background preloader

CO2

Facebook Twitter

Quel est le contenu carbone du panier de consommation courante ? En 2009, chaque Français a acheté en moyenne 700 kg de nourriture, de boissons, de produits de soins, de produits d’entretien ou d’aliments pour animaux...

Quel est le contenu carbone du panier de consommation courante ?

Ce qui représente l’équivalent de 1,4 tonne de CO2. Plus mon panier est lourd plus il contient de CO2 ? Pas forcément… Les produits non alimentaires représentent 11 % du poids total des achats et contribuent à hauteur de 26 % au contenu carbone d’un panier. A contrario les fruits et légumes représentent 20% du poids du panier pour un contenu carbone d’à peine 7%. Preuve que les produits les plus lourds ne sont pas forcément ceux qui ont le plus d’impact sur l’environnement… Les emballages peuvent représenter jusqu’à un tiers du contenu carbone d’un produit La part des emballages dans le contenu carbone du panier moyen est estimée à 8% avec de fortes variations selon le type de produits.

De l’étudiant au retraité : à chaque âge sa consommation ! Study co-authored by the JRC on climate change mitigation published in Science - News & events - JRC. Emissions of air pollutants have negative impacts on human health, food security and climate© EU, 2011 - Photo: B.Scheeren A scientific paper published today by Science shows that a limited number of air quality measures can substantially mitigate global warming and have significant benefits for human health and agriculture.

Study co-authored by the JRC on climate change mitigation published in Science - News & events - JRC

Together with twelve partners from all over the world, including UNEP, NASA and the Stockholm Environment Institute, JRC scientists identified 14 emission control measures that can best help to limit global warming and improve health and food security in the coming decades. Global.daily.ice.area.withtrend.jpg (Image JPEG, 1592x612 pixels) - Redimensionnée (89%)

Emissions de CO2 : et si le Royaume-Uni montrait l'exemple ? Le Royaume-Uni est désormais un terrain sûr, sur lequel bâtir des entreprises durables.

Emissions de CO2 : et si le Royaume-Uni montrait l'exemple ?

Les secteurs naissants peuvent se développer ; ceux établis peuvent s'adapter. Notre économie sera mieux équilibrée - et nos consommateurs bénéficieront d'une énergie propre et sûre au moindre coût. Et pourtant, les idées reçues autour de la maîtrise du carbone vont bon train. « Ce n'est pas rentable », disent les sceptiques. « La croissance en souffrira et l'industrie sera ruinée. » « Ce n'est pas le moment. » C'est tout simplement faux. La « décarbonisation » ne s'inscrit pas dans une logique de désindustrialisation de l'Union européenne. Premièrement, d'aucuns disent que des cibles d'émissions ambitieuses rendront l'Europe moins attractive pour les investissements étrangers, d'où les risques pour la croissance et l'emploi. Dans les années 1980, des milliards de livres sterling furent investis dans les chlorofluorocarbones (CFC), créant des milliers d'emplois. Australia is first nation to put a price on carbon - environment - 11 July 2011.

Australia's shiny new carbon tax is an empty promise - environment - 11 July 2011. Australia's shiny new carbon tax, announced on Sunday, is unlikely to change the country's status as the largest per-capita emitter of greenhouse gases in the developed world.

Australia's shiny new carbon tax is an empty promise - environment - 11 July 2011

Loopholes threaten to undermine its modest promise to cut emissions by 5 per cent by 2020. First, emissions from forestry, farming and cars are exempt from the tax. These are a significant omission. Some years, deforestation is responsible for as much as a quarter of Australia's emissions. CEE, un outil clé pour atteindre les objectifs européens d’économies d’énergie. Frédéric Utzmann est Président de l’entreprise de conseil CertiNergy, spécialisée dans le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE).

CEE, un outil clé pour atteindre les objectifs européens d’économies d’énergie

Dans une Tribune, il revient sur les actuels débats législatifs portant sur la mise en place d’un modèle européen de CEE.

CCS

Réduire l’impact carbone de l’industrie : au-delà de la seule efficacité énergétique. Sur la scène internationale, notamment suite à leur refus de ratifier le Protocole de Kyoto sous l’administration Bush, les États-Unis ont souvent hérité du rôle de « mauvais élève ».

Réduire l’impact carbone de l’industrie : au-delà de la seule efficacité énergétique

Pourtant localement de nombreux États se sont engagés à réduire leurs émissions, et des règlementations commencent à apparaitre au niveau fédéral (1). Vingt-trois États américains ont déjà une loi en vigueur imposant un objectif de réduction des émissions de GES avant une certaine date. Nano-foam could plug underground CO2 leaks - environment - 11 June 2011. BURYING carbon dioxide deep underground is an attractive solution to climate change, but keeping the gas from bubbling to the surface may prove difficult.

Nano-foam could plug underground CO2 leaks - environment - 11 June 2011

Injecting nanoparticles into underground reservoirs before they are filled with CO2 could make any leaks self-sealing. When CO2 rises quickly through cracks in the bedrock, the highly pressurised gas behaves like a liquid and shears into droplets. Steven Bryant, an engineer at the University of Texas at Austin, says silica nanoparticles coated with polyethylene glycol would bind to the droplets, creating a viscous foam. This would plug leaks much like the inner coating on a self-sealing tyre does, he says. In lab tests, he used n-octane, a liquid that behaves like supercritical CO2, to show that the foam forms and clogs cracks in rock. Sourcemap - Open Supply Chains & Carbon Footprint.