background preloader

Tchernobyl - Ukraine (1986)

Facebook Twitter

Le dôme de protection géant de Tchernobyl entame sa mise en place. Découvrez Douga-3, la base militaire secrète de Tchernobyl. Au cœur de la zone d’exclusion qui entoure l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl, la base militaire secrète soviétique Douga-3 a été laissée à l’abandon.

Découvrez Douga-3, la base militaire secrète de Tchernobyl

Les bus de touristes préfèrent se diriger vers les rues désertes de la ville de Pripiat et personne n’ose vraiment s’aventurer dans cet édifice caché dans la forêt irradiée de Tchernobyl. Curieux de voir à quoi pouvait ressembler cette base militaire, Atlas Obscura a décidé de faire le déplacement. La base employait près de 1.500 scientifiques, machinistes, militaires et techniciens avant son abandon précipité, en avril 1986, lors de l’explosion du réacteur n°4 de la centrale nucléaire. Pendant la Guerre froide, le lieu et la nature des activités qui s’y déroulaient ont longtemps été gardés secrets.

Sur les cartes, l’endroit était même décrit comme un camp d’été pour enfants. The Top Secret Military Base Hidden in Chernobyl's Irradiated Forest. The Russian Woodpecker. Pic-vert russe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pic-vert russe

Antennes du Douga-3 près de Tchernobyl. L'ensemble de cages coniques sur la droite représente les directeurs alimentés par une ligne symétrique. On aperçoit au centre gauche les fils constituant le réflecteur[1]. Le pic-vert russe, surnommé aussi « moulinette à caviar[2] » ou « mitraillette à caviar », est un signal radioélectrique célèbre de l'Union soviétique ; il était reçu sur les ondes courtes dans le monde entier de juillet 1976 à décembre 1989. Son bruit ressemblait à un claquement sec et répétitif à une fréquence de 10 Hz ce qui lui a valu le surnom de « pic vert ». Commentaires de Michel Fernex sur le reportage "Tchernobyl, une histoire naturelle" Nous reproduisons ici intégralement un long texte produit par Michel Fernex, professeur honoraire à la faculté de médecine de Bâles, lors de la sortie du reportage « Tchernobyl, une histoire naturelle », diffusé la première fois par Arte en juin 2010 et rediffusé le 21 août 2012. « Pour que le nucléaire prenne un nouvel essor, il faut effacer Tchernobyl.

Commentaires de Michel Fernex sur le reportage "Tchernobyl, une histoire naturelle"

Déjà en 1958, un groupe d’étude de l’Organisation Mondiale de la santé (OMS Série Rapport Technique 151) prônait l’ignorance pour permettre à l’industrie nucléaire de proliférer sans rencontrer d’opposition dans la population. Pourtant, cette démarche était fondamentalement contraire à la Constitution de l’OMS, qui impose à cette organisation « d’aider à former, parmi les peuples, une opinion publique éclairée » (Documents Fondamentaux OMS Genève).

En 1956, les cinq puissances nucléaires installaient l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) au sommet de la hiérarchie de l’ONU, sous leur surveillance directe. Notes. Tchernobyl a-t-il provoqué des cancers en France ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gary Dagorn Le « nuage radioactif » venu d’Ukraine ne s’est certes pas arrêté à la frontière, comme l’assuraient avec aplomb les autorités françaises dans la foulée de l’accident nucléaire qui secoua l’Europe le 26 avril 1986, mais il n’a eu que peu de conséquence sanitaire, contrairement à la croyance populaire ancrée depuis trente ans.

Tchernobyl a-t-il provoqué des cancers en France ?

Pourquoi ? La supplication. L'accident de la centrale soviétique Lénine, survenu il y a plus de trente ans, le 26 avril 1986, à Tchernobyl, en Ukraine, a été classé au niveau 7 sur l'échelle internationale des événements nucléaires, comme Fukushima en 2011.

La supplication

Il a fallu dix-huit jours pour éteindre le coeur du réacteur en fusion. Après les pompiers dépêchés sur le site, quelque deux cent quarante mille ouvriers "liquidateurs" venus de toute l'URSS ont travaillé sans protection adéquate à la décontamination des terrains. Des dizaines de milliers en sont morts, ou sont restés gravement handicapés.

Les voix que l'on entend ici sont plurielles. Une femme pleure à jamais son époux, emporté par un cancer atroce. The Famous Photo of Chernobyl's Most Dangerous Radioactive Material Was a Selfie.