Banksters a la petite semaine

Facebook Twitter
Surendettement : quand les banquiers rackettent les pauvres Surendettement : quand les banquiers rackettent les pauvres Une enquête de la Banque de France publiée le 18 février montre qu'entre 2010 et 2012 le nombre de dossiers traités par les commissions de surendettement, ultime recours des ménages étranglés par les banques, a augmenté de plus de 13 %, passant de 217 608 à 247 368. La Banque de France note que les victimes du surendettement se recrutent de plus en plus parmi les personnes seules, les plus de 55 ans, les pré-retraités et retraités. Globalement, un quart des personnes ayant déposé un dossier de surendettement sont au chômage, et un quart en invalidité ou en congé de longue maladie.
Voici donc le dernier (et pas le dernier) billet sur la pénible engeance des banquiers qui se goinfrent: les Banksters. Par ce que pendant que vous trimez ceux-ci continuent comme si de rien n’était. Ils ont obtenu , il y a 6 jours Mario Draghi, nouveau président de banque centrale Européenne a décidé de distribuer près de 500 milliards d’euros de prêts sur 3 ans aux banques privées de l’UE. Open Bar chez les #banksters Open Bar chez les #banksters
Des nouvelles des #banksters ça vous manquait non ? des nouvelles des banksters ? cette caste financière agissant sans scrupules ni vergogne et qui se met désormais dans certains cas hors la loi. Loi dont ils se servent pour imposer des changements dans le vie de centaines de millions de citoyens. Commençons par l’actualité ambiante. Des nouvelles des #banksters
Pourquoi le système financier est un château de cartes Ce WE, le G-Vain s’agitait sur le vaste sujet de la « régulation du système financier », thème prisé par Nicolas Sarkozy. Résultat des courses, un vague accord de principe sur la « protection du consommateur » et quelques broutilles (amis banquiers, soyez rassurés, on ne touchera pas aux fonds propres). Bref, à aucun moment n’a été débattu la nature même du système : un vaste château de cartes. Je sais, je commence à me répéter un peu sur ce sujet… mais tant pis, je n’ai pu m’empêcher d’écrire de nouveau en essayant cette fois-ci de recoller quelques uns des morceaux du puzzle du système que j’ai eu tendance à effleurer seulement jusque là. Pourquoi le système financier est un château de cartes
"C'est une sortie de crise en fanfare des banques"
Banques : des comptes courants qui polluent plus que les 4×4 » Article » OWNI, Digital Journalism Derrière les bons sentiments écolos de leur marketing, les banques entretiennent leur bénéfices à coup de vieilles industries polluantes... sans jamais prendre le soin d'en informer leurs clients ! Dans le coffre numérique des banques de l’hexagone, votre argent fume. Plus que ça même : il pétarade, crachote et souffle dans l’atmosphère plus de CO² chaque année que ne pourraient le faire la voiture et l’essence que vous pourriez vous payer avec : à 900 kg rejetés par mille euros déposés, un compte courant à la Société générale réchauffe plus le climat qu’un 4×4. Qu’il soit entre les mains de la BNP, « la banque d’un monde qui change », ou du Crédit agricole, et sa « relation durable », le pognon tel qu’il est géré par le système bancaire français est un agent de pollution massive, comme le prouve une étude menée par le cabinet Utopies, dont Stanislas Dupré a tiré son livre Que font-ils de notre argent ? Banques : des comptes courants qui polluent plus que les 4×4 » Article » OWNI, Digital Journalism
Banksters à la petite semaine Malgré l'irrégularité de ses rentrées de pognon, Faucheman prend un vicieux plaisir à ne jamais laisser s'accumuler trop d'argent sur ses comptes sans jamais les laisser sombrer dans le négatif. Petit bonheur du cabot sans thune : il jubile lorsqu'il affiche à tel ami, proprio endetté sur 30 ans, un relevé de banque présentant un solde positif de 0.50 centimes d'euro en ajoutant avec une pointe de cynisme : "Un peu de respect s'il te plait, je suis plus riche que toi !" Aussi variées furent ces situations financières, soumises à toutes les évaluations possibles des agences de notation, Faucheman n’a donc jamais été "à découvert". Ceci expliquant peut-être cela : Il n’a jamais contracté de sa vie le moindre crédit. Banksters à la petite semaine
Crimes et délits du banquier " La banque de détail a représenté près de 65% du Produit Net Bancaire total des banques françaises. " C'est sur ce constat, qui devrait faire prendre conscience au client que c'est lui le patron, que débute le dernier rapport de l'UFC-Que Choisir sur l'explosion des frais bancaires dont le client est le dindon. Crimes et délits du banquier
Actions de groupe : une idée qui prend forme
rendre 3 milliards d'euros aux français ! Soutenez moi un peu (oups) [dons] Voila un appel à don, j’en fait régulièrement. Vu que je ne re-trouve pas de travail, que les promesses de contrat des uns sont du vent et ne parlons pas des arnaques sur projets.. rendre 3 milliards d'euros aux français !
Saloperie en 4x3 - Intox2007 Saloperie en 4x3 - Intox2007 Soutenez moi un peu (oups) [dons] Voila un appel à don, j’en fait régulièrement. Vu que je ne re-trouve pas de travail, que les promesses de contrat des uns sont du vent et ne parlons pas des arnaques sur projets..
Pourquoi le système financier est un château de cartes
La révolution et les banques ? La révolution et les banques ? Cycee me demande de rebondir sur une vidéo d'Eric Cantona où l'ancien joueur de Manchester explique qu'une révolution simple, pacifique et efficace passerait par la vidange massive, par les particuliers, de leurs comptes en banque. Je me suissouventexprimésur le sujet : mes petites expériences personnelles[1] au fil du temps avec diverses banques (avec plus ou moins d'argent sur le compte) me confortent dans le rejet que j'ai de ces institutions voulues incontournables. Méfiance renforcée à la lumière des deux dernières années d'un chaos économique (loin d'être fini) provoqué par les dérives, au minimum indécentes, de ces établissements ne passant jamais pas la case "responsables". Ne plus avoir d'argent sur son compte ?
Sociétés : La «révolution» d'Éric Cantona inquiète les banques VIDÉO - L'appel de l'ancienne star du football à vider son compte bancaire, massivement relayé sur Facebook et YouTube, commence à faire peur. La date du 7 décembre est fixée. C'est le «buzz» du moment. Ils sont plus de 18.000 «Facebookers» à vouloir participer à la «révolution pacifique» soufflée par Eric Cantona, qui consister à retirer l'intégralité de son argent sur ses comptes bancaires, précisément le vendredi 7 décembre prochain. «S'il y a 20 millions de gens qui retirent leur argent, le système s'écroule (...).
Devant les abus maintes fois dénoncés des banques concernant leurs « frais », Christine Lagarde a, on le sait, tapé (très fort) de son petit poing sur la table en lançant en mars dernier une mission de réflexion et de propositions sur le sujet, mission confiée à deux personnalités issues du sérail bancaire, Georges Pauget et Emmanuel Constans. Pour être sûr que ceux-ci cernent bien les enjeux de leur mission l’UFC Que Choisir s’est permis de leur administrer une petite piqûre de rappel sous la forme d’une intéressante étude. Même les pros rament D’abord sur la question de transparence, l’UFC Que Choisir pointe que les brochures tarifaires n’ont jamais été aussi indigestes. Soixante-trois pages chez LCL, 393 tarifs présentés aux Caisses d’Epargne ! Avis aux clients qui ont envie de passer leur week-end sur ces pensum. L’UFC Que Choisir a rendu publique une étude sur les mœurs banca
frais-bancaires.pdf (Objet application/pdf)