background preloader

Saveline

Facebook Twitter

Sans titre. Alors optimisme rime avec non-conformisme | Nouvelles Vagues. Quand multiculturalisme rime avec fascisme (voir article précédent), alors optimisme rime avec non-conformisme. Non-conformisme, pourquoi ? Parce que les optimistes refusent de se ranger dans le carcan de ceux qui ont cessé d’espérer. Les optimistes continuent à y croire, continuent à penser qu’en prenant le temps de parler avec les autres, ils parviendront à leur faire entendre raison et à leur montrer que l’extrême n’est pas, n’est jamais une solution, quel que soit le problème.

Parce que réagir extrêmement, c’est réagir instinctivement, et réagir instinctivement, c’est réagir sans utiliser la raison. C’est laisser parler la peur. Et la peur, les optimistes lui disent non. Les optimistes ne sont pas ces gens dont on se moque, ces débiles naïfs joyeux lurons sans cervelle. Ces gens-là, on les trouve principalement dans le militantisme. Le militantisme, c’est cela avant tout. Par Lucile Carré WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème Dans "Atelier créatif étudiant" Actualité | L'Offensive Socialiste | Page 5. Éditorial de « la lettre de D&S » n°113 – 4 avril 2012 L’abstention risque d’être forte au premier tour des présidentielles. Certains pronostiquent qu’elle pourrait être supérieure à 30%. Le triste record de 2002 (28,4%) serait alors battu. A qui la faute ? La droite unie derrière Sarkozy Après Christine Boutin, Hervé Morin, c’est au tour de Rama Yade et Jean-Louis Borloo de rentrer dans le rang, de « retourner au bercail ».

WordPress: J'aime chargement… Meet Google Drive – One place for all your files.

Formation

Publication. Ecriture. L'étude de controverses pour expérimenter la culture numérique. J’ai pris le terme « expérimenter » dans le titre de cet atelier : Transmettre ou expérimenter ? Atelier sur l’enseignement de la culture numérique En quoi l’étude de controverses permet-elle de développer chez nos élèves une culture numérique ? Je vous propose sur le sujet une infographie (que vous pouvez retrouver en ligne) qui résume les principaux éléments de la démarche : Pourquoi utiliser la méthode du document de collecte ?

En utilisant la méthode du document de collecte analysé et retravaillé, on peut amener les élèves à dresser un panorama des discours qui s’expriment en fonction de la source (scientifique, médiatique, institutionnelle...). Avec ce type d’étude se dessine donc un travail approfondi sur les notions de source, de document et d’information.

Il est peut être possible de dessiner une trame de progression avec une attention particulière portée sur l’autorité et la véridicité des sources de la 6e à la 4e sur l’autorité des documents (support et contenu) de la 3e à la 1ère.

Méthodologie et outils

Lecture. Cactus Acide | Archive for Culture de l’information. J’ai souhaité reprendre dans un même article trois séquences sur lesquelles j’ai travaillé et qui forment un tout. Leur articulation est pensée de sorte qu’elles constituent une progression possible, à mettre en œuvre dans le cadre de l’éducation aux médias et à l’information (EMI). Celle-ci restant pour l’essentiel à construire, je me suis appuyé sur… Contrairement à ce que j’avais annoncé dans un précédent article, je ne vais pas suivre strictement le découpage proposé dans la matrice conceptuelle du CSEM pour didactiser la notion info-documentaire « média ». Les entrées par la lecture, l’écriture, la navigation et l’organisation s’entrecroisent systématiquement, de sorte que les dissocier constituerait une aporie. J’entends donc les lier,… Rien de nouveau, je le confesse, par rapport à ces deux séances publiées, ici et là, sur Cactus acide,… si ce n’est une mise en situation des élèves qui tient du jeu de rôle dans la manière d’appréhender la célèbre encyclopédie en ligne.

Évaluer. URFIST de Bretagne et des Pays de la Loire.

E-réputation

L’évaluation diagnostique en seconde : un support pour l’enseignement de l’information-documentation. Pour ma troisième rentrée dans le lycée où je suis affectée, j’ai souhaité proposer une évaluation diagnostique aux classes de seconde avant de mettre en place un enseignement approprié de l’information-documentation basé sur les besoins des élèves. 1- Objectifs de l’évaluation diagnostique Après avoir passé 8 ans au collège Saint-Exupéry de Mâcon - classé ZEP- , j’ai été nommée à la rentrée 2009 au lycée Lamartine, un lycée d’enseignement général et technologique de près de 1400 élèves .

Mes deux premières années, interrompues par un congé maternité, m’ont permis d’observer les pratiques des élèves dans ce CDI et de mesurer la place dévolue jusque-là au professeur-documentaliste dans l’établissement. J’ai ainsi pu faire les constats suivants : L’objectif plus général est de permettre à l’élève - grâce à cette formation - d’acquérir une autonomie en recherche documentaire, ce qui inclut l’utilisation de différents outils de recherche et l’exercice de l’esprit critique. Quelques consignes.