background preloader

TRaVail ler autrement - enrichir sa vie

Facebook Twitter

Co-working (coopération), de travail mutualisé ou bien encore mieux de savoir re-définir ce travail tel qu'il est enclavé et vécu actuellement:
CAR travailler est aussi S'EPANOUIR.



Nous devons considérer tout ce qui est de l'ordre du travail obsolète, inutile, bureaucrate, chronophage, de l'ordre du travail mort-vivant qui est conservé pour l'emploi et non pour l'utilité de ce qu'il produit !
travail doit rimer avec passion - épanouissement - passion - coopération - économie - simplicité - mutualisation - next generation ... Télétravail et bonheur au travail - imagine with orange. ImagineWithOrange The danger kit for schools...

Télétravail et bonheur au travail - imagine with orange

#ImagineWithOrange Have a bracelet that warns you of the risk of avalanches... #ImagineWithOrange Use augmented reality smartphone to view our house under the floodwate... Allow people in crises unable to use their own phones to call their re... Wardrobe of clothes and hairdresser -to your friends. Esaïe DIO RT @ImagineWOrange: integrated tool displaying the level of exposure of an individual to n... Integrated tool displaying the level of exposure of an individual to n... Noemi Otazu RT @ImagineWOrange: offer to all employees to learn about the mindfulness meditation... Wristband, which informs state of the body of employee notifies employ...

Test the management of the company or service, to bring more free mana... Email a patient card: a mobile app for health record... Orange lance le Hackathon Bonheur au travail ! via @JobSferic. Un entretien avec Alain André, directeur Santé, Sécurité, QVT, et Contrat social.

Orange lance le Hackathon Bonheur au travail ! via @JobSferic

Les 19 et 20 septembre 2016, Orange organise un Hackathon Bonheur au travail et Télétravail. Des thématiques de plus en plus traitées au sein des organisations. Alain André, directeur de la Santé, Sécurité, Qualité de vie au travail, et du Contrat social chez Orange, répond à nos questions.

TRAVAIL CO-Working - collab - coop

Travail mort-vivant et description du travail actuel (..2012) Revenu de vie. La vraie fausse valeur du travail. Le travail doit d'abord être défini comme une activité productrice de bien et de services dont le but est de satisfaire les besoins et/ou désirs des autres qui ne sont ni des membres de la famille ni des proches, mais peuvent être des inconnus ou des institutions qui sont susceptibles d'acheter ou d'exiger le produit du travail.

La vraie fausse valeur du travail

Quelques réflexions à partir de deux textes de Mathieu Amiech et Julien Mattern. Accueil > Temps critiques > Quelques réflexions à partir de deux textes de Mathieu Amiech et Julien (...) Ce texte reste à mi-chemin entre un énoncé de type marxiste sur la crise (crise de sur­pro­duc­tion dans « l’écono­mie réelle ») et des références impli­ci­tes à des cou­rants ou per­son­nes qui ont aban­donné ce type de référence comme l’Encyclopédie des Nuisances qui développe une vision catas­tro­phiste de la crise de la « société indus­trielle », mais sans parler de crise de civi­li­sa­tion ou comme Guy Fargette pour qui la dégénéres­cence de ce qui fut appelé fina­le­ment à tort « le système capi­ta­liste » condui­rait à une « crise de civi­li­sa­tion ».

Bref, il me paraît dif­fi­cile de dis­cu­ter sur le fond, si ce n’est sur le titre lui-même : « Que la crise s’aggrave », ce qui sup­po­se­rait une ana­lyse de « la crise ».

De la valeur du travail ...

Mr Mondialisation : Le travail, pourquoi ? 1/2. Dominique MEDA le TRAVAIL - la société. Réflexions sur le travail & culture emploi. Vous avez dit "travail" ? On ne revient jamais en arrière, mais, juste pour avoir une base de comparaison, supposons que, l’un dans l’autre, le niveau de consommation du Français moyen de 1960 corresponde à ce que l’écosystème terrestre peut supporter durablement, même étendu à l’ensemble des habitants de la planète.

Vous avez dit "travail" ?

Imaginons là-dessus que, compte tenu des progrès de la productivité, il suffise de travailler deux à trois heures par jour pour atteindre ce niveau et faire tourner l’économie. Ces deux hypothèses, au surplus, ne sont peut-être pas aussi farfelues qu’elles en ont l’air. Alors, quel est le principal problème ? Je devine chez certaines personnes comme un haut-le-coeur quand on évoque une telle perspective. Cependant, je ne crois pas que ce soit par rapport au niveau de confort, mais plutôt à l'idée d'une société qui tremperait dans pareille oisiveté. Mais revenons à l’oisiveté et à ses risques. La richesse fondamentale, c’est le temps, et la vie, faut-il le rappeler, n’est faite que de temps. Best content in Organisation of work. Entreprise2.0. Mondialisation : Le travail, pourquoi ? 2/2.

MANager CRItiques

MANager ? conduite de projets communs. L'entreprise sans chefs - Europe1.fr - La gueule de l'emploi. ArTE le travail - reportages. Collaboration, Innovation, Motivation, Développement durable, Réduction des coûts. Il était une fois Ford, le pick-up truck et l’innovation collaborative 10décembre Nous sommes en 1933.

Collaboration, Innovation, Motivation, Développement durable, Réduction des coûts

La femme d’un fermier australien du Gippsland écrit à Ford Australie pour réclamer un véhicule permettant d’« emmener les gens comme eux à l’église le dimanche à l’abri de la pluie, et de transporter les cochons le lundi ». Cette demande de véhicule pour un usage multiple correspond au fait que pendant la Grande Dépression les banques ne prêtaient d’argent aux familles que pour l’achat d’un seul véhicule. La question retient l’attention d’un [...] Carrefour de l’Innovation Participative 2013, nous y étions ! 9décembre Le 29 novembre 2013 a eu lieu le Carrefour de l’Innovation Participative, organisé par l’association Innov’Acteurs. Le thème de cette année était « L’innovation participative, une évidence [...]

Management des idées & process innovation pour les organisations de 100 personnes. Pour ne pas perdre sa vie à la gagner ! Transformer le travail, un enjeu politique - Basta ! vous propose : Basta !

Pour ne pas perdre sa vie à la gagner ! Transformer le travail, un enjeu politique - Basta ! vous propose :

S’invite dans la campagne, sur un thème légèrement oublié par les politiques : le travail. Quel est l’état des lieux du travail en cette période de crise ? Et comment le changer pour qu’il devienne un vecteur d’émancipation et de transformations écologiques et sociales. En partenariat avec l’eurodéputée Karima Delli, membre de la commission de l’emploi et des affaires sociales du Parlement européen, nous vous convions à une journée de débat sur le sujet. Quand ? Le mardi 7 février 2012, de 9h à 17h30. Propositions pour une meilleure répartition du temps de travail. Travailler moins pour que tout le monde puisse travailler Cette page fait suite à l'article "Partager le travail devenu une ressource rare".

Propositions pour une meilleure répartition du temps de travail

Doit-on, comme c'est en général le cas, vivre dans une société où certains travaillent beaucoup et d'autres pas ou très peu, dans la logique inégalitaire du "travailler plus pour gagner plus" qui est un contre sens historique. Les hommes politiques devraient s'emparer sérieusement de cette question et proposer un nouveau contrat social basé sur le droit fondamental au travail pour tous. Il y a beaucoup à faire en la matière. Propositions : Suppression des exonérations fiscales en faveur des heures supplémentaires. Temps de travail. Des vidéos remarquables à voir absolument. Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.

Des vidéos remarquables à voir absolument

Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus. NumVideo : Titre : Commentaire : Tri : Catégorie : Actualités du secteur - Séminaire sur la répartition des richesses entre les générations - 2010 - Fiche de lecture - Dominique MEDA "Travail : la révolution nécessaire" Editions de l’Aube - 2010 - CNAJEP : Comité pour les relations Nationales et internati.

Les anarchistes ou l'abolition impossible de l'argent sans dépasser le travail : Postface aux Fils de la Nuit d'Antoine Gimenez. Les marxismes traditionnels et ses différentes tendances (conseillistes, utopistes, auto-gestionnaires, communistes de parti, sociaux-démocrates, etc.), ne furent pas les seuls à comprendre le capitalisme à partir du point de vue du travail. Les anarchistes sacrifièrent aussi à ce principe de constitution sociale de la société capitaliste.

On sait que la très grande majorité la pensée anarchiste au XIXe siècle est fondée sur la défense des formes pré-modernes de travail (artisanat, paysannerie, etc progressivement soumis par la subsomption réelle du " travail " sous le capital dit Marx) et que encore aujourd'hui de nombreux néo-luddites qui pourtant visent juste quand ils s'en prennent à la société industrielle (car intrinsèquement capitaliste), font comme si on pouvait attaquer le « travail mort-vivant » à partir de ces formes là qui ont disparu (voir l'article de M.

Amiech et J. Mattern dans la revue Notes et Morceaux Choisis qui porte lui aussi cette confusion). Clément. La désobéissance ! La chute ! BEAHIVE.

Il s'agit d'un site très novateur dans le sens où il parle de co-working de nouvelle génération, y compris de paiement alternatif .. – sizolabarchitecture

Consommation collaborative.