background preloader

Journalisme

Facebook Twitter

Medias

Blog. Internet. Journalismecitoyen. Design. Quand nous serons tous des dataminers. Il a 12ans, et de sa chambre, il gère un site internet d'in. Max Jones est un canadien de 12ans qui se veut apprenti-journaliste.

Il a 12ans, et de sa chambre, il gère un site internet d'in

Le site d'informations, Weekend News Today sur www.hnheadlines.com, dont il est le rédacteur en chef, attire déjà jusqu'à 5.000 connexions par jour. Il recrute son équipe de rédaction depuis sa chambre à Orlando, et propose à ses pigistes non rémunérés d' écrire des articles et de diffuser des vidéos pour son site. Depuis presque un an, il passe cinq heures par semaine, dans le placard de sa chambre transformé en studio télé, à écrire des éditoriaux, enregistrer des vidéos et rassembler les contributions de ses pigistes non rémunérés. Ce lycéen de 5e, scolarisé à la Lake Highland Preparatory School fait déjà preuve d'un réel investissement dans sa passion pour le journalisme. Il précise d'ailleurs qu'il a fait les démarches pour acquérir le statut d'association à but non lucratif.

Sa mère, qui trouve cela très intimidant d'être devant une caméra, est fière. La crise de la presse américaine menace la vie politique locale. Les délocalisations touchent aussi le journalisme. Tout va bien, l'ex-PDG de Libé a été traité "selon la. Ainsi, dans l’affaire du journaliste de Libération humilié par la police, tout se serait déroulé selon « les procédures ».

Tout va bien, l'ex-PDG de Libé a été traité "selon la

C’est la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, qui l’a assuré dans un entretien à l’AFP. Selon l’article préliminaire du Code de procédure pénale, « les mesures de contraintes » dont un suspect peut faire l’objet : « Doivent être strictement limitées aux nécessités de la procédure, proportionnées à la gravité de l’infraction reprochée et ne pas porter atteinte à la dignité de la personne. » Ce principe a donc été suivi, à écouter Michèle Alliot-Marie, pour l’interpellation de Vittorio de Filippis, coupable d’avoir abrité en 2006 sur le site internet du journal dont il était directeur de la publication par intérim, Libération, un commentaire jugé diffamatoire par Xavier Niel, fondateur de Free, et d’avoir oublié de répondre aux convocations du juge.

Les cafards, dans la cellule, sont également prévus dans la procédure. Bon courage, Madame. Indignation au lendemain de l'interpellation du journaliste. Journaliste et "pire que la racaille" - Le Monde.fr. Les journalistes web, ces nouveaux « ouvriers spécialisés » de l. Presse: délocaliser pour survivre. Medialinks. L'usage d'Internet dans votre souhait d'informati. Quand les journalistes n'écriront plus d'articles...

Quand les journalistes n'écriront plus d'articles...

Quand les journalistes n'écriront plus d'articles...

Réflexion inspirée de ce billet de Jeff Jarvis, dans lequel son intuition est que, désormais, l'article journalistique traditionnel n'est plus la brique servant de base à édifier l'information. La nouvelle brique est le sujet, l'argument, le "topic", le thème de discussion. La nouvelle brique, c'est l'actu elle-même, serais-je tenté de dire.

L'article aujourd'hui est inadéquat, trop de répétitions, trop peu d'explications. Or la connaissance n'est pas un processus d'accumulation où la vielle règle des 5W + 2H suffirait pour rendre compte de la complexité des situations. L'article, et derrière lui le journaliste, ne peut plus prétendre "circonscrire" l'information dans le cadre rigide de son "unité rédactionnelle". Il doit plutôt se rapprocher du palimptexte qu'est le billet de blog, ouvert à suffisance pour fournir toujours « davantage d'infos, davantage de connaissances, davantage de liens », etc. Video Debat > L'Avenir des Médias (six35 & PoliTIC&# Géo et le transjournalisme. Vos futurs (non) lecteurs. Ils sont suréquipés, ils tiennent presque tous un blog, et leur téléphone est une extension de leur personnalité... voici ce qui ressort d'une étude TNS Media Intelligence, qui sortira début novembre.

Vos futurs (non) lecteurs

L'institut a interrogé 1953 adolescents et pré-adolescents de 8 à 19 ans sur leurs usages. Le site LSA en résume les grandes lignes :- 94 : le nombre de numéros de téléphone enregistrés sur leur portable- 78: celui de leurs contacts MSN- 86: celui de leurs amis sur les sites communautaires (MySpace ou Facebook) - Des ados suréquipés, et de plus en plus tôt : le maximum d'équipement est atteint entre 12 et 15 ans. (16 et 19 ans pour le téléphone mobile).- Les progressions sont impressionnantes: en trois ans, le taux de connection internet a été multiplié par trois (89% sont connectés au Net), la possession de mobile par quatre (59%), et la possession d'un lecteur mp3 par douze (61%)...

Quels consommateurs d'infos feront-ils demain? Ou plutôt : de quelle info?