background preloader

Drones civils

Facebook Twitter

Après Amazon, Google se met aussi officiellement aux drones. Le secteur s'en doutait un peu, mais c'est le site The Atlantic qui le révèle très officiellement à l'occasion d'un article fouillé: Google se met aux drones.

Après Amazon, Google se met aussi officiellement aux drones

Comme Amazon avant lui, qui annonçait avec fracas en décembre 2013 vouloir livrer des colis via drones, la boîte californienne réfléchit depuis 2011 «à l'idée de concevoir des véhicules volants», résume Wired, «[avant d'embaucher] en juillet 2012 Nick Roy, du programme d'aéronautique et d'astronautique du MIT». Intitulé «Project Wing» («projet aile», oui ce n'est pas très novateur), ce projet de drones à usages commerciaux fait partie de ce que Google appelle ses «moonshots»: des programmes aussi ambitieux que le fait d'envoyer des humains marcher sur la Lune, auxquels le (plus si) secret laboratoire de la société, Google X, consacre du temps, de l'argent et des effectifs.

Drones: comment lutter contre le risque de piratage? La France entend rattraper son retard en matière de surveillance tactique.

Drones: comment lutter contre le risque de piratage?

Après l'expérience de son intervention au Mali, le pays se prépare à acheter 16 drones américains MQ9 Reaper, des engins volants sans pilote fabriqués par General Atomics pour un montant de 1,5 milliard de dollars. Ces drones de surveillance au sol doivent remplacer les Harfang, qui sont dépassés technologiquement. Pour financer ces équipements, la France peut compter sur l'écoulement de certains biens.

Le JDD a révélé fin juillet que le pays prévoirait la vente de bâtiments et de terrains en 2014, d'une valeur de 300 millions d'euros, ainsi que la vente de satellites militaires aux Emirats Arabes Unis et de fréquences 4G aux opérateurs de téléphonie mobile pour une somme totale de 6 milliards d'euros. Un montant conséquent qui pourrait servir à moderniser le parc militaire français en finançant notamment des drones. Si aucun acte de hacking n'a été révélé, il en va autrement pour les interceptions de données.

Dopage, chirurgie esthétique, drones... Améliorer, c'est tricher? Qu'avez-vous éprouvé lorsque Lance Armstrong, rattrapé par son passé, a été déchu de ses sept titres du Tour de France?

Dopage, chirurgie esthétique, drones... Améliorer, c'est tricher?

De la colère? Ce fut visiblement le cas pour la quasi-totalité des Américains. Certains ont estimé que l'athlète n'avait pas été traité équitablement –mais la plupart des gens se sont senti trahi par ce tricheur qu'ils avaient soutenu en toute confiance. DRONES. Le marché des drones civils promis au décollage. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Edouard Pflimlin Les drones militaires sont au cœur des conflits contemporains : leur impact militaire est si fort que leurs règles d'engagement sont maintenant publiquement questionnées.

Le marché des drones civils promis au décollage

Ils représentent un marché en pleine expansion, mais celui des drones civils, encore balbutiant, pourrait exploser, notamment aux Etats-Unis. Le Congrès américain a imposé que l'espace aérien américain soit ouvert d'ici à octobre 2015 à ces objets volants sans pilote (appelés aux Etats-Unis UAS, Unmanned Aircraft Systems), qui seront d'abord expérimentés sur six sites. Des drones civils dans le ciel américain, pour le meilleur ou pour le pire ? Cartographier ou épier ?

Des drones civils dans le ciel américain, pour le meilleur ou pour le pire ?

Les drones civils, qui pourront tous voler dans le ciel américain après 2015, possèdent des milliers d'applications qui posent autant de questions sur les frontières de la vie privée ou l'encombrement du ciel. Suivre la progression des flammes lors d'un incendie, repérer un criminel ou des skieurs égarés, donner l'état d'une culture à un instant T, ou cartographier des terrains difficiles d'accès: les drones sont des "smartphones volants" et leurs "possibilités sont sans fin", note Ryan Calo, du Centre internet et société (CIS) à l'université de Stanford (Californie, ouest). Associés dans l'esprit du grand public à la guerre, les drones dans leurs applications non-militaires "sauvent du temps, de l'argent et surtout des vies", soulignent les fabricants de drones réunis au sein de l'AUVSI. "Société de surveillance" Ces essais doivent aider la FAA à étoffer le peu de réglementation qui existe sur ces appareils.

ESPION – Des drones anti-graffitis pour les trains allemands ? Un wagon de S-Bahn à Berlin, l'équivalent du RER. (Naomir / Wikimedia Commons) La Deutsche Bahn veut réduire le nombre de graffitis qui recouvrent ses wagons et ses infrastructures. Et pour cause : chaque année, ces dégradations lui coûteraient près de 7,6 millions d'euros. Pour la compagnie des chemins de fer allemande, la solution vient des airs, puisqu'elle envisage de recourir à des drones de surveillance, rapporte la BBC. L'idée est d'utiliser, la nuit, des caméras à infra-rouge embarquées afin de pouvoir identifier et poursuivre les vandales devant la justice, preuves à l'appui. Un porte-parole de l'entreprise a affirmé que des tests seraient bientôt lancés dans les dépôts les plus tagués. > Lire aussi l'article du Monde.fr "Le marché des drones civils promis au décollage" Cette entrée a été publiée dans Actualité . The Age of Drone Vandalism Begins With an Epic NYC Tag.

In the early hours of Wednesday morning, the age of robotic graffiti was born.

The Age of Drone Vandalism Begins With an Epic NYC Tag

KATSU, a well-known graffiti artist and vandal, used a hacked Phantom drone to paint a giant red scribble across Kendall Jenner’s face on one of New York City’s largest and most viewed billboards. By all accounts, it is the first time that a drone has been deployed for a major act of public vandalism.