background preloader

Shanajj

Facebook Twitter

Chaleur d'enfer, sales gosses et vie de porc : les joies d'un personnage à Disneyland. Gare aux raz-de-marée de bambins quand on porte un costume à Disneyland (LORENVU/SIPA).

Chaleur d'enfer, sales gosses et vie de porc : les joies d'un personnage à Disneyland

Tous les regards se sont tournés vers moi. Les gosses se sont exclamé "t’as vu !? ". Et j’ai pensé : "ah oui, c’est vrai, je suis un personnage Disney"… Avant d’être lâchée dans le parc d’attraction, j’ai suivi une semaine de formation. J'ai testé pour vous... travailler à Disneyland Paris. Eightyseven travaille depuis trois ans à Disneyland Paris. À quoi ressemble l’envers du décor ? Qu’est-ce que ça fait de bosser pour Mickey ? Voici un petit aperçu. — Initialement publié le 16 mars 2012 Quand on dit le mot « Disney » à des gens, un phénomène étrange se produit (et je suis certaine […]

Disneyland Paris : dans les coulisses d'une usine à rêves. La fièvre monte à Disneyland Paris.

Disneyland Paris : dans les coulisses d'une usine à rêves

Le 1er avril, le plus grand parc d’attractions européen lancera les célébrations marquant le vingtième anniversaire de son inauguration à Marne-la-Vallée. Et les festivités seront, à n’en pas douter, à la hauteur de l’événement. Loi du sourire. Pour l’heure, menuisiers, peintres et ébénistes mettent donc les bouchées doubles pour terminer les chars de la parade, les couturiers s’affairent sur les plis de la nouvelle robe de Blanche-Neige… Dans les immenses salles de répétition, des dizaines d’artistes transpirent pour enchaîner des chorégraphies inédites. Un mouvement de bras pas assez fluide, un entrechat à contretemps, Emmanuel Lenormand, le manager de parade, ne laisse rien passer. Disneyland Paris: Mécontents des conditions de travail, ils déversent les poubelles du parc.

Depuis ce samedi matin, le parc Disneyland Paris est beaucoup moins magique qu’à son habitude.

Disneyland Paris: Mécontents des conditions de travail, ils déversent les poubelles du parc

Et pour cause, une soixantaine de salariés de la société de nettoyage Elior, prestataire du parc ont exprimé leur ras-le-bol contre leur condition de travail. Ces derniers ont mené une opération coup de poing en renversant plusieurs poubelles du parc et en dispersant les déchets alors que les visiteurs allaient pénétrer dans le royaume de Mickey, habituellement si propre. Ces derniers qui ne se sentent plus écouter par leurs revendications, réclament aujourd’hui un changement de direction. Malgré la manifestation des salariés, le parc reste ouvert au public et toutes les attractions fonctionnent normalement.

Source: Paris-luttes.info et Leparisien l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total. Disneyland pire que l'Afghanistan. On le présente comme l'endroit le plus heureux de la Terre.

Disneyland pire que l'Afghanistan

Mais dans le monde magique de Disney, les rêves seraient loin de devenir réalité. Finalités et enjeux du management intergénérationnel. Le management intergénérationnel s'impose comme un nouveau référentiel dans lequel il est essentiel d'identifier les compétences à développer, les pratiques gagnantes et les points de vigilance.

Finalités et enjeux du management intergénérationnel

Le Management intergénérationnel s’impose comme un enjeu clé du fait du renouvellement démographique que nous sommes en train de vivre en France : entre 2008 et 2020, il sera d’un tiers des effectifs et il n’y a pas d’équivalent depuis la dernière guerre mondiale. Chacune des générations est l’héritage de sa propre histoire sur le plan culturel, économique ou social. Chacune est influencée, dans la période de vie entre 15 et 20 ans, par des marqueurs qui vont ensuite déterminer durablement son système de valeurs, ses aspirations et modes de fonctionnement. Ces générations n’ont pas la même relation à l’autorité, l’organisation et au temps. Aujourd'hui, les managers doivent prendre en compte cette diversité et en faire une richesse au service de la performance. Disneyland Paris. XEnvoyer cet article par e-mail Nouveau !

Disneyland Paris

Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Vous pourrez le lire ultérieurement (ordinateur, tablette, mobile) en cliquant sur « votre compte » Fermer Business model Le succès est incontestable, mais le rêve a un coût Ce n’est pas un produit mais une expérience ; pas un parc à thème mais une destination… Chez Disneyland Paris, le choix des mots a son importance. Sur cette promesse – et sur certains efforts d’adaptation -, l’enseigne a su se fondre dans le paysage français.

Des niveaux de fréquentation records assortis d’un taux de satisfaction de 89 %, une notoriété qui ignore les frontières autant que les générations, un titre de 1re destination touristique d’Europe et un autre de 5e pôle hôtelier de France… En langage non-comptable, cela s’appelle une success story, c’est bien ainsi que peut se lire l’histoire de Disneyland Paris. Pourtant, le modèle est viable. Le malaise grandit chez les employés de Disneyland. Depuis le début de l'année, deux employés du parc d'attractions parisien se sont suicidés.

Le malaise grandit chez les employés de Disneyland

La direction refuse de les lier avec les conditions de travail. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Antonin Sabot Dans un décor de carton-pâte, Mickey salue la file d'enfants qui attendent de se faire prendre en photo devant sa maison. ENQUÊTE : DISNEYLAND PARIS, LA RÉALITÉ DERRIÈRE LES SOURIRES. Contexte • Disneyland Paris est un complexe de loisirs qui s’étend sur près de 2 000 hectares, à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne).

ENQUÊTE : DISNEYLAND PARIS, LA RÉALITÉ DERRIÈRE LES SOURIRES

Unique en Europe, il a ouvert il y a 17 ans (lire encadré). Chaque année, il accueille en moyenne 14 millions de visiteurs, dont «30 % sont des étrangers», assure-t-on chez Disney. De nombreux jeunes sont embauchés en tant que saisonniers sur les différents lieux du site : les hôtels, les attractions des deux parcs, etc.