues étrangères : Du traditionnel au numérique

Il recouvre des emplois divers en fonction du niveau et de la catégorie d’âge des apprenants et suscite des réactions divergentes chez les apprenants et chez les enseignants. S’il existe des publications qui s’intéressent à la question du jeu dans l’enseignement des langues, celles-ci sont bien souvent à l’origine de réflexions et de mises en pratique ponctuelles, quand elles ne sont pas complètement empiriques (Silva, 2008). L’introduction des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), dans l’enseignement depuis les années 1990, a par ailleurs laissé la porte entrebâillée aux jeux numériques et, pourrions-nous le supposer, à de nouveaux usages. 1 Expression utilisée de façon consensuelle par les acteurs de l’enseignement du FLE pour désigner le (...)

Figure 1. Sa vie, c'est le jeu. ‪Vincent Berry, L'expérience virtuelle. Jouer, vivre, apprendre dans un jeu vidéo‪ Maître de conférences en sciences de l’éducation et membre de l’équipe de recherche Loisir, jeu et objets culturels de l’enfance, au sein du centre de recherche interuniversitaire Expérience ressources culturelles éducation (Experice) des universités Paris 8 Vincennes-Sains-Denis et Paris 13, Vincent Berry s’intéresse aux relations complexes entre jeu et apprentissages informels.

‪Vincent Berry, L'expérience virtuelle. Jouer, vivre, apprendre dans un jeu vidéo‪

Son ouvrage résulte de l’immersion et l’engagement du chercheur au sein des communautés de joueurs qu’il étudie et explore à travers des centaines d’entretiens, tout en défaisant scientifiquement l’archétype courant. Il s’agit donc d’une recherche conduite de l’intérieur, fondée sur de multiples rencontres formelles ou informelles avec les joueurs, le monde du jeu vidéo et les adeptes de celui-ci.

JEU - Le jeu dans la société, Jeu et socialisation. • L'apprentissage social On ne s'étonnera donc pas que des psychosociologues aient vu dans le jeu l'un des facteurs les plus importants pour la formation de la personnalité sociale.

JEU - Le jeu dans la société, Jeu et socialisation

C'est ainsi que George Herbert Mead attribue la formation du soi, c'est-à-dire de la personnalité dans ce qu'elle a de conscient et de réfléchi, à un processus social d'interaction et d'intériorisation des rôles d'autrui. Or c'est le jeu qui, dans l'enfance, réalise cet apprentissage des rôles et par conséquent façonne progressivement la base sociale du soi.

Mais l'analyse de cette fonction du jeu révèle qu'il présente successivement deux aspects. On aboutit ainsi à une autre typologie dualiste particulièrement adaptée au phénomène de la socialisation, et qui correspond d'ailleurs à une distinction établie dans certaines langues, en particulier dans le vocabulaire anglo-saxon. III – L’éducation par le jeu : un moyen de socialisation pour l’enfant « lasocietedujeu.

Le jeu de l’enfant n’est pas seulement relégué au rang de divertissement ou de détente, bien au contraire : c’est aussi une façon d’être, et d’appréhender le monde.

III – L’éducation par le jeu : un moyen de socialisation pour l’enfant « lasocietedujeu

C’est un processus de socialisation, qui prépare l’enfant à prendre sa place dans la société, à travers ces jeux de société. Définition : La ludoéducation, ou l’éducation par le jeu, ou édusement, est le principe de faire fusionner le divertissement et l’éducation, comme le laisse entendre son nom. C’est une forme de divertissement conçue afin d’éduquer tout en amusant. Elle cherche ainsi à instruire ou socialiser l’enfant en enveloppant les leçons (de la vie) dans quelques formes familières de divertissement : comme les programmes télévisuels, les films et musiques destinés à l’éveil des enfants, certains sites web, ou encore les jeux de société. I – Ils sont une entrée heuristique pour la construction sociale a) Ils encouragent la détermination b) Ils sont un support d’apprentissage.

Avec MinecraftEdu, Microsoft continue sa percée dans le jeu éducatif. En acquérant une version éducative de “Minecraft”, célèbre jeu vidéo de construction, le géant américain de l'informatique et des logiciels poursuit sa stratégie de conquête du secteur éducatif.

Avec MinecraftEdu, Microsoft continue sa percée dans le jeu éducatif

Éduquer, c’est (aussi) jouer. Convaincus des bienfaits du jeu pour l’équilibre de nos enfants, nous ne savons pas toujours comment l’intégrer dans la vie de famille.

Éduquer, c’est (aussi) jouer

Faut-il jouer avec eux ou rester en retrait ? Aux jeux qui nous plaisent ou à ceux qui leur plaisent ? Et si nous n’aimons pas cela ? Conseils pour donner à cette activité sa juste place. Anne Lanchon Sommaire. Pourquoi joue-t-on? Tout jeu procure du plaisir, une sensation qui est engendrée par une activation du «centre de la récompense», lui-même très lié au centre d’apprentissage du cerveau (1).

Pourquoi joue-t-on?

«Lorsque je joue, je cherche à la fois le plaisir, la confrontation et la relation sociale», explique Caroline, 67 ans, libraire, adepte des jeux de société du type Scrabble, Monopoly ou bridge, un jeu où, en plus, «on fait équipe». «Je joue pour gagner. Jouer, c’est éprouver une forme de griserie, une douce euphorie, surtout quand on gagne. Je ne joue jamais aux jeux d’argent, et ne pratique pas les jeux vidéo, sauf le Candy Crush (alignement de trois bonbons identiques qui, alors, explosent... VOS AVANTAGES ABONNÉS :L'accès illimité à tous les articlesLe journal dès 23h la veilleTous les dossiers qui font l'actuChaque jour, les newsletters par email. Kerbal Space Program, le jeu vidéo qui permet d'apprendre ses cours de physique. Les jeux vidéo éducatifs n'ont jamais été très bons. Mais avec Kerbal Space, un développeur finlandais a enfin réussi à réconcilier jeu et apprentissage. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Baptiste Garcin (Journaliste) Nicolas et Adrien se verraient bien lancer des fusées dans l’espace durant leurs travaux pratiques de physique.

Après avoir envoyé un engin en orbite et avoir ramené son occupant en un seul morceau, les deux lycéens de première scientifique sont conquis. « C’est plus éducatif que des feuilles de papier », rigole Adrien tandis que le parachute de la capsule se déploie. Les deux lycéens y voient aussi une façon de varier les expériences réalisées en cours. « Le coup de filmer une balle qui tombe et d’analyser sa vitesse en comparant sa position image par image, on le fait chaque année », déplore Adrien. « Et puis, en règle générale, en physique, c’est que des calculs, là au moins c’est concret », renchérit Nicolas. "Les jeux éducatifs classiques ne sont pas amusants" RS 77 f. Les jeux vidéo pour acquérir des compétences sociales. Peu à peu, on reconnaît l'intérêt du jeu vidéo, dans sa version sérieuse, comme support d'apprentissage. Mais si on admet désormais qu'il soit possible d'acquérir des connaissances en mathématiques ou en physique avec un jeu, qu'en est-il des compétences plus transversales, comme les compétences sociales et émotionnelles?

Eh bien, les jeux vidéos s'avèrent là aussi être d'excellents alliés. Un regard sur soi... Un article du blogue de Jackie Gerstein montre bien comme les jeux vidéo permettent d'acquérir des compétences sociales et émotionnelles. Mais tout d'abord, quelles sont-elles? La conscience de soiLa maîtrise de soiLa conscience des autresLes compétences relationnellesLa capacité de prendre des décisions responsables Mais les jeux vidéo ne sont-ils pas des passe-temps solitaires et violents ? Par exemple, la conscience de soi se développe naturellement dans le jeu vidéo. La maîtrise des émotions est remarquable chez les joueurs. Le jeu à l'école : une question de culture éducative. Le jeu est très important pour le développement de l'enfant. Jeux pour enfants: à chacun, un apport pédagogique différent. Espace de jeux pour enfant dès 4 ans. Quelle place pour le jeu dans le développement de l'enfant ?

Comment le jeu stimule-t-il le développement de l’enfant ? Imiter, faire semblant, imaginer et créer le conduisent petit à petit à appréhender et à maîtriser son environnement. Limportance du besoin de jouer pour lenfant patrice huerre. La place du jeu à l'école maternelle. L'importance du jeu. Le jeu de l'enfant et la construction sociale de la réalité. Le jouet support de l enfant. Veille et Analyses de l'ifé.